La voix des jeunes compte

Cette année, le premier parti des jeunes s’appellera l’abstention. En tout cas, c’est ce que révèlent les sondages : 52% d’entre eux n’iront pas voter le 23 avril 2017. Désintérêt, défiance, manque d’information… Autant de raisons qui les éloignent des urnes.

© Aurore Esclauze

Pour lutter contre l’abstention chez les jeunes, l’association Voxe s’est lancée dans un tour de France. Campagnes, villes, IUT, lycées, universités… Tous ont reçu la visite du camion bleu blanc rouge. Le but : inciter les jeunes à se rendre aux urnes, mais surtout à prendre part aux débats politiques.

© Narjis El Asraoui

Autour d’un pot de glace, les étudiants prennent plaisir à débattre. Les membres de Voxe les interpellent sur des thématiques environnementales ; plutôt vegan ou carnivore ? Plutôt nucléaire ou 100% renouvelable ? La provocation fait réagir. 
Après réflexion, les participants partagent leurs propositions. Finalement, toutes ou presque concernent l’éducation.

En Norvège, les niveaux et le redoublement n’existent pas. Le baccalauréat est remplacé par un examen à la fin de chaque année et un rapport de proximité est instauré entre élèves et professeurs. © Aurore Esclauze.
© Pauline Rouquette

Aurore Esclauze, Narjis El Asraoui, Pauline Rouquette