Transformer son quotidien de travail avec le CORPORATE HACKING CANVAS

Vous avez déjà entendu parler de Corporate Hacking ? Pas de crainte, on ne va pas vous inciter à pirater les serveurs de votre boîte dans cet article mais à changer votre regard sur le travail, et comme le souligne Nod-a dans son glossaire, à “adopter une nouvelle attitude au travail à la fois rebelle, constructive et bienveillante afin de créer de la valeur pour l’entreprise et redonner du sens à son travail.”

C’est avant tout l’occasion de s’occuper sans plus attendre des petits embarras du quotidien qui vous occupent l’esprit et vous empêchent de travailler comme bon vous semble. Alors plus d’excuses et commencez aujourd’hui à poser des actions pour transformer votre quotidien de travail !

Des outils pour se poser les bonnes questions

En mai dernier sortait le livre Makestorming : le guide du Corporate Hacking aux éditionsDiateino, savant mélange de portraits de corporate hackers qui se sont bougés pour changer la culture de leur entreprise et d’exercices pour hacker à son niveau sa propre organisation. Parce que pour hacker, il faut d’abord expérimenter pour ne pas partir dans toutes les directions, le livre fournit quelques outils qui vous aideront à vous poser les bonnes questions pour vous lancer. Il y en a un peu pour tous les moments cruciaux : Où lancer votre premier hack ? Quelle équipe monter ? Comment bien les embarquer ?

Comment hacker une réunion ? Ce dernier vous rappelle quelque chose ? En mars dernier, sortait l’article Comment hacker de manière bienveillante une culture d’entreprise .

Mais pourquoi un hack ? la culture d’entreprise est comme un système d’exploitation, n’attendez plus la mise à jour pour faire changer les choses. Imaginez le hack comme un raccourci qui vous mènera le plus facilement possible du point IDEE au point PROJET.

Le corporate hack canvas, pour faire quoi ?

Aujourd’hui, intéressons-nous au canevas que vous pouvez retrouver sur cette page sous forme de template. Grâce à cet outil de réflexion, construisez en 45 minutes, étape par étape le hack qui transformera votre culture d’entreprise.

Hacking zone : dans quel périmètre démarrer ?

Avant d’embarquer toute votre boîte dans le changement, trouvez l’endroit précis où vous allez démarrer votre hack. A la cantine pendant la pause déj’ pour plus de visibilité ? Ou dans un couloir d’un service spécifique que vous voudriez interpeller ? La zone de hack est un peu comme votre terrain d’expérimentation, elle doit être à la fois suffisamment accessible pour que vous puissiez y tester votre idée de détournement, mais aussi suffisamment risquée pour prouver que le changement était nécessaire là où ça fait mal.Prenez 10 min pour vous demander pourquoi hacker à cet endroit et pas un autre, et quel sera le timing idéal pour le lancer sans te faire griller.

Le “crack”, alias la faille du système à exploiter

Ok, vous savez où vous lancer mais peut-être avez-vous besoin d’un minimum d’élan pour vous glisser dans la faille qui laissera votre hack s’installer tranquillement mais durablement. Cette faille dont on parle, relève de votre analyse, de ce que vous avez sous le nez tous les jours et que vous voulez changer à tout prix. La lenteur des réunions, toutes les tâches que vous effectuez et qui sont vides de sens, les demandes d’achats refusées… Chacun de ces problème a un talon d’achille qu’il vous revient d’exploiter pour les faire voler en éclat. Prenez 10 minutes de plus pour creuser plus en détail la raison de votre hack en vous demandant pourquoi ça ne marche pas en l’état.

Le Hack : le casse du siècle

Le gros morceau, qu’il va falloir débiter en petites actions simples et efficaces. Voici 3 étapes pour bien planifier ton hack :

  1. En 5 minutes, imaginez seul ou avec un collègue toutes les façons que vous auriez de détourner ce problème. C’est la partie créative de votre hack. Lâchez-vous, seules les idées les plus téméraires sauront sortir du lot.
  2. Puis prenez 5 autres minutes pour trier ces idées en visualisant quels seraient les résultats d’un tel détournement des process actuels. Qu’est ce qu’on améliore vraiment ? Quels sont les nouveaux problèmes créés par ce hack ? Pesez le pour le contre et gardez une seul idée.
  3. Enfin, il est temps de lister rapidement les actions à prendre tout de suite et celles qu’il faudra poursuivre une fois le hack lancé. N’hésitez pas à faire un petit schéma et/ou une ligne de temps pour être sûrs que votre “plan se déroule sans accroc”

N’oubliez pas :

Pour mieux incarner votre engagement au travail et à votre organisation, votre hack doit être pensé de manière :

– Positive: ce hack est-il utile pour vous ,vos collègues et votre organisation ?

– Engageante : sans motivation intrinsèque votre hack risque de tomber à l’eau

– Nécessaire : pour votre épanouissement professionnel et personnel

– Sage : votre hack respecte-t-il la raison d’être de votre organisation ?

– Enrichissante : votre hack apporte t-il une vraie valeur ajoutée pour vous, vos collègues et votre organisation

Partners in Crime & outils : un hacker n’est jamais seul

Oubliez l’image d’Epinal du hacker isolé qui contrôle la toile depuis sa cave. Un bon hack est une action collective où chacun trouve sa place. En 5 minutes définissez l’équipe de choc et choisissez les ressources que vous allez détourner pour mettre votre plan en oeuvre. Pour vous aider, visualisez pour chacun à la fois le moment où vous avez besoin de lui, puis écrivez ce qui va le convaincre de rallier votre cause.

Tetris Zone

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal » , dit la Loi de Murphy.

Evidemment, tout bon plan qui se respecte possède ses zones d’ombre et d’approximation.

Cela fait partie du jeu…et surtout c’est un bon moyen de mesurer ce qui a fonctionné (ou pas) et d’ajuster votre démarche : TEST AND LEARN !

Prenez 5 minutes pour passer en revue ce qui va forcément bloquer dans votre hack : votre N+1 vous demande un reporting quotidien, le lieu que vous convoitez est chasse gardée d’un autre service, les personnes qui pourraient vous aider ne sont jamais dispo… Une fois les obstacles listés, trouvez un argument pour chacune des personnes qui barre votre route !

Alors, quel sera votre premier hack bienveillant ? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires et retrouvez-nous en janvier sur Paris pour rejoindre ceux qui font bouger la grande entreprise (Corporate Hack Night) !