Un trésor

Il y a dans mon portefeuille un trésor, glissé dans le porte document : une photo de ma sœur et moi. Je dois avoir deux ans et elle six. Nous sommes assis l’un à côté de l’autre, vraisemblablement dans un Photomaton. Elle porte une robe blanche avec un ourlet rouge onduleux. Maman lui a fait des couettes. Elle m’embrasse sur le haut du crâne tout en fixant l’objectif du coin de l’œil.

Est-ce qu’elle m’embrasse parce qu’elle m’aime ou est-ce juste pour la photo ?

Assis à sa droite, j’ai de longs cheveux où l’on distingue encore quelques boucles. Mi surpris, mi amusé, le bras gauche appuyé mollement sur le menton, j’ai la bouche grande ouverte et le regard fixé droit devant. Il n’y a ni décor, ni souvenir manuscrit au dos. Aucun contexte. Juste ma sœur et moi, un fonds blancs, sans contexte, ni parents.

Un instant heureux dont je n’ai que le souvenir imprimé.