Death row

Une vie faite de respirations attendues.

Cette femme qui traverse le wagon. Son téléphone sonne : California Love de 2Pac. Bang, bang, deux fois. Death row. Une Cadillac Fleetwood blanche. Quatre balles au feu. Rouge. Poumon, bassin, main droite et cuisse.

Une cinquième détonation, les freins du train qui braquent en station et mon dos qui s’écrase mollement sur le siège. Une autre femme décroche elle aussi : “Ça va ? Il paraît comme quoi que ce serait mort pour ce soir.

Je suis assis là et je ne me pose aucune question. Une fois, j’ai dansé en tenant la main d’une jeune fille russe.

Tu étais où toi ?

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.