Dans l’épisode précédent, nous avons enfin créé l’association officiellement, ce qui va nous permettre d’obtenir, espérons-le, l’accès à des ressources importantes pour notre activité.

Mais entre temps, la situation sanitaire n’a pas évolué dans le bon sens !

Pandémie : chacun chez soi

D’abord un couvre-feu avec des mesures drastiques, puis un reconfinement : nous n’avions aucune chance.

À la suite des vacances, nous avons annulé toutes les répétitions jusqu’à nouvel ordre.

Photo by Stephanie Harvey on Unsplash

Et pourtant, au vu de l’avancement de notre programme, nous avions du pain sur la planche 😄 (ok, j’arrête).

Heureusement, les occupations ne manquent pas pour le Conseil d’Administration fraîchement élu : rendez-vous…


Note : cet article a été écrit et les faits relatés se sont passés avant le couvre-feu et le reconfinement.

Dans l’épisode précédent, on est arrivé au point où la constitution de l’association devient urgente. Elle est nécessaire pour parler d’une seule voix auprès des institutions, par exemple pour solliciter une salle auprès des services de la Mairie.

Déclarer une association

Ho chouette, de la paperasse ! Si ce n’était que ça…

Lors de la création d’une association, tout le monde a un avis et des conseils, et c’est très difficile de trier. …


Note : cet article a été écrit et les faits relatés se sont passés avant le couvre-feu et le reconfinement.

Dans l’épisode précédent, on a réussi à réunir 12 personnes pour une première répétition, avec l’espoir que le nombre de musiciens augmenterait avec la visibilité de l’orchestre.

Trouver une salle quand on est (12) personne(s)

C’est l’un des plus gros problème : où répéter quand on est 12, qu’il y a des restrictions sanitaires et qu’on existe pas encore en tant qu’association ?

Le Cercle Philharmonique, aujourd’hui (2020)

Le Cercle Philharmonique a répondu présent, et un grand merci à lui 👍, ce qui nous a permis de faire notre première répétition, où nous…


Dans l’épisode précédent, j’étais étonné qu’il n’y ait pas d’harmonie associative pour les amateurs à Saint-Maximin, malgré la présence d’un conservatoire qui fonctionne bien et d’un ancien orchestre au “Cercle Philharmonique”.

Est-ce qu’il n’y a tout simplement pas de musiciens ?

Petits calculs de musiciens

Selon une publication du ministère de la Culture (qui date cependant de 1995), 10% des Français ont fait de la musique dans les 12 derniers mois.

Parmi ceux-là, 83% ont fait de l’instrument, dont 7% rentrent dans la catégorie “Autres vents et bois”, celle qui nous intéresse pour un orchestre d’harmonie. …


Bonjour, je suis Olivier, et je vais vous raconter comment je me suis lancé pour créer un orchestre d’harmonie dans ma ville, Saint-Maximin (dans le Var). Je joue de la clarinette depuis que j’ai 7 ans, et j’aime jouer de la musique de film. Je me suis installé à Saint-Maximin en 2015.

La musique est nécessaire

Quand on s’installe quelque part, on cherche à retrouver ce qui est nécessaire à la vie agréable à laquelle on aspire.

Et pour moi, ça veut dire de la musique. …


Nous sommes un orchestre d’Harmonie situé à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume (83) et nous avons commencé en septembre 2020.

Nous recrutons à tous les pupitres : flûtes, hautbois, clarinettes, saxophones, trompettes, trombones, cors, tubas, basses, et batterie/percussions.

Pour nous rejoindre, contactez-nous au 06 81 65 11 40.


Ce texte est simplement une expérimentation en direct pour voir si un blog medium est suffisant pour remplacer un site perso sous wordpress

C’est quoi le problème ?

Gérer un site web, même sous wordpress, c’est un peu du boulot.

T’installes ça en 3min, et après, tu perds 2 semaines, à trouver un thème, à le customiser un peu, et à installer des extensions sympathiques. Sans parler des mises à jour de sécurité, qu’il faut faire vite si tu veux pas te retrouver avec des pubs qui se déclenchent aléatoirement sur le site.

Et une fois tout cela fait, he ben, il faut se motiver…


* Don’t do : (à) ne pas faire

En 2016, j’ai décidé d’arrêter de blogger. C’était devenu une contrainte, et je continuais seulement parce que je n’aime pas laisser tomber les choses. Finalement, c’est clairement un poids en moins.

Donc pour cette nouvelle année, déjà bien commencée, j’ai choisi de faire une liste de choses à ne PAS faire. Oui, des projets que je m’interdis.

Je me suis rendu compte que le plus difficile n’est pas de choisir quoi faire, mais plutôt de choisir ce qu’on doit abandonner pour pouvoir faire correctement ce qui compte vraiment.

Probablement parce que j’accorde…

Olivier FAURAX

Ma vie est mon terrain de jeu et mon laboratoire :)

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store