Miser sur l’attitude pour trouver un job

Se lancer à la recherche d’un emploi est une initiative tout aussi importante que décider de se marier. Bien avant de sortir son CV et de le tendre à qui veut le prendre. Il faut se préparer afin de réduire ses chances de voir son résumé finir à la poubelle. Charly et Pascal, le duo du premier atelier créatif a fait preuve de beaucoup de créativité en proposant des exercices pour acquérir les bonnes attitudes pour se faire recruter.

L’humilité pour briser la glace

Seriez-vous capable de dire à un parfait inconnu la plus grosse bêtise que vous avez faite dans la journée ? Cela n’est pas évident ? Pourtant, si vous le faites vous aurez réussi à lancer un sujet de conversation avec un recruteur. C’est cela briser la glace. Un brise glace est toujours important, il tue les appréhensions et permet d’aborder la conversation plus sereinement.

L’un des exercices conviait les participants à raconter leur plus grosse bêtise de la journée. Cela passe pour l’exercice, mais en situation réelle, préférez un brise glace qui vous permet d’aborder le sujet de votre employabilité.

Une ficelle pour créer son réseau

L”exercice de la ficelle : tout le concept du networking

Chez nous, on dit souvent que si tel a eu un emploi c’est parce qu’il connaît telle autre personne. Connaître quelqu’un peut effectivement permettre d’être rassuré que son dossier ne sera pas égaré dans les milliers d’archives de la boîte.

Pour nous aider à réaliser qu’on pouvait exploiter son réseau. Pascal demandait à une personne de se présenter en tenant une ficelle en main qu’on passait à quelqu’un qui lui à son tour devait en faire de même. A la fin de la ficelle, tout le monde était connecté.

“On a tous été ébloui avec sa ficelle, moi, au départ je connaissais pas grand monde, mais après que la ficelle soit passer de personne en personne. Je me suis rendu compte que je connaissais quelqu’un qui connait quelqu’un” lançait Isadora Sounda.

Pitch et storytelling pour bien se vendre

Vous avez réussi à décrocher un entretien. Il est temps de parler de vous et de vos atouts. Et à cause du stress, vous vous mettez à balbutier et à sortir toutes types d’interjections trahissant votre hésitation. Cela peut vous porter préjudices.

Vous devez être capable de vous présenter avec aisance, le tout en un lapse de temps susceptible de tenir l’interlocuteur en haleine.

“Le cerveau de votre interlocuteur sait dès les trois premières seconde si ce que vous dites l’intéresse ou pas.” Charly Tchatch

Pour nous permettre de donner le meilleur rendu oratoire possible. Charly claquait des doigts lorsqu’on prononçait des “euh” ou lorsqu’on faisait un usage trop abusif du même mot.

Ensuite, autour de Pascal de nous mettre au défi de présenter un projet pendant qu’un autre le mimait pour un autre qui le dessinait.

Le challenge était double mais le résultat du dessin démontrent la capacité à bien décliner ses objectifs.

(A la fin de l’exercice chacun était invité à dire ce qu’il pouvait faire pour le projet présenté et ce qu’il attendait en retour.)

L’image comme ambassadeur silencieux de votre CV

L’image est cruciale dans la recherche d’un emploi. Pire encore la première image que l’on renvoie. Car, il est souvent impossible de faire une seconde bonne impression. (Je crois que Leroy comprend de quoi je parle

;-) )

“Une femme qui se fait recruter pour le fait qu’elle possède des photos plus qu’osée sur son profil facebook devrait plutôt s’inquiéter ou un homme qui passe son temps à publier des photos de lui à des soirées arrosées ne renvoient pas forcément la meilleure image de lui.” Soulevait Astrid Dumaire.

Il s’agit de recruteurs qui ont besoin de s’assurer de l’éthique du collaborateur qu’ils envisagent intégrer. C’est pour cela que son image : Il faut prendre la peine de la soigner aussi bien sur les réseaux sociaux qu’en physique.

Avez vous remarqué qu’il a été question de parler de recrutement en ligne sans parler des outils inhérents à l’instar du CV? Même si ils sont important, ce qui l’est encore plus c’est l’humain derrière. Et la stratégie que ce dernier met en place pour attirer sur lui l’attention des recruteurs.

Ce que Willy Conrad ASSEKO conseille de ne pas faire : envoyer des whatsapp aux recruteurs.

Message whatsapp envoyer à un recruteur


Originally published at www.facebook.com.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Oneslo Ndembet’s story.