Projet InCycle

Elevage d’insecte pour la valorisation des biodéchets de restauration

Rédigé par Oriane Marignier

L’agroalimentaire se compose de différents acteurs producteurs de déchets. Les industries agroalimentaires produisent des tonnes de déchets végétaux qui peuvent être valorisés efficacement puisqu’ils ne sont pas mélangés aux autres déchets. La récupération et le tri des déchets organiques, devenant ainsi des co-produits, permet de les valoriser. Les voies de valorisation d’ores et déjà mis en place sont le compostage, la méthanisation ou l’alimentation animale et paillage. Cependant, aucune de ces voies ne produit de molécules à fortes valeurs ajoutées qui comme additif en cosmétique et agroalimentaire ou principe actif en pharmaceutique et qui sont, pour l’instant, principalement issus de la pétrochimie.

Les déchets de restauration et des ménages se retrouvent immédiatement en contact avec d’autres rendant leurs valorisations plus difficiles pour des raisons pratiques et sanitaires. La réalisation d’un tri par les restaurants de leurs déchets organiques est cependant possible et pourrait être motivés par une offre de collecte et de valorisation adaptée.

Afin de produire des molécules à fortes valeurs ajoutées à partir de déchets organiques, la création d’un élevage de mouche soldats noires est une voie à fort potentiel. En effet, la mouche soldat noire est capable de manger tous types de déchets organiques. D’autre part, elles permettent de produire :

- un compost riche et hygiénique en remplacement des fertilisants synthétiques

- une nourriture animale riche en protéine en remplacement des farines de poissons sauvages qui nourrissent actuellement les poissons d’élevage

- du chitosane, un biopolymère possédant des applications médicales intéressantes, issu de la chitine des insectes qui est actuellement peut exploiter faute de source permettant un coût bas

Le projet InCycle consiste donc à proposer une collecte des déchets organiques de restauration puis à les réduire par l’élevage d’insecte permettant la production de composés divers possédant un impact environnemental positif.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.