Intelligence Artificielle : de l’art de séduire (4/…)

L’internet des “bulles”. Comme c’est poétique si l’on évoque le champagne pétillant dans les coupes, et comme ça l’est beaucoup moins si l’on y associe les tags #bullesimmobilières #bullesfinancières #explosiondelabulle…

Mais Internet des bulles, ça sonne vraiment bien, ça claque comme le coffre d’une voiture sur le parking de Sixt (référence non sponsorisée), comme un étendard dans le grand vent de la liberté. 
Nous sommes dans les fluides, dans le cloud — le NU-AGE.

Je vous recommande vivement de visionner ce Ted : 
https://mail.google.com/mail/u/0/#search/bulles/154d855ed6770f7d?projector=1
L’intervenant s’exprime en anglais, mais la vidéo est sous-titrée en français.

Vous y apprendrez que le contenu de notre mur Facebook ou de nos recherches Google — ce ne sont que 2 exemples parmi d’autres — dépend en grande partie de … nous. La même recherche livre des résultats différents selon nos goûts que de puissants algorithmes scrutent en permanence.
Tout comme certains chien bien dressés sont capables d’alerter leur maître atteint d’épilepsie au moins 10 minutes avant le déclenchement d’une crise, les algorithmes — les “ils” — savent de nous des choses que nous ignorons d’eux.

Appelons les “algorithmes”, “webmarketers”, “datascientists”, qu’importe, ce ne sont que les faces d’une même pièce.
Au départ nous sommes nus, nous arrivons au monde virtuel aussi vierges que des nouveaux-nés. Du moins sur le papier. Du moins le croyons-nous.
En réalité nous sommes investis depuis longtemps — tout comme l’enfant dans le ventre de sa mère et dans l’esprit de son père — et nos premiers contacts au monde, nos premiers liens au grand réseau planétaire des données vont immédiatement nous parer de mille attributs, nous faire passer par des labyrinthes savants ornés de 1000 filtres qui finalement vont former une douce bulle-couffin dans laquelle nous allons flotter délicieusement. 
C’est par l’étude experte des bulles de nos premiers contacts (nos parents, amis…), car bien entendu chacun a la sienne, que l’émulsion créée les nouvelles bulles.

On peut aussi parler de profils.

12 jours plus tard. Autre lieu.

VOIX 18 : les messages doivent d’abord être enregistrés avec cet appareil qui va se charger de transformer votre voix. Il faudra toujours opérer ainsi :

- enregistrer le message dans un lieu aseptisé
- prendre le portable qui va bien, avec vos gants évidemment mais ça de toutes façons vous ne pouvez pas faire autrement vous le savez
- faire le numéro qui va bien
- diffuser le message enregistré
- raccrocher
- éteindre le portable
- retirer la batterie, détruire la pile bios, pilonner
- dernière étape le feu quand vous rentrez

Vous pouvez aussi envoyer un texto à la place, c’est plus sûr encore.

De toutes façons une fois le message lu ou écouté vous faites pareil, éteindre, couper les sources d’énergie (batterie, piles), détruire, brûler.

N’ayez pas peur pour les webcams, tous les capteurs ont été obturés.

VOIX 3 : et les caméras de vidéosurveillance dans les rues?

VOIX 18 : 

VOIX 1 : tu abordes un point sensible

L’entraînement qui va suivre serait trop facile sans une petite séance de gainage.
Allez c’est l’heure des abdos!
On se met 2 par 2, l’un est allongé sur le dos jambes pliées, mains derrière la tête, l’autre maintient les pieds au sol, et on enchaîne des remontées : avec le coude droit on va toucher le genou gauche on redescend et on alterne, coude gauche genou droit… On en fait 50 de chaque côté et on change les rôles.

Coming soon…

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.