Les métiers du parfum et de l’industrie cosmétique

La France, pays du parfum

L’industrie française de la parfumerie et des cosmétiques se porte bien et a une excellente réputation à l’international.

Comment est fait le parfum que vous utilisez chaque matin ? De la conception à la mise sur le marché, l’industrie du parfum fait intervenir un grand nombre de métiers très différents.

Chanel, Dior, Lancôme… ça vous fait rêver ? On vous comprend. Les métiers du parfum et de la cosmétique sont des métiers innovants, mais surtout passionnants.

Quelques métiers

Chef de produit développement parfum : Comme Marine, il suit les performances des différents produits de ses lignes et définit la stratégie à adopter. Il est également en charge du développement des produits et participe à la création de nouveaux concepts.

Créateur de parfum / parfumeur : Si vous avez du « nez » pour découvrir de nouvelles histoires, ce métier est pour vous ! Scientifique et un peu magicien, le nez travaille les accords pour composer de nouvelles odeurs.

Manager spécialisé dans le luxe : il pilote une marque et construit son image sur le long terme. Il dirige une équipe de vendeurs et fidélise une clientèle souvent aisée et étrangère.

Responsable des affaires réglementaires : Il vérifie que le produit est conforme aux réglementations en vigueur avant de le mettre en marché.

Préparateur en parfum et cosmétique : il aide le parfumeur et réalise les mélanges demandés par celui-ci. Il prépare les matières premières, vérifie leur qualité et le respect des dosages de chaque composant choisi par le « nez ». Il réalise des mélanges qui seront ensuite testés par le technicien.

- Technicien supérieur en cosmétique ou en parfumerie : Le poste est spécialisé en formulation, analyse sensorielle, contrôle qualité, développement produit. Chaque professionnel participe à une étape précise de l’élaboration d’un parfum ou d’un produit de cosmétique.

Comment y accéder ?

Ces formations vont du niveau Bac à Bac +5. Il existe de nombreux BTS, licence professionnelle, écoles de commerce ou écoles spécialisées dans les métiers du parfum et de la cosmétique. N’hésitez pas à consulter les répertoires sur les formations et les métiers.

Quel futur pour cette industrie ?

Selon une étude réalisée par l’Apec, les métiers de la cosmétique dans le domaine de l’innovation, de la réglementation, de l’achat et de la production vont beaucoup évoluer dans les années à venir. Les acheteurs, responsables innovation, chargés de tests seront très demandés. Il faudra également des régleurs, ajusteurs-outilleurs et des conducteurs de ligne dans les usines de fabrication !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Myfuture’s story.