Tous entrepreneurs !
Romain Biard
988

Point de vue intéressant sur le nouveau monde du travail : entrepreneur/indépendant/salarié… Chacun trouvera chaussure à son pied. Il y a des métiers qui s’y prêtent mieux aussi, un age de la vie également. Ce qui est à déplorer c’est effectivement un statut de travail à 2 vitesses avec des salariés hyperprotégés mais freinés dans leurs envies et qui pour certains souffrent beaucoup au travail (et ça s’accélère) et des non-salariés hyperprécaires. Je suis d’accord sur le : “on est en train de fabriquer une vraie bombe sociale”. En revanche, contrairement à ce qui est dit dans l’article, Emmanuel Macron (que je ne soutiens pas forcément, n’est ce pas…) dans son programme propose pour les indépendants une couverture sociale comme pour les salariés, idem pour la perte d’emploi. De mémoire, car j’ai lu son livre Révolution il y a qq temps…

En ce qui concerne la pression de l’indépendant par ses clients, tout dépend aussi des relations que l’on met en place avec eux. Perso, je les choisis, je donne dès le départ le tempo du travail, je mets en place des outils qui les rassurent sur l’avancement du job, je suis très présente auprès d’eux (j’anticipe) mais du coup ce ne sont pas eux qui sont “présents sur moi” (comprendre : sur mon dos). Le tout est de maitriser et de ne pas subir. Car c’est quand même génial d’avoir des clients différents, des projets différents, des challenges à relever… Le tout en maitrisant son emploi du temps.

Vous avez compris à 46 ans je suis ravie de ne plus être salariée dans le monde d’aujourd’hui mais j’ai mis 40 ans dont 20 ans en salariat avant de m’en rendre compte !