L’huile de palme, une catastrophe écologique mondiale

L’huile de palme en elle même n’est pas forcément la plus mauvaise graisse saturée, même si, en toute honnêteté, elle fait partie du top 10 des plus mauvaises. Mais l’huile de palme pose un bien plus grand problème de part la façon dont elle est cultivée.

L’huile de palme vient du palmier à huile qui pousse dans les régions tropicales. Il a besoin d’un environnement particulier pour croître et produire des fruits. Les palmiers sont plantés en rangs à une distance de 3m les uns des autres. Il faut compter entre 3 à 4 ans pour produire une première récolte de fruits qui, une fois pressé, donneront la précieuse huile. De vastes zones de forêts tropicales et autres écosystèmes à haute valeur de conservation ont été défrichés, détruits, pour faire place à des plantations de palmiers à huile. Malheureusement, beaucoup de plantations de palmiers à huile en Asie du Sud Est sont sur des sols tourbeux, qui jusqu’à récemment étaient couverts de forêts marécageuses. Le drainage, de ces sols organiques riches en carbone, est en partie à l’origine des émissions massives de gaz à effet de serre, sans parler des immenses feux continuels pour déboiser.

Les problèmes causés par l’irrigation

Il est à savoir qu’avant 2001, l’huile de palme était très peu utilisée par les industriels et en raison de la demande croissante rapide pour l’huile de palme, la Malaisie et l’Indonésie doivent s’adapter pour produire toujours plus et représentent environ 90% de la production d’huile de palme du monde à ce jour. La Thaïlande commençant elle aussi son autodestruction dans la course à l’huile de palme. Afin de soutenir la demande croissante des industriels de l’agroalimentaire, les forêts tropicales vierges sont détruites à un rythme alarmant. Dans la plupart des cas, ces forêts étaient sensément protégées car elles sont l’habitat de l’orang-outan et de bien d’autres espèces menacées. L’équivalant de 300 terrains de football est détruit chaque heure en Asie du Sud-Est pour faire place à toujours plus de palmeraies.Selon le WWF (World Wildlife Fund), il y a environ 20 millions d’hectares de terres abandonnées en Indonésie qui pourraient être utilisés pour planter des palmiers à huile. De nombreuses entreprises de production d’huile de palme sont liées à des entreprises d’exploitation forestière. Ces forêts contiennent des bois précieux. Les entreprises d’exploitation forestières produisent donc un double bénéfice en coupant ce bois et en vendant les terres aux sociétés productrices d’huile de palme.

Le sort des orang-outans

Plus de 50 Orang-outans sont tués chaque semaine en raison de la déforestation, leurs habitats sont rasées au bulldozer, ils n’ont nulle part où aller, nulle part où fuir et finissent par mourir de faim. Car lorsque leur zone d’habitat est détruit, ils errent souvent sur les plantations en quête de nourriture, ce qui les rend vulnérables aux braconniers. Ils sont écrasés par l’équipement d’excavation, aspergés d’essence et brûlés vifs, capturés, torturés, battus, abattus ou vendus pour être prostitués en Chine, au Vietnam et même en Thaïlande (le « monkey blowjob » m’a déjà été proposé sur Khaosan Road, le quartier touristique de Bangkok). Ils sont considérés comme des nuisibles pour la plupart des entreprises de palmiers à huile car ils détruisent souvent les jeunes plants de palmiers dans l’espoir de trouver un peu de nourriture.

Dans de nombreux cas, ces entreprises productrices d’huile de palme proposent une prime pour le meurtre d’un orang-outan. Les mères sont abattus et leurs bébés vendus car ils sont de valeur dans le commerce illicite des animaux domestiques et sont gardés en captivité dans des conditions horribles.

