Ce qu ‘un ex financier ne devrait pas dire …mais comme j’ai envie !!!

Ma carrière dans le domaine de la finance de plus d’une quinzaine d’années pourrait se composer en deux sections : la gestion de patrimoine en mode prospection dans les compagnies d’assurance, établissement spécialisé dans les profils aisés et le métier de banquier dans les banques.

Force est de constater avec le recul que les banques ainsi que leurs hommes de terrain sont complètement largués sur les prochains enjeux de leurs secteur, de la valeur ajoutée nulle qu ‘ils proposent et du métier tel qu’il doit etre exercé. Tout est centré sur la vente de produits et services sans aucune plus value apportée. Je sors d’un établissement qui a laissé s’instaurer des conflits d’intérêts en plein agence, des conseillers envoyant des mails a destination de .toute leur agence traitant les clients de boulet et autres moqueries. L’exigeance de la satisfaction client n’est pas le soucis des banques. Je me suis permis d’informer la présidente du directoire de cette banque qui préfère ne rien entendre pour éviter de faire des vagues. Hate que la transformation digitale face le tri sur des acteurs qui n’ont plus rien a faire dans le paysage économique français. Pour ma part j’ai choisi une nouvelle aventure et un nouveau secteur et pourquoi pas une création de start up, un monde qui me va a merveille pour un esprit qui est souvent hors des sentiers battus.