L’activité économique s’apprête à redémarrer. De cette première vague épidémique, une leçon à tirer pour les entreprises : il est temps de se comprendre autrement.

Depuis quarante ans, la déforestation, l’élevage industriel et l’urbanisation offrent l’opportunité aux virus d’origine animale de sauter la barrière inter-espèce. Avant le Covid-19, la liste est longue de ces nouvelles zoonoses qui font leurs apparitions désormais plusieurs fois par décennies. Une fois passées chez l’homme, ces maladies profitent des infrastructures de transport qui se sont, elles aussi, multipliées, pour se répandre partout sur terre, transformant rapidement les épidémies localisées en pandémies incontrôlables. Pour nous qui nous apprêtons à sortir du confinement, les scissions temporelles s’établissent pour l’instant entre notre vie d’avant le 16 mars, notre vie confinée depuis et l’incertitude…


La crise actuelle pourrait accélérer la réorganisation des pratiques de visionnage de films en faveur des plateformes numériques.

John Miller, “Reconstructing a public sphere”, 2016. Crédits The Art Institute of Chigaco

La distanciation sociale imposée durablement par la crise sanitaire touche durement le secteur culturel, dont la plupart des activités supposent de rassembler un grand nombre de personnes dans un même lieu. En son sein, le cinéma est particulièrement affecté, ce qui fait craindre pour l’avenir du secteur.

Un tournant massif vers le visionnage numérique

Toute la filière cinématographique est à l’arrêt, de la production des films[1] à leur projection. Dans le monde entier, seuls 4% des salles étaient ouvertes fin avril[2], et toutes sont fermées en France depuis le début du confinement, ce qui représente 2040 établissements pour un total de 5900 écrans. Plus grave encore, les…


Pourquoi la crise sanitaire, pourtant liée aux mutations climatiques, ne peut-elle pas être considérée par les assurances comme une catastrophe naturelle ?

Jean Cocteau, Amoureux, 1957, Musée de Menton

Crise sanitaire, catastrophe écologique et crise économique : un rapport de causalité unit ces trois phénomènes. La déforestation, rappelons-le, en rapprochant les chauve-souris des habitats humains et en déséquilibrant ainsi l’écosystème, a rendu possible la diffusion du coronavirus [1]. Le confinement mis en place en France pour empêcher sa propagation et éviter la saturation du personnel et des structures hospitalières entraine la mise à l’arrêt des entreprises, bloque le système productif à l’échelle nationale et participe ainsi de la crise économique globale. Par conséquent la catastrophe écologique semble, quoi qu’indirectement, la cause de pertes de richesses massives. Dès lors, les…


La pandémie peut-elle influencer durablement les règles implicites de proximité inter-personnelles qui prévalent dans nos sociétés ?

Honoré Daumier, Types parisiens, planche 37 in Le Charivari, 11 octobre 1840

Le confinement et son cortège de mesures vont-ils induire un changement irréversible dans notre manière de nous rapporter aux autres ? Allons-nous entrer dans une société où la distance physique sera la norme ?

Cultures de contact et cultures sans contact

Dans La dimension cachée [1], Edward T. Hall s’intéresse aux règles implicites de distanciation sociale qui font qu’à tel endroit du monde la norme sera à la proximité quant à tel autre elle sera à éloignement. Le chercheur américain tente d’objectiver les lois sociales qui régissent ces règles de comportement interpersonnelles, ce faisant il invente une nouvelle sous-discipline interne à l’anthropologie : la « proxémie ».


Jusqu’à la publication de son journal de confinement, la carrière littéraire Leïla Slimani est un sans faute. Mais avec ce texte quelque chose ne passe pas. D’auteure adulée à écrivaine décriée, que s’est-il réellement passé ? Virgule par Roland Barthes.

Fung Ming Chip “Because of the void everything is possible. Without the void nothing is possible.” Crédits- Harvard Art Museums/Arthur M. Sackler Museum

Jusqu’à la première semaine de confinement, Leïla Slimani est une écrivaine reconnue et adulée en France : prix Goncourt en 2016, promotion de son nouveau roman à la matinale de France Inter début mars, envoyée française pour la francophonie. Celle qui a quitté la salle des Césars en même temps qu’Adèle Haenel aurait décliné le poste de Ministre de la Culture proposé par Emmanuel Macron. Un sans faute jusqu’à la première semaine de confinement Leïla Slimani. Le 18 mars elle débute une chronique récurrente dans le quotidien le Monde : son journal de confinement.