Citation tirée de la COP (Centre pour la protection Orang-outan) :

«Le braconnage des orangs-outans se fait délibérément par une politique des sociétés de production d’huile de palme. Par conséquent, ils embauchent des locaux comme « chasseurs de nuisibles ». Ces personnes peut scrupuleuses servent la société pour tuer des animaux sauvages et protégés, y compris les orangs-outans, qui ravagent les palmiers à huile. Les adultes sont tués et leurs mains coupées, ces mains servent de preuves pour l’obtentions des primes payées par les sociétés exploitantes. »

L’orang-outan n’est pas le seul animal à disparaître et à être la cible des chasseurs payés par les sociétés productrices d’huile de palme. L’éléphant, le tigre de Sumatra, le rhinocéros, l’ours, le léopard, le tapir, le nasique, le gibbon et bien d’autres espèces dont l’énumération serait longue et fastidieuse sont directement menacés et disparaissent de jours en jours, dans l’indifférence ou pire, avec la complicité du monde entier. Ce monde est plein de consommateurs qui s’attendrissent de lire mes lignes, mais continueront inlassablement d’acheter égoïstement leur Nutella et leurs petits gâteaux au faux chocolat et au vrai poison.

RSPO et CSPO

La RSPO est une organisation (Roundtable on Sustainable Palm Oil) CSPO est un pseudo label responsable (huile de palme certifiée durable).Certaines marques / entreprises diront qu’ils se procurent leur huile de palme auprès de sociétés qui sont membres de la « table ronde pour l’huile de palme durable » ou qu’ils utilisent de l’huile de palme produite de manière durable.Bien que les groupes membres la « table ronde sur l’huile de palme durable » (RSPO) affirment publiquement qu’ils se sont engagés pour une culture de l’huile de palme durable, beaucoup ne respectent pas leurs engagements RSPO. Malgré la certification RSPO, les mêmes pratiques destructrices se produisent encore et toujours. La RSPO omet d’appliquer ses propres principes et critères minimaux.Une partie des critères pour devenir un membre de la RSPO est de prendre un « engagement » (ou plutôt un abonnement) à la RSPO pour être 100% certifié. Et donc, le fait que « membre du RSPO » soit mentionné ne signifie pas nécessairement que la marque utilise de l’huile certifiée. Et oui tout s’achète, même un label éco-responsable.

Actuellement, il n’y a seulement que 5 entreprises productrices d’huile de palme (sur environ 90 sociétés RSPO), qui commercialisent de l’huile de palme qui peut être 100% retracée et provenant d’une plantation 100% durable … La société Ferrero propriétaire de Nutella, Les Rochers Suchard, Kinder ou même Tic-Tac, malgré les annonces mensongères de son armée de lobbyistes, n’utilise absolument pas d’huile de palme issue d’une agriculture durable.

Certaines des plus grandes entreprises de la palme industrielle sont membres de la RSPO : Cargill, Sinar Mas, Wilmar, ainsi qu’Unilever qui n’est autre que le U des supermarchés du même nom et dont vous consommez probablement bien des produits. Une société dont t’il est très important de boycotter le maximum possible les produits. Non pas uniquement à cause des crimes en lien avec la production de l’huile de palme, desquels cette société se rend coupable, mais aussi à cause de sa position de soutien à l’agrochimie, en tant que principal industriel proposant des produits issus de l’agriculture Monsanto. Agriculture décriée pour la dangerosité de ses pesticides. Je vous invite d’ailleurs à vous rendre sur cette page pour en apprendre plus à ce sujet. De nombreux rapports prouvent que ces groupes ne respectent pas leurs engagements et continuent de détruire la forêt tropicale.

Dans le cadre des lignes directrices de la RSPO, une société productrice de palmiers à huile ne doit pas développer de nouvelles plantations sur des zones forestières qui ont été défrichées après 2005 et ne doivent pas utiliser de brûlage de zones boisées. La récente et sinistre actualité, si bien occultée par nos chers médias français à la solde de ces sociétés et de leurs puissants lobbyistes, nous a malheureusement prouvé le contraire. En effet, la plupart des industriels occidentaux, fabricants de produits à base d’huile de palme se contentent simplement de faire entendre que le producteur qui produit leur huile est un membre de la RSPO. La plupart ne recherchent même pas à en savoir d’avantage. Les producteurs RSPO ne représentent qu’environ 14%, seulement, du marché mondial de l’huile de palme et de ces 90 membres, seulement 5 peuvent prouver qu’ils sont 100% certifiés.

