Entrepreneure sociale et curieuse, je suis une curiosité sociale.

Les filles, cela vous dit de ré-enchanter le monde ?

1ère curiosité : c’est hybride comme concept

Credit Photo : Education en Héritage

2ème curiosité : vous parlez éducation mais…

“Il n’y a que les feuilles mortes qui sont dans le vent ».

3ème curiosité : Pas de business plan

4ème curiosité : nous ne vendrons pas notre âme

  • A terme, comment survivre et changer d’échelle sans emprunter, et/ou sans mécène ?
  • Jusqu’où aller dans la résistance ? Quel est le prix à payer pour participer au changement social face à un pouvoir (institutionnel notamment) qui porte l’incohérence et une sournoise violence en son sein ?
  • Devions-nous engager plus encore nos biens, nos familles, notre temps, pour vivre cet idéal social et économique ?
  • Sommes-nous toujours en cohérence avec nos valeurs ?
  • L’enthousiasme et la joie doivent-il laisser place au dégoût, à la colère, à la frustration ?
Credit Photo W(e)Talk

6ème curiosité : je suis comblée

  • rendre pérenne cet espace ; d’autre le feront, autrement, sous d’autres noms, sous d’autres cieux
  • tenir, pour que chacun se l’approprie et le fasse grandir ; plus de 12 000 personnes sont passées par le Caravanserail Café en près de 4 ans d’existence. J’ose penser que chacun en est sorti grandit à titre individuel et/ou collectif. La vivacité et le dynamisme de nos partenaires me laisse bon espoir (poke la Gonette, I-boycott, Alternatiba, Graine d’école, les Colibris etc.)
  • voir s’épanouir les ressources qui l’ont porté au quotidien- j’ose croire que le souffle du désir d’agir est là présent en chacun d’eux.

7ème curiosité : Je n’ai pas de recette (damn it!), le chef c’est vous.

  • Passion (mais pas trop !). J’ai réalisé que ce projet fut vraiment le reflet de ma personne, de ma nature profonde, mêlant cet amour du voyage, de l’entre-connaissance, de l’agir, à cette idéalisme, profondément ancrés dans ma personnalité. A tel point que je m’y suis perdue,…Je voulais le préserver coute que coute, de peur de ne plus me sentir utile ou de voir mes rêves anéantis. Erreur !
  • Pragmatisme : une bonne dose svp
  • Pluralité au sein d’une équipe soudée et persévérante
  • La trésorerie : insuffisante pour ce genre de projet (où l’immobilier est indispensable). Même si nous avons eu un impact positif avec peu, notre stratégie n’a pas été suffisamment étudiée, notamment en terme de lobbying et nous en avons payé le prix en terme d’énergie.
  • Le soutien régulier d’un mentor/tuteur extérieur indépendant et influent (et non une institution) et un contact constant avec d’autres entrepreneurs sociaux qui sont passés par là (notre problématique particulière nous a éloigné de facto de certains appuis)
  • Notre inadaptation au milieu, dans un monde où la biodiversité est menacée. Jiddu Krishnamurti nous rappelle :

« Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade. »

Ancrage, agilité et nomadisme

« Seuls les poissons morts vont dans le sens du courant ».

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. (Marc Aurèle)

--

--

--

#Résistante créative #Serial traveler #Free social entrepreneur #Everyday worshiper #Mum forever #Ethicalminds

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Nathalie Lafrie

Nathalie Lafrie

#Résistante créative #Serial traveler #Free social entrepreneur #Everyday worshiper #Mum forever #Ethicalminds

More from Medium

Wealth Fundamentals/PSA rant

‘Cobra Kai’ gives a subtle but powerful lesson on white privilege & entitlement

Fuel & Fire: The Space of Activism in the Housing Debate

Rams v. Bengals, from the Executive Suites: Stan Kroenke vs. Mike Brown