Il n y a aucune alternative a la demesure enegertique si ce n est la sobriete energetique radicale.
Yann Kervennic
1

J’entends votre argumentation, mais j’ai précisé « crédible ». Et puis la « sobriété énergétique radicale » sonne tout de même « dictature sur les bords », non ? (« mais c’est pour votre bien, promis »).

Enfin bien entendu, ça dépend dans quel mesure : on parle de quels ordres de grandeur ? Ceci n’est pas une question rhétorique, afin d’estimer les conséquences de votre point de vue, que je ne partage pas mais que je respecte, et surtout dont j’aimerai avoir plus qu’une vague idée sur ses conséquences.

Et si on arrive à une énergie propre et quasi-infinie (fusion, mettons dans 50 ans), vous êtes contre je présume ?

Pour rappel, vous êtes le résultat de la voie scientifique et industrielle, sinon vous ne seriez probablement pas là pour en discuter ici (règles hygiène, vaccination, engrais, etc). Donc j’ai un peu de mal à comprendre vos propos. À moins que vous soyez candidat à votre propre élimination, dans ce cas je serai impressionné par votre cohérence. Par contre, passez devant, je suis moins pressé.

Like what you read? Give Olivier LAMBERT a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.