Comment agir à notre niveau ?

Nous savons éperdument que nous ne pouvons pas compter sur nos politiques pour tenter de mettre un terme à cette destruction, ni même à la simple et facile à mettre en place interdiction de l’utilisation de l’huile de palme dans la fabrication des produits alimentaires, d’hygiènes et cosmétiques. Pour preuve, le problème n’a pas été soulevé à la COP21 alors même que l’Indonésie brulait et que les fumées se voyaient jusqu’en Thaïlande. Les stands Indonésiens présents à cette même COP allaient même jusqu’à faire la promotion de la culture de la palme. Le lobbying de l’industrie de l’huile de palme est puissant, très puissant. Rares sont les personnes en Europe qui ont entendu parler des feux qui ravagent la forêt primaire. Les médias n’en ont pas parlé. Nous nous rappellerons simplement que quand Ségolène Royale, en tant que ministre de l’écologie, avait osé parler des dégâts irréversibles causés par la culture de la palme, celle ci avait été priée de se taire.

Mais nous pouvons agir, nous consommateurs ! Il nous suffit de regarder la liste des ingrédients sur les paquets de chaque aliment que nous achetons. Et de boycotter chaque aliment contenant de l’huile de palme. C’est possible ! Des alternatives existent. Pour chaque produit contenant de l’huile de palme, il est possible de trouver son équivalent sans huile de palme. Voici bientôt 3 ans, que nous avons bannis de notre alimentation tout produit à base d’huile de palme. Et je vous rassure, nous ne souffrons d’aucune carence. Nous faisons nos courses dans de grandes enseignes et le choix des produits n’est pas plus compliqué à faire. Certes, au début, vous hésiterez un peu et vous passerez un peu plus de temps dans les rayons à regarder le dos des boîtes, mais au final, vous ferez un grand geste pour la planète, un geste militant, un geste altruiste et surement un geste bon pour votre santé. Et si nous consommions local ?! Quoi qu’il en soit, c’est au consommateur de reprendre le pouvoir et de ne pas le sous estimer. Nous consommateurs, vous consommateur, nous sommes le poids qui pèsera dans la balance et qui fera réfléchir et changer les industriels. Et si vous doutez, pensez à ce petit proverbe amérindien :

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part » .

Quelques produits de consommation courante qui contiennent de l’huile de palme :

Apéritifs : Pringles, Biscuits Belin, Tuc, Tuiles Auchan et super U, Biscuits Crawford’s, Leclerc — Biscuits crakers à l’emmental (graisse, huile végétale)

Biscottes : Cracottes, Heudebert, Lu, Marque repère, eco +, Pelletier (graisse, huile végétale)

Bouillons, soupes : Nouilles instantanées, Liebig, Maggi, Royco Minute, Herbamar, Knorr, Kub Or Maggi, fond de veau marque repère (graisse, huile végétale). GAYELORD HAUSER Potage (E304)

Céréales : Kellogg’s, Choccapic — Nestlé, Jordans Country Crisp, Crousty choco Auchan (graisse, huile végétale)

Confiseries : KitKat, Quality street- Champs Elysée — Nestlé, Harribo, Celebration, Milka Noël en Famille, Bonbons grand Jury, Skittles (graisse, huile végétale). Oréo (E304)

Desserts : Profiteroles Chocolat La laitière, Crispy choco Danone, éclairs (pâte à choux et glaçage)

Friandises chocolatés : Nutella, Balisto, Kinder, Ferrero rocher, Petits dessert et chocolats — lindor — Swiss luxury — lindt, M&M’S, Mentos, finger, Ovomaltine (graisse, huile végétale et matière grasse végétale hydrogéné)

