Etat Libre d’Orange a-t-il une signature olfactive?

Une empreinte poudrée, baumée, sensuellequi rime avec Guerlinade,un sillage aldehydé, aérien et élégant qui signe Chanel. Notes boisées et épicées pour Lutens,effluves délicats et poétiques chez L’Artisan Parfumeur :la plupart des maisons de parfums ont une « patte » maison.

Et pour Etat Libre d’Orange ? Quelles sont les notes communes aux parfums de la marque ?

Des aldéhydes métalliques que l’on retrouve principalement dans Sécrétions Magnifiques, et ses notes de tête crissantes à l’odeur de sang, mais aussi dans l’Eau de protection de Rossy, où la rose bulgare se fait mordante, comme parée d’épines piquant la peau. Ces mêmes aldéhydes que l’on retrouve dans Malaise of the 1970’s pour rendre l’effet électrique, grinçant et amer des seventies qui touchent à leur fin.

Des épices, beaucoup d’épices. Les baies roses et l’encens d’Archives 69, parfum signature de la boutique du Marais, la coriandre de Fils de Dieu, le gingembre et l’immortelle qui donnent toute sa personnalité brûlante à Like This… De la cannelle sexy et aguicheuse de Noël au Balcon, au clou de girofle qui insuffle du caractère au départ cologne de Je Suis un homme, les épices pimentent la narration olfactive. Elles façonnent et étoffent une fragrance,jusque dans Rien où le poivre, le cumin et les facettes épicées de l’encens attisent un cuir dense et complexe.

Mais évoquer Etat Libre d’Orange sans les notes animales et cuirées qui ponctuent ses parfums, c’est passer à côté de l’essentiel.Au-delà du caractère hautement sexuel deSecrétions Magnifiques et son accord lacté, il suffit de sentir Vierges & Toreros et son odeur bestiale de costus pour s’en convaincre. Ou encore de percevoir les notes de civette et de jasmin indolé qui rendent Charogneunique. Ces notes animales un peu sexuelles, on en retrouve un peu partout, du fond musqué d’Archives 69, à la note de cumin évocatrice de luxure dans Putain des Palaces, en passant par le castoreumsous l’apparente fraîcheur de Fils de Dieu.

Animales mais aussi cuirées, ces notes de fond signent bon nombre de créations de la maison.Si Rien est ostensiblement construit autour du cuir, plusieurs parfums en font une facette, comme Je suis un homme par exemple. Parfois le cuir se dessine plus souplement,qu’il s’agisse de Tom of Finland et sa note daim, tout comme Vraie Blonde, Putain des Palaces ou Dangerous Complicity, mais il reste toujours ce fond un peu particulier qui donne tout leur caractère aux parfums d’Etat Libre d’Orange.

Une pincée d’aldehydes aux accents métalliques, des accords épicés et piquants, des notes de fond animales et cuirées : telle serait donc l’empreinte « maison » des fragrances d’Etat Libre d’Orange.

Originally published at mybluehour.blogspot.fr on December 13, 2014.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.