Néanmoins, oser le dire, signifie bien quelque chose. Cela signifie qu’au sein de notre nation un certain nombre de personnes estiment que la loi sur l’IVG devrait être restreinte, voire repenser. Electoralement, cette position a du poids, et induit qu’idéologiquement, la droite et moi avons un problème.
De quoi Fillon est-il le nom ?
Marianne Ferrand
104

Fillon n’a jamais parlé de remise en cause du droit à l’IVG, quand bien même serait-il contre philosophiquement. Il a droit de le penser, normalement de le dire même si la gauche vient de voter une loi où il serait interdit de penser autrement. Il faut cesser d’être binaire et manichéen sur ce sujet. Un avortement est loin d’être un acte anodin et peut avoir des conséquences physiques et psychologiques. Il ne faut donc pas le prendre à la légère et on a le droit d’en parler. Il fait aussi répéter que ce n’est pas un moyen de contraception et que l’esprit initial de la loi Veil était primordialement là pour sauver la vie des femmes qui y avaient recours illégalement au risque de leur vie. Cela n’empêche pas le débat philosophique, de parler de prévention, de souligner que l’IVG coûte très cher et de plus en plus cher.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.