Fromages : Kiri goûter, Surprises fromagères Brossard (huile végétale)

Gâteaux : Taillefine, BN, Delacre, Napolitains — Palmito — Prince — Pepito — Granola — Paille d’or Lu, Brossard, Marque Repère (Leclerc), Eco +, Auchan et Rick et Rock, Pim’s, Monoprix, fourrés myrtilles — palmiers — Fourré cacao Bjorg, TimTam, Auchan, Biscuits Diététiques Lait Chocolat; Pavot citron; Génération active énergie vitale; Biscuits au lait et au chocolat; Biscuits au soja et à l’orange (Gerblé) (huile ou graisse végétale)

Grignotage : Pop corn Carrefour, Crêpes Sucrées Daniel Dessai, Barre céréale carrefour Nesquik Balisto, Barre granny L, Bananes Chips Funy, fruits secs (raisins super U)

Glaces : Häagen Dazs (Speculoos — Caramel Biscuit and Cream et Moka & Speculoos), cônes glacés extrême Nestlé, La laitière (E471 à base de palme) , Magnum, Carte d’or (E471 à base de palme), Viennetta Miko (huile de palmiste, huile végétale ou E471)

Margarines : Toutes. Fruit d’or Proactive, St Hubert, Primevère, Planta Fin, Fruit d’Or pro-activ et Astra … (graisse, huile végétale)

Pains, brioches, pates à tartes : Beignet Framboise — Brioches- pains au lait Pasquiers, — Pain de mie Doo Wap, Epi d’Or, pâte à tarte-pâte à cookie-pâte à gâteau Herta, Brioche Tressée, Harry’s (Colza et palme RSPO), La Boulangère, Eco +, William Saurin, croissants-pâte à pizza Auchan, Pitch, Monoprix, Herta, Marque Repère (Leclerc), Pain pour hamburger carrefour (huile végétale)

Plats (pizza, quiches, plats préparés) : Nuggets père dodu, Herta, Sodebo, Jean Stalaven, Fleury Michon, Marie, Bonduelle, Regalette, Daniel Dessaint traiteur, Monoprix, quenelles Lustucru, Quiche lorraine Thiriet, lasagnes Leader Price, Maître coq, croissant jambon fromage-tarte poireaux-surimi Auchan, Original Bun’s Mc Cain, Brochette Charal, Paëlla Findus (huile végétale). Pâtes Sodébo, Hachi parmentier Daucy, Feuilletés Auchan (E304), Poêlé bretonne marque repère, croque-monsieur super U (huile végétale, mono et diglycérides d’acides gras, B carotène), Pizza marguerita lepouce/intermarché, raviolis frais Auchan (palmitate d’ascrobyl).

Plats (surgelés) : Pomme de terre sautées-Tortélini (Auchan), Hot-pockets (Maggy)

Préparations : Crème chantilly — marque repère (E471) Sauce béchamel — Maggi, Sauce curry — Knorr (pour professionnels), sauce tartare — Amora

Produits laitiers (fromages, laits) et viandes : L’alimentation animale est souvent à base de céréales, de tourteaux et parfois de tourteaux palmistes. (profat)

Lait Infantiles / bébés : Gallia, blédidèj — Bledilait Blédinel, Nidal nestlé (huile végétale)

Boissons : Taillefine Fizz, Nestea Pêche-Cappuccino Dolce Gusto, Cappucino soluble Nestlé

Viande : Hamburgers Grillés Végétarien Tivall

Dentifrices : Marque repère, Colgate (refus de précisions sur des dérivés : origine végétale ou synthétique) ceux contenant de la glycérine sont susceptibles d’être palmés (Sodium lauryl sulfate — Sodium laureth sulfate etc..)

Lave vaisselle: ceux contenant des tensioactifs non ioniques peuvent contenir de la palme. Exception trouvée à ce jour : Sonett.

