Lisez plus efficacement : une nouvelle méthode

photo-1441448770220-76743f9e6af6

La connaissance, c’est le pouvoir.

Avec les bonnes connaissances, nous pouvons à peu près tout réaliser (si on excepte les quasi-impossibilités, comme vouloir s’envoler avec la force de ses propres bras).

Depuis l’antiquité, les humains téléchargent des connaissances vers leurs cerveaux en utilisant des objets magiques.

Ces objets magiques, ce sont les livres !

Ils rendent possible tout un tas de choses.

Découvrir l’histoire de telle civilisation, personnalité ou organisation, pour en tirer des leçons et des bonnes pratiques opérationnelles ? Possible.

Connaître l’état de l’art sur n’importe quelle discipline comme la nutrition ou les statistiques, afin de prendre de meilleures décisions ? Possible.

Devenir plus efficace, optimiste, influent, délibéré, créatif ? Possible.

Les livres sont donc des ressources très puissantes, que vous devez utiliser adéquatement pour parvenir à vos fins.

Mais il y a des dizaines de milliers de livres. Comment choisir dans parmi cette masse ?

Et si vous êtes comme moi, vous avez une énorme liste de lecture, tellement longue qu’elle en est décourageante.

Regarder votre liste de lecture de 39 livres, c’est comme ouvrir votre to-do list le matin et y voir 32 tâches mal définies, non structurées et non priorisées.

C’est écrasant et angoissant : “Pfff… il y a tellement de choses à faire… Allez, je vais d’abord faire un tour sur Facebook et mes sites préférés.”

Et 20 minutes après, vous y êtes encore.

Ca vous rappelle quelque chose ?

Moi, oui !

C’est pour ça que j’ai créé une méthode qui vous permettra de planifier efficacement vos lectures : une liste pour les gouverner toutes.

Vos lectures deviendront des instruments à votre service, et non plus des distractions.

Commençons par la première liste.

1. Liste opérationnelle : la fin justifie les moyens

Voici une définition de la stratégie militaire : l’articulation des moyens militaires déployés pour atteindre un certain objectif politique.

Cet objectif politique, c’est l’un de vos objectifs dans la vie.

Ces moyens militaires, ce sont l’ensemble des ressources que vous utilisez afin d’accomplir votre objectif.

Parmi ces ressources, vous avez besoin de connaissances, que vous pourrez trouver dans des livres.

L’enjeu est d’aligner rationnellement vos ressources (les livres) avec votre objectif prioritaire.

Si votre but principal est de devenir un expert en ingénierie électrique et que vous lisez uniquement des livres sur la calligraphie chinoise du moyen-âge, vous n’allouez pas correctement vos ressources au regard de votre but.

Prenez cinq minutes et réfléchissez à votre but actuel le plus important. Devenir excellent dans votre profession ? Lancer un projet innovant ? Perdre 10 kg ? Dominer le monde ?

Une fois que c’est fait, examinez ce but et déterminez le mix de compétences et disciplines spécifiques qui vous donnera les meilleures chances de réussir.

Ce mix déterminera le choix des livres de votre première liste.

Par exemple, si votre but est de prendre 5 kg de muscles, il suffit d’acheter quelques livres qui expliquent le processus de prise de masse musculaire, avec une nutrition et un programme sportif adaptés. Et ensuite, d’appliquer le tout, évidemment.

Si votre but est de monter une start-up, c’est moins facile. Il faudra lire les meilleurs livres sur le lancement et la croissance d’une start-up, mais aussi lire sur des compétences additionnelles telles que : marketing, vente, gestion de projet, finances, etc.

Vous avez maintenant votre liste numéro 1.

C’est votre liste opérationnelle, au sens que c’est l’arme optimale que vous utilisez directement en vue d’atteindre votre objectif principal.

Il n’y a aucune ambiguïté. A chaque fois que vous lisez un livre de cette liste et que vous appliquez ce que vous avez appris (on a trop souvent tendance à oublier cette étape !), vous effectuez des progrès concrets dans la direction principale que vous avez choisie.

2. Liste d’expansion : l’avenir appartient aux généralistes

L’auteur Peter Drucker avait une habitude remarquable. Durant sa jeunesse, il voulait améliorer ses compétences de journaliste. Il a alors décidé d’apprendre sur de nombreux sujets.

Mais pas n’importe comment.

Afin d’éviter de se disperser dans tous les sens, il a mis en place un système qu’il a utilisé jusqu’à la fin de sa vie.

Tous les trois ans, il choisissait un certain sujet comme l’économie, l’art japonais ou le droit.

Durant ces trois années, il étudiait intensivement sur ce sujet.

