Voyage au pays des sexistes et homophobes
Guillaume Champeau
1.1K279

Je vois deux problemes combinés:

1- Que les gens s’imaginent que parcequ’un gamin… de 4 ans… veut une poupée, c’est un homo. Je doute qu’a 4 ans la sexualité soit établie, voire qu’elle existe ; et si c’est le cas, que le choix d’un jouet soit signifcatif.

2- qu’ils s’offusquent de l’homosexualité. J’ai toujours trouvé bizarre cette fixation sur l’homosexualité alors que les divorces, les adultères, la violence conjugale… les mêmes n’ont souvent aucun probleme avec.

Il y a un coté “pack de hyènes” qui fait peur.

A noter que le même chose est vraie avec le racisme. Je me souviens encore de la premiere fois que j’ai fait du shopping avec un ami noir (on avait 20 ans)… en bon blanc middle-class, je n’avais jamais été ostensiblement surveillé par 2 vigiles de mon entrée a ma sortie d’un magasin… C’est insupportable. Dans ma tête c’était un truc théorique, le voir en pratique même a moitié par procuration, ca fait drôle, ou plutôt mal.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Olivier Barthelemy’s story.