Hygiène : Crème Mixa, mousse à raser (Marque U), Rexona (disteardimonium hectorite » palmé ») baume lèvre Merck, Marque U, crème Chanel, crème Bulgari, liner Urban Decay, Caudalie, soin du corps Ushuaïa, Sephora, Neutrogéna, Nivéa, Biotherme, L’occitane, Cadum, Lancôme, Lidll, Williams (mousse à raser), Biotherme, Saint Algue, Fragonard, Yves Rocher, Weleda, L’oréal, Yves St Laurent, déodorant Mennen (acide palmitique, palm oil, mirystate d’ispropyl etc…)

Entretien et lessives : toutes sont susceptibles d’être palmés ou presque, les « écologiques » le sont encore plus (agents tensioactifs, agent ionique, agent anionique).Vannish, Ariel, Etamine du Lys, Rainette, Ecover

Savons, shampoings, après-shampoing : Dove, Palmolive, Petit marseillais, Tahiti douche, Ushuaïa, super U, Sanex, Adidas, Garnier, Schwarzkopf, L’Occitane, Timoteï, Head and shoulder’s, Roger Gallet (Sodium lauryl sulfate- sodium laureth sulfate — ammonium lauryl sulfate — sodium plamate/sodium palmitate). Bourjois m’a indiqué avoir du lauryl sulfate sodium d’origine du coco.

Beauté : Gel pour les cheveux — L’Oréal, crème pour le corps — Caudalie, crayons à yeux et à lèvres — Zao (hydrogenated palm oil), Mascara beauté Luminelle Noir — Yves Rocher (acide stéarique)

Médicaments : Biafine, Paracétamol (stéarate de magnésium)

Grandes enseignes : Boîte à Pizza, Pizza Hut, Domino’s Pizza (fromages, crèmes) Mac donald’s, Quick (sauces, desserts, pains), KFC (fritures), Subway Paul, La brioche dorée, pâtes feuilletés dans les boulangeries (fort risques de margarine)

Source : Enquête BBC Vous pourrez trouver une liste encore plus complète, avec les photos des produits, sur le site Lepetitguidevert.

Mais quoi qu’il arrive, il est si simple de regarder la composition d’un produit au dos de son emballage.

N’hésitez pas à signer les pétitions pour faire plier les industriels : — LU: Stop à l’utilisation d’huile de palme — Au gouvernement français: Interdire l’huile de palme et ses dérivés dans tout produit vendu en France — Ferrero et Pepsico : Stop à l’utilisation d’huile de palme

L’huile de palme et l’huile végétale

Vous avez déjà probablement pu lire «huile végétale» sur l’étiquette d’un produit alimentaire, ou même non alimentaire, comme par exemple une crème ou une lotion. Mais savez-vous que pour parer à l’éventuelle appel au boycott de la part de consommateurs responsables ou pour s’éviter les foudres des sonneurs d’alertes, les industriels ont décidé de nommer différemment l’huile de palme et ses nombreux dérivés. À ce jour, on dénombre près de 200 noms différents. Et il n’est pas rare de voir indiquer, l’une de ces appellations dans la composition du produit, bien que son packaging arbore fièrement un « SANS HUILE DE PALME ».

D’autres noms pour l’huile de palme et ses dérivés

Voici une liste complète des noms alternatifs utilisés par les industriels pour l’huile de palme. Malheureusement, la liste est énorme. Comme je les ai traduis de l’anglais, il se peut que certains comportent des fautes. Je vous prie d’avance de m’en excuser.

