Flop / Pierre & Vacances

Dépasser le brief. Voilà comment on pourrait résumer le défi d’une agence de communication. Idéalement, dépasser les objectifs du brief (là, c’est le Graal) mais, au minimum, en dépasser la formulation. Cette formulation vient d’ailleurs de l’annonceur : l’équipe marketing imagine souvent une campagne qu’elle nous décrit comme répondant bien à son brief, la campagne où “on a tout mis, rien oublié”, la fameuse campagne qui dit “tout ce qu’il y a dans le brief”. Et ils ponctuent généralement leur description par un salvateur : “Mais bon. C’est vous les créatifs.” Voilà une campagne d’affichage qui est exactement ça : un brief en images. Elle ne peut donc pas arrêter le regard (fonction n°1 d’une campagne) puisqu’un brief n’est pas fait pour cela. Il s’agit, ici, précisément, d’une description minutieuse de l’étendue de l’offre Pierre & Vacances. Qui part du principe que vous avez une bonne minute à offrir, comme ça, par pure bonté, à la marque. Ah oui, ne pas se tromper de média, non plus. Ici, ce n’est pas une affiche — au mieux, c’est une brochure.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.