Quelques instants magiques à Chamrousse

© Nils Louna

Comme le premier post a plu, je vais partager régulièrement d’autres coulisses de shootings ici.

Le partage est peut-être ce qui me plaît le plus dans la photo. C’est pour cela que je ne shoote qu’avec quelques sportifs avec qui j’ai tissé des liens. Avec Nicolas Perrier, nous les avons noués bien avant que je sois photographe. Il est l’un de mes meilleurs potes, fondeur l’hiver, traileur l’été. Naturellement, j’ai depuis longtemps voulu réaliser un shooting avec lui mais nos emplois du temps ainsi que celui de miss météo n’étaient que rarement compatibles. Nous avons déjà réalisé quelques images en ski de fond ou en natation dans un lac mais en trail, jusque-là nos expériences ne furent pas concluantes.

La persévérance est l’une des clés de la réussite

Après une première tentative de lever de soleil infructueuse, une seconde d’un coucher de soleil tout aussi décevante -les nuages s’inscrustant sur les photos au moment de shooter-, cette troisième fut la bonne. Comme dans tout, la persévérance est l’une des clés de la réussite en photo.

© Nils Louna

Le professionnalisme aussi. Nous nous marrons avant le shooting mais une fois qu’il commence, chacun se concentre sur ce que l’on doit faire. Ce n’était pas simple les premières fois mais aujourd’hui nous arrivons à nous mettre dans notre bulle, à ne penser qu’au moment présent.

© Nils Louna
Je veux laisser le spectateur à son imaginaire

Sur un spot que nous avions déjà reconnu au-dessus de Chamrousse, je savais exactement ce que je voulais réaliser comme type d’images. Arrivés sur place, nous avons pu contempler le soleil descendre avant de commencer le shooting. Jusqu’à l’an passé, je m’étais fixé la règle de toujours (ou presque) shooter avec un flash externe, monté sur pied et permettant la synchronisation haute vitesse pour mieux figer le mouvement. Cette année, j’ai décidé de faire évoluer mon type d’images et de shooter plutôt sans flash. Cela permet de laisser le spectateur à son imaginaire et de le placer comme acteur potentiel de la scène. Lui laisser l’occasion de rêver d’évoluer dans un tel cadre. Un rêve à la portée de tous.

© Nils Louna

J’ai bien sorti le flash pour quelques images -pour que l’on voit le visage de Nicolas- mais la plupart des photos ont été réalisées sans, montrant ainsi une silhouette se dégageant dans le ciel. De près, comme de loin. Pour moi aussi c’est du sport, il faut courir pour trouver de nouveaux angles avant que le soleil ne bascule de l’autre côté du Vercors. Et laisse la nuit s’installer, accompagnée de quelques éclats de rire symbolisant la fin du shooting…

Si mes images au lever et coucher de soleil t’inspirent et que tu aimerais en faire autant, envoie-moi un petit mail à hello@misterpeuf.com et je te tiendrai informé de la formation pratique que je vais organiser, une matinée avec un athlète sur les hauteurs de Grenoble.

© Nils Louna