Acétique et esters d’acides gras et de glycérol (472a / E472a) Alkyle Poly glucoside Le stéarate d’aluminium Aluminium, Calcium, Sodium ou sels de magnésium d’acides gras (470 / E470a, E470b) Laureth sulfate d’ammonium Laurylsulfate d’ammonium Mea Arachamide Palmitate d’ascorbyle Palmitate d’ascorbyle (304) Acide azélaïque Stéarate de butyle Calcium lactylate Calcium oléique lactylate Le stéarate de calcium Calcium Stéaroyllactylate (482 / E482) Caprique triglycéride L’acide caprylique Glycérides capryliques / capriques Triglycéride caprylique Caprylique / caprique Caprylique / caprique / triglycérides stéarique Capryloyl glycine Caprylyl glycol Carotène (parfois à base de palme) Savon de Castille (souvent de palme) Ceteareth (2–100) L’alcool cétéarylique Cetearyl ethylhexanote Cetearyl glucoside Isononanoate de cétéaryle Ceteth-20 Ceteth-24 Acétate cétylique Alcool cétylique Cétylique éthylhexanoate Cétylique hydroxyéthylcellulose Le lactate de cétyle L’octanoate de cétyle Palmitate de cétyle Ricinoléate de cétyle Citrique et esters d’acides gras et de glycérol (472c / E472c) Le beurre de cacao équivalent (CBE) Le beurre de cacao substitut (CBS) Decylglucoside Décyloléate Esters diacétyltartrique et d’acides gras et de glycérol (472e / E472e) L’acide dilinoléique Disodium laureth sulfosuccinate Disodique lauryl sulfosuccinate Distillée Monoglyceride Palm L’huile Elaeis guineensis Émulsifiant 422, 430–36, 470–8, 481–483, 493–5 L’huile de palme époxydée (durci aux UV des revêtements) Ethyl de l’arginate (243) Monostéarate d’éthylène glycol Ethylhexyl hydroxystéarate Ethylhexyl palmitate Ethylhexyl palmitate Ethylhexyl stéarate Ethylhexylglycerin Les sulfates d’alcools gras Glycérine La glycérine ou glycérol (442) Distéarate de glycéryle Le laurate de glycéryle Le monostéarate de glycéryle Le myristate de glycéryle L’oléate de glycéryle Glyceryl polyméthacrylate Glyceryl rosinate Stéarate de glycérol Stéarate de glycérol SE Distéarate Glycol stéarate Guineesis (palme) Hexadécylique Hexyllaurate Hexyldécanol Humectant glycérol Glycérides de palme hydrogénée Isostéarate isopropylique Le palmitate d’isopropyle Isopropylique titane triisostéarate Isostéaramide DEA Isostearate DEA L’acide isostéarique L’alcool isostéarylique Lactique et d’acides gras et de glycérol easters (472b / E472b) Lauramide DEA Lauramide MEA Oxyde Lauramine Laureth L’acide laurique Lauroyl sarcosine Lauryl bétaine Le lactate de lauryle Lauryl glucoside (de palme) Pyrrolidone lauryl L’acide linoléique Le myristate de magnésium Stéarate de magnésium Tartrique mixte, acétique et esters d’acides gras et de glycérol (472f / E472f) Mono-and-diglycérides d’acides gras (471 / E471) Monoglycérides d’acides gras Myristate L’acide myristique Chlorure d’acide myristique Cetrimonium Myristoyl L’alcool myristylique Le myristate de myristyle Le palmitate d’octyle Le stéarate d’octyle Octyldodécyle Octyldodecyl stéaroyl stéarate Oléamide MIPA L’acide oléique Bétaïne Oleyl L’huile de palme de fruits l’huile de palmiste huile de palme Oléine de palme Stéarine de palme Palmé Palmitate L’acide palmitique Chlorure Palmitamidopropyltrimonium Palmitoyl myristique sérinate Palmitoyl oxostearamide Palmitoyl oligopeptide Palmitoyl tétrapeptide-3 PEG-100 stéarate L’éther stéarylique de PEG-15 Le distéarate de PEG-150 PEG-2 oleamine PEG-20 stéarate Le laurate de PEG-4 PEG-40 stéarate Le distéarate de PEG-8 Le stéarate de