3 étapes pour devenir aussi charismatique que Martin Luther King (sans vous faire jeter en prison)

3 étapes pour devenir aussi charismatique que Martin Luther King

Martin Luther King fut l’un des plus grands leaders de l’histoire. Son action a contribué fortement à la fin de la ségrégation raciale aux Etats-Unis.

Mais comment a-t-il fait ?

Challenge du jour : regardez cette vidéo et essayez de rester indifférent, comme si vous étiez en train de regarder une énième pub à la TV.

https://youtu.be/8ryy7eP0kks?t=4m4s

Vous avez réussi à rester de marbre devant la vidéo ?

Je ne pense pas.

Je suis sûr qu’au minimum, vous avez été happé par le discours de King.

La cause est son incroyable charisme.

Le charisme de King l’a aidé à convaincre des millions d’américains, noirs et blancs confondus, de le suivre dans sa lutte contre la violente ségrégation raciale aux Etats-Unis.

Et à gagner en 1964.

Aujourd’hui, je ne vous montrerai pas comment devenir un incroyable orateur qui déplace les foules.

Dans cet article, vous apprendrez 3 étapes pour développer votre charisme dans votre vie de tous les jours, en utilisant le modèle de Martin Luther King.

1) Ralentissez et faites des pauses.

Dans son discours, vous pouvez voir que Martin Luther King prend son temps pour parler.

Une étude faite sur des télémarketers a montré que ceux qui réussissaient le mieux à convaincre étaient ceux qui faisaient des pauses courtes et fréquentes. [1. Time: Want to Be Heard? Try Changing the Way You Talk]

Katie Schwartz, coach et PDG de l’entreprise Business Speech Improvement conseille également de ralentir.

Cela aura deux effets positifs :

  • Les autres comprendront bien mieux ce que vous direz,
  • Vous apparaîtrez plus confiant.

J’ai l’ai constaté involontairement par moi-même. Au cours d’un évènement de networking, j’expliquais un concept de psychologie à mon interlocuteur anglais. Naturellement, je parle comme une mitraillette. Mais comme je ne suis pas bilingue, j’ai été forcé de ralentir mon rythme et de faire des pauses.

Le résultat : mon interlocuteur a littéralement bu mes paroles. Involontairement, j’avais amélioré mon charisme.

Quand vous avez besoin de convaincre, vous pouvez donc ralentir et faire des pauses à la façon de Chirac, en étant bien sûr moins marqué et solennel :

Mais comment ralentir votre rythme ?

Je pense que le moyen le plus efficace est de vous entraîner en vous filmant.

L’idéal est d’utiliser la webcam de votre ordinateur. Voici comment vous pouvez procéder :

  1. Choisissez un discours ou un texte qui vous inspire, et affichez le texte à l’écran. Activez votre caméra.
  2. Que vous soyez assis ou debout, ancrez-vous fermement dans le sol.
  3. Commencez à dire ce discours à voix haute, comme si vous étiez devant un public. Votre but est que ce public comprennent chacun de vos mots.
  4. A la fin, regardez votre enregistrement (je vous préviens, vous n’allez pas aimer) : est-ce que vous avez parlé trop vite ? Est-ce que vous avez fait suffisamment de pauses ? Quelle est votre impression générale et objective sur votre propre performance ?
  5. Répétez le discours, en tenant compte des défauts que vous avez vus. Au fur et à mesure, vous allez vous améliorer.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez embaucher un de vos proches de confiance. A chaque fois que vous parlez trop vite ou sans vous arrêter, votre ami vous demandera 1 euro. Vous récupérerez votre cagnotte quand votre ami jugera que vous parlez de façon apaisée.

L’étape 1 est donc : ralentissez votre rythme de parole et faites des pauses régulières.

2) Développez une voix plus profonde

Vous avez probablement remarqué que King avait une voix profonde, et qu’à la fin de chaque phrase sa voix descendait.

Des études ont montré que les leaders politiques avec une voix plus grave étaient perçus comme plus compétents [2. Perceptions of Competence, Strength, and Age Influence Voters to Select Leaders with Lower-Pitched Voices Casey A. Klofstad , Rindy C. Anderson, Stephen Nowicki, Duke University] et plus dominants [3. Voice pitch influences voting behavior, Cara C. Tigue, Diana J. Borak, Jillian J.M. O’Connor, Charles Schandl, David R. Feinbergcorrespondenceemail Department of Psychology, Neuroscience, and Behaviour, McMaster University] que ceux qui avaient une voix plus aigüe.