Il a ainsi acquis une expertise relative dans une multitude de sujets variés. Il a aussi découvert de nouvelles disciplines, de nouvelles approches et de nouvelles méthodes. [1. My life as a knowledge worker, Peter Drucker, Inc. Magazine]

Vous pouvez aussi mettre en place un système similaire. Vous n’êtes pas obligé de passer 3 ans sur chaque sujet, mais pourquoi ne pas accorder un an à chaque sujet qui vous intéresse ?

Prenez quelques minutes pour choisir un sujet qui vous intéresse suffisamment (l’idée n’est pas d’être masochiste et de vous forcer à étudier durant un an un sujet que vous détestez), mais qui n’a pas forcément d’utilité immédiate.

Vous vous intéressez à la botanique (ou l’époque napoléonienne, ou la robotique, ou la littérature anglaise du 19ème siècle, ou l’astronomie), mais vous n’aviez jamais pris le temps de l’étudier sérieusement, parce que vous aviez des choses plus importantes à lire ?

Alors c’est le moment de vous faire plaisir !

Durant l’année à venir, vous ajouterez à votre liste une sélection des meilleurs livres qui traitent de ce sujet.

Ce sera votre liste d’expansion. Grâce à elle, vous allez devenir un expert relatif dans le domaine associé d’ici un an. Après un an, vous pourrez passer à un autre sujet intéressant. Et ainsi de suite.

Au fil des années, comme Drucker, vous deviendrez un généraliste qui maîtrise les fondamentaux de nombreux sujets.

Vous élargirez énormément votre spectre de connaissances, ce qui vous permettra de :

  • trouver plus d’inter-connexions entre des disciplines apparemment non liées, et donc améliorer votre créativité
  • mieux comprendre le monde et la réalité qui vous entoure, et donc mieux agir

3. Liste de diversification : pour le plaisir

Nous avons vu comment nous pouvions lire de façon très délibérée et systématique :

  • liste 1 (opérationnelle) — livres qui vous aident à avancer vers votre but principal du moment
  • liste 2 (expansion) — livres qui ciblent un seul domaine de votre choix pendant un an

Tout ceci est formidable, mais manque un peu de spontanéité.

Si vous vous baladez en ville et voyez un livre en vitrine qui a l’air génial, vous ne pouvez pas vous dire : “Non, il ne sert pas mon but #1, en outre il ne traite pas de mon domaine-cible de l’année, donc je ne le lirai pas !”.

Si votre homme politique ou leader d’opinion favori sort un livre, vous aurez peut-être envie de le lire.

Si un de vos mentors insiste depuis 6 mois pour que vous lisiez tel livre, il est probablement important que vous le lisiez.

Vous pouvez maintenant mettre tous ces livres dans la liste 3, la liste de diversification.

Cela vous permet de vous distraire et de sortir du cadre un peu monotone des deux premières listes, tout en étendant votre esprit davantage.

Conclusion

Si vous maintenez à jour votre triple liste et que vous la consultez à chaque fois que vous avez fini un livre, vous avez une triple garantie.

La liste opérationnelle assure que vos lectures sont directement en ligne avec votre but prioritaire du moment. Les gains sont quasi-immédiats.

La liste d’expansion vous oblige à sortir la tête du guidon, et à acquérir systématiquement un nouveau champ d’expertise relative par an, dans un domaine ciblé qui vous intéresse. Les gains sont sur le moyen et le long terme.

La liste de diversification maintient un peu de spontanéité dans vos lectures, et vous permet de lire les livres dont vous avez envie, ou que d’autres vous ont conseillé.

Pour terminer, j’emprunte ici les mots de Sénèque :

La lecture d’une foule d’auteurs et d’ouvrages de tous genre pourrait tenir du caprice et de l’inconstance. Fais un choix d’écrivains pour t’y arrêter et te nourrir de leur génie, si tu veux y puiser des souvenirs qui te soient fidèles. C’est n’être nulle part que d’être partout. Ceux dont la vie se passe à voyager finissent par avoir des milliers d’hôtes et pas un ami. — Lettres à Lucilius, Des voyages et de la lecture.

PS : Si ma méthode vous plaît, vous pourrez utilisez le modèle que je vous ai préparé. Télécharger la liste pour les gouverner toutes.

– pour l’utiliser avec Google Drive (gratuit), cliquez sur le lien, puis cliquez sur Fichier > Créer une copie
— pour l’utiliser avec Microsoft Excel, cliquez sur le lien, puis cliquez sur Fichier > Télécharger au format > Microsoft Excel

Cet article a été publié pour la première fois ici :

http://monychhim.com/fr/lisez-plus-efficacement-une-nouvelle-methode/

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.