PEG-8 PEG-80 laurate de sorbitan Le tétraisostéarate de pentaérythrityle Complexe peptidique Polyéthylène (40) stéarate (431) Les esters de polyglycérol d’acides gras (475 / E475) Esters polyglycéroliques de l’acide ricinoléique interestérifié (476 / E476) Éther de polyglycérol-2 oléique Polyglyceryl-3 dilisostearate Polyglyceryl-4 isostéarate Polyglyceryl-4 oléyléther Polysorbate 60 ou le polyoxyéthylène (20) monostéarate de sorbitane (435 / E435) Polysorbate 65 ou le polyoxyéthylène (20) sorbitan tristéarate (436 / E436) Polysorbate 80 ou le polyoxyéthylène (20) sorbitan monoolate (433 / E433) Polysorbate-20 Polysorbate-40 Polysorbate-80 Polysorbate-85 Le stéarate de potassium L’éther de PPG-15 stéarate Esters de propylène glycol d’acides gras (477 / E477) Laurate de propylène glycol Le stéarate de propylène glycol Palmitate de rétinol Saponifié Palmier à huile Sleareth SLES SLS Sodium cétéarylsulfate Dodécylsulfate de sodium (SDS ou NaDS) Sodium isostéaroyle Lactylaye Lactylate de sodium; lactylate de sodium oléylique; stéaroyl lactylate de sodium (481 / E481) Le laurate de sodium Laurier de sodium Le sulfate de laureth de sodium Sodium laureth sulfate Laureth-13 carboxylate de sodium Sodium lauroyl lactylate Sodium lauryl Sodium Lauryléthersulfate Sodium lauryl glucose carboxylate Lauryl sulfate de sodium Sodium lauryl sulfoacétate Le laurylsulfate de sodium Sodium Palm kernelate Palmées de sodium Palmitate de sodium Le stéarate de sodium Sodium Stéaroyllactylate Sorbitan isotearate Sorbitan laurate Le monostéarate de sorbitan (491) Oléate de sorbitan Le palmitate de sorbitan Le sesquioléate de sorbitane Sorbitan trioleate Sorbitane Tristéarate de sorbitan (492) Chlorure Stearalkonium Stearalkonium hectorite Stearamide MEA Stéaramidopropyle diméthylamine Steareth-10 Steareth-2 Steareth-20 Steareth-21 Acide stéarique (huile végétale) L’acide stéarique ou l’acide gras (570) Stéaroyl sarcosine Alcool stéarylique Diméthicone de stéaryle Heptanoate de stéaryle Stéarate de sucrose Sucroseesters d’acides gras (473 / E473) Taxanomic TEA-lauryl sulfate TEA-stéarate Linoléate de tocophéryle Triacétine Triacétine (1,518) Tribehenin Tricapryline Tristéarine Glycérine végétale Huile végétale Stéarate de zinc

Et la santé dans tout ça ?

Pour solidifier la graisse végétale on la transforme. L’huile de palme hydrogénée est obtenue par hydrogénation ce qui transforme les acides gras insaturés en acides gras (hautement) saturés. Les acides gras saturées sont la cause du mauvais cholestérol qui entraîne bien souvent des troubles cardiovasculaires. Bien des études ont été menées à ce sujet. Je ne m’attarderai donc pas là dessus et vous conseillerais une simple recherche sur n’importe quel moteur de recherche avec les mots clés suivants : « huile de palme et santé ».

Article extrait de 2 ans en Asie du Sud Est par Antoine Borzeix

Website > http://www.antoineborzeix.fr

Tumblr > https://antoineborzeix.tumblr.com

Facebook > https://www.facebook.com/antoineborzeix

500px > https://500px.com/antoineborzeix

Linkedin > https://www.linkedin.com/in/toinebzx/

Instagram > https://www.instagram.com/antoineborzeix

Youtube > https://www.youtube.com/channel/UCsGTZwyp11DSyA-vAFntm9g

Vimeo > https://vimeo.com/user50257804

--

--

I’m french blogger, photographer, vlogger, altruistic, open minded http://www.antoineborzeix.fr

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store