Et cela ne concerne pas que les leaders masculins. Lorsque des personnes doivent choisir des candidats elles préfèrent les voix graves, que ces candidats soient des hommes ou des femmes. [4. Preference for Leaders with Masculine Voices Holds in the Case of Feminine Leadership Roles Rindy C. Anderson, Casey A. Klofstad, Duke University, University of Miami] [5. Sounds like a winner: voice pitch influences perception of leadership capacity in both men and women Casey A. Klofstad, Rindy C. Anderson, Susan Peters, Duke University, University of Miami]

Alors, comment fait-on pour avoir une voix plus grave ?

Déjà, non, je ne vous demande pas de vous mettre à fumer ou de vous exploser les cordes vocales en essayant de parler comme Dark Vador.

Je vous propose un moyen parfaitement sûr et sain.

Il suffit de développer une respiration plus profonde : la respiration abdominale. [6. Fast Company: 6 Simple Ways To Improve The Way You Speak]

Pour cela, vous pouvez vous entraîner régulièrement de cette façon :

  1. Mettez-vous au calme pendant 1 à 5 minutes
  2. Prenez une position confortable (debout, assis ou couché)
  3. Placez une main sur votre ventre
  4. Inspirez calmement par le nez, et sentez que votre ventre se gonfle
  5. Expirez par la bouche, en sentant que votre ventre se dégonfle.

Regardez cette vidéo pour avoir des explications en direct :

https://youtu.be/S7ooXgAQJmA?t=36s

Plus vous pratiquerez, plus vous aurez tendance à respirer naturellement de cette façon. Et naturellement, votre voix deviendra plus profonde. Magique, non ?

L’étape 2 est donc : respirez davantage par le ventre pour approfondir votre voix.

Dernière chose : avant d’intervenir en public, n’oubliez pas de prendre quelques bonnes respirations abdominales. Cela vous aidera à ancrer votre voix, mais aussi à vous calmer… ce qui est le focus de la partie suivante.

3) Maîtrisez votre language corporel.

L’intensité émotionnelle du discours de King est immense, mais vous avez surement vu qu’il ne faisait pas de grands gestes dans tous les sens.

Au contraire, King reste fermement ancré dans le sol et a des mouvements calmes et contrôlés. Cela lui donne un statut rassurant.

Voici une interview de Bill Clinton, qui est l’un des hommes vivants les plus charismatiques du monde.

Après avoir subi de multiples insinuations mensongères de la part du journaliste de Fox News (partagez l’article sur les réseaux sociaux si vous n’aimez pas Fox News !), il contre-attaque brillamment : regardez la vidéo et observez attentivement le langage corporel de Bill Clinton.

Vous avez vu ?

Même s’il est évident que Clinton est exaspéré par le journaliste, il contre-attaque très efficacement, tout en maîtrisant ses gestes et en gardant son calme.

Quand il rentre physiquement dans l’espace du journaliste (à 2:59 sur la vidéo), il le fait de façon maîtrisée et ne véhicule aucune agressivité.

Quand il achève de piétiner les arguments du journaliste (à partir de 5:10 sur la vidéo), il martèle posément ses arguments.

Il montre ainsi qu’il est un leader fort, confiant, mais aussi qui sait garder son sang-froid. C’est une qualité essentielle car personne ne veut d’un leader instable.

Pour vous habituer à maîtriser et ralentir votre langage corporel, vous pouvez vous entraîner en vous filmant, comme dans l’étape 1 (ralentir les paroles).

Quand vous visionnez votre performance, jugez-vous : est-ce que vos mouvements étaient calmes, ou excités ? Est-ce que vos gestes véhiculaient de la confiance et de la stabilité ?

Et dans la vie réelle, quand vous parlez à quelqu’un, tentez parfois de prendre conscience de votre langage corporel, et de l’ajuster si nécessaire.

Parfois, tout comme Clinton dans l’interview précédente, vous vous retrouvez en public devant quelqu’un qui vous attaque délibérément, et que vous avez furieusement envie de gifler.

Dans ce cas, je vous conseille la tactique suivante :

  1. Prenez 1 ou 2 grandes respirations abdominales pour réduire instantanément votre colère et simultanément, exécutez une des étapes (ou toutes les étapes) de la méthode distance-jugement-modèle,
  2. Une fois que vous êtes redevenu maître de vous-même, vous pouvez choisir entre ignorer cette personne… ou passer à la contre-attaque.

L’étape 3 est donc : maîtrisez et ralentissez votre langage corporel.

Conclusion

Des personnes sont naturellement charismatiques, mais avec du travail n’importe qui peut le devenir.

Il vous suffit de vous armer de votre état d’esprit de développement et de vous entraîner pour franchir ces 3 étapes :

  1. Ralentir vos paroles et faire des pauses
  2. Développer une voix plus profonde
  3. Maîtriser votre langage corporel

Comment allez-vous devenir plus charismatique ? Avez-vous des questions ? Je ferai de mon mieux pour y répondre.

Cet article a été publié pour la première fois ici :

http://monychhim.com/fr/charismatique-martin-luther-king/