Annexe - Sur l’écologie, un légume peut être plus convaincant qu’un politique.

Cette annexe vient en complément de cet article.

Quelques chiffres récents publiés par ECO2 Initiative (utilisant notamment les données de l’ADEME) au sujet de l’impact CO2 de notre alimentation.

1- L‘impact CO2 de notre alimentation

Notez en particulier l’économie de CO2 réalisé en privilégiant un repas végétal de saison par rapport un repas classique à base de boeuf : plus de ~4000g de réduction, soit + de 90% de CO2 en moins.

2- L‘impact CO2 de nos emballages

Nos barquettes chez FoodChéri pèsent ~20g. Passer d’une barquette plastique à une barquette en carton permettra une réduction de ~35g de CO2 par plat.

En effet, une barquette en carton induit ~70% de CO2 de moins qu’une barquette en plastique neuve: (670–2 383)/2 383 = -72%. Une barquette en plastique représente 20 gramme x 2 383 / 1000 = 48g et donc l’économie réalisée: 48g x 72% = 35g