Comment meurent les faits : autopsie de la propagation d’une intox
Samuel Laurent
24728

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant, et à la hauteur des Décodeurs. Et pour cause.

Juste une remarque, dans ce passage « cette discipline de journalistes en “culottes courtes” emprunte de “biais idéologiques” ». Ce n’est pas emprunte mais empreinte. Je sais qu’à l’oral il n’y a plus beaucoup de dinosaures dans mon genre pour faire la différence, mais à l’écrit elle est toujours en vigueur :)

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Patrick Cazaux’s story.