AMAZON :VERS L’INFINI ET PÔLE EMPLOI !

Mounir Mahjoubi
Nov 21 · 2 min read

Amazon : Une machine qui détruit 7900 emplois en France

Télécharger la note

Qu’il est simple et séduisant d’acheter sur Amazon… L’offre y est pléthorique, les commandes s’y passent en trois clics et les produits sont livrés en seulement quelques jours. Les Français sont charmés. L’entreprise américaine se frotte les mains. ​Nos commerçants traditionnels et nos emplois, eux, s’évanouissent​.

Amazon s’affiche pourtant comme un pourvoyeur d’emplois​. L’entreprise compte en France 9 300 salariés en CDI, soit 1 800 de plus qu’en 2018. Elle a par ailleurs annoncé l’embauche de 9 000 intérimaires à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Il ne faut toutefois pas s’y tromper…

Amazon détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée​. A chiffre d’affaires équivalent, ses entrepôts embauchent 2,2 fois moins de salariés que les commerçants traditionnels. Son activité ​retail​, soit hors Marketplace, a potentiellement supprimé 10 400 emplois dans le commerce de proximité ​(en équivalent temps plein). Marketplace comprise, ce seraient ​20 200 postes en moins​.

Le solde entre les créations et les destructions est nettement négatif, avec ​un déficit de 7 900 emplois​. Cette perte est surtout imputable à l’activité ​retail d​ ’Amazon, plus qu’à sa Marketplace.

En cause : ​l’exceptionnelle productivité du géant américain​, résultat d’une organisation du travail contestable. Par la répétition minutée de gestes simples et mécaniques, les préparateurs de commandes s’épuisent physiquement et psychologiquement. Considérés aujourd’hui comme des robots, Amazon remplacera demain ces hommes et ces femmes par des machines autonomes. ​Ce schéma n’est pas une fatalité du e-commerce.​ Loin de là. Les PME françaises ont aussi des boutiques en ligne. Et, surtout, elles sont plus humaines.

Les Français doivent s’interroger​. Quelles relations commerciales souhaitent-ils pour leur avenir ? Avec quelle valeur humaine ? Quel coût social ? Cette réflexion, ils la mènent d’ores et déjà sur leurs achats alimentaires. Il en résulte l’émergence du bio, des circuits courts et du commerce équitable. Cette réflexion, ils doivent également la mener sur leurs achats en ligne.

Le e-commerce se développe rapidement.
C’est une excellente chose !
Par nos choix de consommation, par nos clics, militons pour qu’il soit plus humain.

    Député du 19e arrondissement de Paris. Engagé pour les gens du quotidien.

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade