Etre utile.

A vous tous, chers membres du Conseil National du Numérique,

Je tiens à vous remercier pour l’année que nous venons de partager. En un an, nous pouvons être fiers du travail que nous avons accompli ensemble. Nous avons, avec engagement, porté trois projets majeurs pour la construction de la France :

— Transformation numérique de l’Enseignement Supérieur : en travaillant avec des dizaines d’acteurs du quotidien, en les écoutant lors de nos ateliers de co-conceptions, nous avons construit un référentiel de transformation numérique qui est dès à présent utilisé par plusieurs établissements et par le ministère. C’est une fierté.

— Transformation numérique des TPE et PME : Après un tour de France qui nous a permis de rencontrer plus de 200 TPE/PME, après avoir engagé autour de nous les réseaux d’acteurs essentiels qui accompagnent les PME, nous avons construit un plan prêt à être déployé pour accompagner nos entreprises. Ce plan va faire l’objet le 30 janvier prochain d’une annonce du Gouvernement qui va mettre en place une partie significative de nos recommandations. C’est une joie.

— Inclusion numérique : A travers notre tribune et les évènements que nous avons organisés, nous avons participé à identifier les meilleurs pratiques des territoires et des administrations pour un numérique plus juste et plus inclusif. C’est un devoir.

Nous nous sommes mobilisés pour protéger les français sur des sujets essentiels comme le droit au chiffrement des communications personnelles et plus récemment pour le fichier TES. A chaque fois, notre mobilisation a permis une prise de conscience des Français et elle a eu un impact sur le Gouvernement et le Parlement.

Ces chantiers, nous les avons abordés avec modernité, humanité et efficacité. Nous avons placé les hommes et les femmes au cœur de notre action et de notre réflexion. Nous avons tenté de moderniser les processus de conception de l’action publique notamment en développant de nouvelles pratiques de co-création entre citoyens, administration et experts.

Cette méthode, je souhaite qu’elle devienne la norme dans l’action publique pour les nombreux défis à venir : transition environnementale, refondation de la formation professionnelle, adaptations aux nouveaux emplois et formes de travail, créations des champions économiques de demain, renforcement des solidarités : santé, retraite et chômage et tant d’autres. Cela prendra parfois du temps, mais ces transformations seront essentielles et le numérique sera partout.

Face à tous ces enjeux, je m’engage aujourd’hui pleinement auprès d’Emmanuel Macron. Il est selon moi le seul capable de créer les conditions d’une véritable transformation de la France. Pour porter cet engagement et garantir l’indépendance du CNNum, j’ai décidé de vous présenter ma démission, j’en ai fait de même avec le Président de la République ce matin.

Je tiens encore une fois à vous remercier pour votre soutien, votre travail, votre exigence et votre générosité au service de l’intérêt général.

Il y a un an, je vous avait dit que la seule chose qui compterait pour nous ce serait d’être utile aux Français, j’ai la conviction que nous l’avons été et je vous souhaite tout le meilleur pour la suite.

Nous nous retrouverons très bientôt, j’en suis certain.

Mounir Mahjoubi