Mes conseils de podcast

Nicolas Dabbaghian
May 7 · 4 min read

J’écoute des podcasts depuis 2012 et ça a vraiment changé ma vie. Au début c’était surtout des émissions radios qu’on écoute quand on veut, maintenant c’est comme Youtube : plein d’indépendants et de pépites sur des sujets nombreux et variés.

Je les écoute dans les transports, en marchant, en faisant le ménage, … Selon mon quotidien je peux en écouter entre 3 et 10h par semaine. Si vous trouvez certains lents écoutez-les en x1,5.

Comment les écouter ?

Grâce aux apps de podcast, il y en a une native sur ios, spotify le fait aussi, sinon ça se télécharge dans le store. Ainsi vous pouvez écouter un podcast avec votre tél dans votre poche ou en faisant autre chose sur votre tél. On s’abonne aux podcasts pour voir dans son flux les nouvelles publications.

Mes conseils d’écoutes

(Politique / Internationale / Société)

Chaque dimanche pendant 1h des intellectuels (chercheurs, journalistes, anciens ambassadeurs/ministres) traitent de deux sujets d’actu : un international et un national. Cette émission culte de France Culture est devenue indépendante il y a 2 ans.

Avantages : Très constructif et argumenté, raisonnements raisonnables, on est loin des débats grands publics où c’est celui qui est le plus tranché/véhément qui est écouté. Avant chaque thème ils en résument l’actualité de façon excellente pendant 2 min. Pendant les vacances ils traitent de sujets thématiques extrêmement intéressants (par exemple : L’Angleterre, La Sécurité Sociale, l’Armée).

Inconvénients : très connoté « centre » d’un point de vue politique (peu de positions extrêmes) et peut-être pas accessible sans un minimum de culture politique.

(Histoire / faits divers / politique / société)

Chaque jour une Grande affaire est racontée par un excellent présentateur radio (Fabrice Drouelle, France Inter) pendant 50 min. Ça donne des épisodes tels que « La séparation des Beatles », « Les évadés d’Alcatraz » « Gault et Millau, la révolution des palais », « La coupe du monde 98 », «Deep blue, la machine plus forte que l’humain » . A chaque fois il y a environ 30 min de récit et 20 min d’interview d’une personne qui connait bien le sujet, entrecoupé par 2 musiques. L’émission du vendredi est moins bien (Affaires sensibles, le récit). En parcourant les émissions passées vous en trouverez plein qui vous intéresseront. Voici deux épisodes que j’aime bien par exemple :

Le scandale des avions renifleurs / La séparation des Beatles

(Entrepreneuriat / artistes / personnalités inspirantes)

Un podcast arrêté mais il y a 80 épisodes dont certains sont des pépites. Antonin Archer, 25 ans, interview des personnes inspirantes pendant 1h et leur pose des questions en leur laissant le temps de développer, souvent les questions sont naïves et ça permet d’avoir des réponses différentes de celles stéréotypées (télé/magazine) ou trop courtes (FB/Youtube). Y sont passées : M. Poulpe, Rémi Gaillard, Kyan Khojandi, Jean Daniel Guyot ( Capitaine Train), Mathieu Nebra (Openclassroom), Jean-Charles Samuelian (Alan), les fondateurs du Wagon (1 épisode pour chacun des 2 frères), Oussama Amar (Gourou ès startups), Loïc Le Meur (Gourou ès startups, aussi), Cédric Grolet (meilleur chef patissier du monde), …

(Entrepreneuriat / artistes / personnalités inspirantes)

Du style de Nouvelle Ecole (et il y a plein d’autres podcasts de ce type, mais là je vous donne les meilleurs ;)) dans le sens où ce sont des interviews d’1h de personnes inspirantes, mais un peu plus structurées. Souvent des entrepreneurs mais aussi des artistes ou sportifs ou autre (une tatooeuse). Vous y trouverez le même type de personnes que dans Nouvelle Ecole comme par exemple Frederic Mazzela (Blablacar), Augustin Paluel-Marmont (Michel et Augustin), Guillaume Gibault (Slip français).

Mention spéciale au podcast sur Ning Li (fondateur de Made.com), impressionnant.

La mère des podcast dans le genre Le Gratin est américain et s’intitule How I built this où défilent les fondateurs de la Silicon Valley. On sent bien la touche américaine à l’écoute ;)

(Faits divers)

Pendant 40 min une personne anonyme raconte quelque chose d’extraordinaire qui lui est arrivée. Ça peut être une agression ou un mariage qui se transforme en relation malsaine. On se rapproche des émissions radios où les gens appellent le soir pour raconter leur vie, sauf que c’est fait avec un vrai sens de la narration et c’est souvent très quali.

Deux épisodes vraiment bien : « Une rupture dans la normalité » et « Combler les failles à tout prix » (chez les témoins de Jéovah)

Remerciement à Carole qui m’en a fait découvrir une flopée :)