Simple constat.

Salut à toi Nouveau Lecteur,

Pour être sincère avec toi je ne sais pas du tout ce que je fais ici. La seule chose que je sais c’ est qui je suis et qui j’ essaie d’ être et je pense Nouveau Lecteur c’ est qu’ on a des choses en communs laisse moi te le prouver.

C’ est une sensation bizarre je trouve d’ écrire sur un blog je trouve, on se demande ce qu’ on aimerait écrire, ce qu’ on pourrait écrire d’ intéressant ou d’ utile mais bon…

C’ est peut être pour ca que notre génération ne se comprend plus elle-même, nous avons grandis dans l’ ère numérique avec l explosion d’ Internet et des réseaux sociaux avec des oeuvres tels que Matrix, le Seigneur des Anneaux ou Harry Potter mettant en scene des individus lambda avec une destinée extraordinaire. Sincèrement Nouveau Lecteur n’ as-tu jamais espéré être le meilleur coup de ta nouvelle meuf ou de ton nouveau mec que tu viens de rencontrer après une semaine de discussion sur Tinder ? N’ as-tu jamais espéré que ton nouveau patron te considère comme le meilleur des employés ?? Ne t’ es-tu jamais dis que toute ta vie était un grand mensonge et qu’ un beau jour un Morpheus te demandera de choisir en la pilule bleu ou la pilule rouge parce que tu es l’ Elu ? Mais laisse moi répondre à ces questions, tu n’ es rien de tout ça ! Tu n’ es qu’une expérience sexuelle de plus pour ce rencard Tinder qui en vrai t’ ennui. Tu seras le meilleur pour ton boss jusqu’ au moment ou tu montreras un signe de faiblesse sinon tu seras une charge pour lui rien de plus. Jamais aucun Morpheus, Hagrid ou maître Yoda ne viendra te chercher pour changer ta vie, c’ est ta vie et tu en feras ce que tu peux en faire avec les cartes que tu as en main. A l’ instar de tes rencontres amicales ou amoureuses, ton passage sur notre belle planète n’ est pas éternelle et très peu se souviendront de toi. Mais sache Nouveau Lecteur que je suis comme toi, on aimerait être différent mais malheureusement nous nous ressemblons beaucoup toi et moi que tu sois jeune actif, à la fac, chômeur ou simplement amoureux je sais ce que tu ressens à cette instant présent sinon tu ne lirais pas ces quelques lignes, tu as continué parce que ça t intéressait et parce que tu as l’ impression que je te comprends.

Alors au lieu d’ écrire pour écrire je vais te parler à toi et je pense que tu te reconnaîtras dans ce constat qui n’ est pas triste mais simplement qui est comme il est.

Like what you read? Give UnHomme a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.