La réunion 3.0 se déroule en multi-lieux , multi-acteurs et multi-devices

La réunion “théâtre grec” a du plomb dans l’aile. Rassembler les participants en même temps au même endroit n’était déjà plus requis. Avec les écrans interactifs , le concept de visio-reunion passe au stade supérieur, celui du travail de groupe. Sur ce nouveau marché, les deux ténors des suites collaboratives sur le cloud, Microsoft et Google, sont challengés non seulement les équipementiers qui proposent du matériel bien moins cher, mais aussi par les startups qui développent des applications dopant l’efficacité de ces nouveaux outils connectés. Adieu tableaux de cours, vive les tablettes géantes !

Démo des usages d’un écran interactif par Speechi

Adieu paperboard, post-it, rétroprojecteur et cables en tout genre

Il y a quelques décennies, l’utilisation d’un vidéoprojecteur constituait un must en réunion ou en conférence (malgré le bruit de fond agaçant). Mais la prochaine révolution en la matière est certainement celle de l’écran LCD interactif tactile. Ce sont des dispositifs “tout-en-un”, faciles à installer et entretenir, très confortables à manipuler, “plug and play”, à la qualité d’image incomparable( HD 4K).

Mais ces tablettes géantes ne se limitent pas à la projection depuis un microordinateur. Le présentateur n’a plus besoin d’un PC, d’un videoprojecteur ou d’un stylet. Debout face à son public, il augmente sa communication non verbale, peut théâtraliser sa présentation et prendre des notes en direct.

SmartMarker : un capteur BT permet de capturer l’écriture sur un paperboard ou sur un écri’mur et de la diffuser sur tout écran distants !

La vraie révolution est apportée par les périphériques et les applications interactives

  • Autonomes, les écrans interactifs embarquent un OS Android ou Windows, et se connectent en sans-fil avec les périphériques de la salle comme un visualiseur, un écri’mur, un scanner, une pieuvre audio/video qui permettent de digitaliser le contenu.
  • Equipés d’une webcam grand-angle et connectées à internet, ils bénéficient des applications Cloud de communication, de collaboration auxquelles les participants se connectent avec leur propre tablettes ou smartphones,
  • Pour la collaboration, ils sont dotés d’applications spécifiques de tableau blanc, de travail à distance de pilotage de projet, de management visuel, ou de dynamisation de groupe,
Yellow est une solution logicielle permettant de numériser les activités de brainstorming et/ou de gestion des projets reposant sur du « visual management »

Décupler la productivité des réunions

Tout en conservant l’énorme avantage de ne pas avoir à déplacer les participants, les écrans interactifs ajoutent à la réunion à distance une dimension stimulante et engageante. Livrés avec des solutions interactives et innovantes ils changent l’ambiance des réunions ou des formations : fini le présentateur scotché à son PC et déroulant ses diapositives de présentation, plus de discours assommant. Chacun peut agir&réagir seul ou avec les autres, en local ou à distance.

Tamashare offre la possibilité de superviser plusieurs salles de réunion virtuelles !

Collaboration à plusieurs et à distance, participation à l’aide de tablettes ou ordinateurs, capture, enregistrement et partage facile de notes… les éditeurs proposent autant de solutions que de possibilités d’usages, avec des environnements adaptés à :

  • réunion d’équipe projet
  • revue de production multi-usines
  • formation, coaching ou examen à distance
  • lancement de produit
  • supervision commerciale
  • comité de direction

Avec un atout indéniable; l’enregistrement et le partage immédiat de la production de la réunion sous la forme d’un document word ou pdf.

Parmi les points de vigilance : la bande passage minimum pour participer à distance et la sécurisation du stockage et des échanges de documents.

En savoir plus

  • Google commercialise enfin le Jamboard aux USA et il n’est clairement pas à la porté d’une entreprise naissante. Pour une somme de 5000 dollars et 600 dollars de frais d’entretien annuels cela représente un investissement conséquent.Il reste cependant moins cher que son concurrent Surface Hub de Microsoft.
  • Speechi, le leader français de l’équipement de salle de classe, propose ses écrans interactifs avec une suite logicielle pour l’animation et le travail de groupe, et des périphériques sans fil pour dessiner, voter, capturer.
  • Microsoft fait bénéficier son écran SURFACE HUB de nouvelles La réunion "théâtre grec" a du plomb dans l’aile. Rassembler les participants en même temps au même endroit n’était déjà plus requis. Avec les écrans interactifs , le concept de visio-reunion passe au stade supérieur, celui du travail de groupe. Sur ce nouveau marché, les deux ténors des suites collaboratives sur le cloud, Microsoft et Google, sont challengés non seulement les équipementiers qui proposent du matériel bien moins cher, mais aussi par les startups qui développent des applications dopant l'efficacité de ces nouveaux outils connectés. Adieu tableaux de cours, vive les tablettes géantes !