Dès la publication du premier volet…


La sociologie des pratiques sexuelles et les Porn Studies nous permettent d’éclairer la place du numérique dans nos sexualités, que le confinement accentue.

Auguste Rodin, Roméo et Juliette 1902. Crédits — legs de Grenville L. Winthrop aux Harvard Art Museums/Fogg Museum

Il revient à Freud d’avoir mis au jour l’importance des pulsions sexuelles, qu’il conceptualise sous le terme de libido, dans le fonctionnement psychique des individus. La libido se comporte comme un fleuve, dont l’écoulement est inévitable, mais dont le cours peut être détourné lorsqu’il rencontre certains obstacles. Ainsi du processus éducatif : les enfants grandissent selon Freud en adaptant petit à petit leurs pulsions aux exigences familiales, culturelles et sociales, qui peuvent être selon les époques plus ou moins restrictives. Bref, on ne confine pas la libido, mais on peut l’orienter dans différentes directions : satisfaction dans la sexualité, mais…


Les risques d’une transposition de l’espace réel de travail dans l’espace virtuel

The Truman Show, Peter Weir, 1998

Créer un espace professionnel virtuel nécessite de faire des choix stratégiques pour instaurer de bonnes conditions de communication. Des sujets de conversation inédits sont ainsi apparus durant le confinement : la question de la qualité de la plateforme d’échange (Teams Vs Zoom), afin de prévenir les éventuels dysfonctionnements techniques, ou encore le problème de la saturation de la bande-passante, que certaines entreprises ont résolu en préconisant l’utilisation exclusive du canal audio. …


Si la grande distribution a d’abord pu apparaître comme la grande gagnante du confinement, elle pourrait être durement touchée par la persistance de nouveaux critères d’achat.

Ajay Hirani, Power Station 2010. Harvard Art Museums/Arthur M. Sackler Museum

Le basculement d’un état de normalité insouciante à celui d’une compréhension de la gravité de la situation sanitaire s’est fait brusquement. Dans l’intervalle, alors que les autorités cherchaient à rassurer la population quant aux risques de pénurie, des scènes de quasi panique ont été visibles dans les grandes enseignes d’alimentation, les consommateurs se ruant sur les produits de première nécessité. Ces quelques journées ont occasionné une augmentation spectaculaire des ventes en grandes surfaces, qui ont triplé par endroit, laissant penser que les enseignes de la grande distribution allaient être les grandes gagnantes de la crise. …


L’arrêt temporaire du tourisme mondial nous offre une opportunité collective pour le “réinventer”. Comment faire du tourisme une pratique au service de la durabilité du monde, non de sa destruction ?

L’actualité de la pandémie de Covid-19 est rythmée par les tribulations des cargos fantômes du tourisme mondial. En février, le principal foyer de contamination hors de Chine était le Diamond-Princess mis en quarantaine avec 3600 personnes à son bord au large du port de Yokohama. En mars, peu après que le président Trump avait déclaré préférer que les passagers du Grand Princess restent confinés à bords, ceux-ci furent débarqués à Oakland en Californie : 21 cas confirmés. Avril a débuté avec la fin de l’errance du Zaandam, accueilli en Floride après avoir été refoulé de 11 pays d’Amérique Latine et…


Malgré de bonnes intentions, l’idée de « leadership féminin » dessert le combat pour l’égalité des sexes.

Gustave Moreau, La Chimère, 1867. Harvard Art Museum/Fogg Museum

Un bruit court ces derniers jours : les pays menés par des femmes auraient une meilleure gestion du coronavirus [1]. Il est vrai qu’à y regarder de près, on pourrait trouver là plus qu’une simple coïncidence. Angela Merkel a d’emblée mesuré la gravité du virus et son potentiel infectieux, prévoyant des salves massives de tests et permettant ainsi à son pays de restreindre considérablement le nombre de morts et d’infections. C’est aussi le cas de Tsai Ing-wen à Taïwan qui, dès janvier, avait pris plus d’une centaine de mesures pour empêcher la diffusion de l’épidémie, sans avoir eu besoin d’imposer…

Païdeia

Païdeia est un collectif de chercheurs en sciences sociales. Nous œuvrons à la diffusion de ces disciplines dans le monde économique : paideiaconseil.fr

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store