De la nécessité de changer la donne…

“Paul Emmanuel, toi tu viens casser les business des gens hein”

“Tu as le cœur”

“S’il te plaît, ne te lance pas dans une guerre…”

En ouvrant mon blog il y a 9 mois en arrière aujourd’hui (ça n’était pas calculé, mais il est véritablement entrain d’accoucher de mois ci ^_^), j’avais une seule chose à l’esprit : il y a beaucoup de jeunes talentueux dans notre environnement tech, qui manquent cruellement d’éléments pouvant leur permettre de se positionner clairement sur internet.

A mesure que les semaines s’enchainaient, avec les articles, j’ai commencé à développer un lectorat fidèle et attirer l’attention de personnes intéressées par mon travail.

Par la suite j’ai demandé à participer à des évènements qui semblaient intéressants pour moi (des évènements ciblant prioritairement des jeunes)pour présenter la méthodologie inbound lors d’ateliers, ce qui est jusqu’à ce jour du plus bel effet, et est véritablement gratifiant.

Cependant, je n’avais absolument aucune idée de l’environnement et de ses “cadors”, ceux qu’on considère apparemment comme les grosses têtes et les références lorsqu’on parle de blogging, marketing sur internet, community management, et les autres métiers typiques du net, et même de l’environnement tech au Cameroun.

En rencontrant tel ou tel autre jeune lors d’évènements, des jeunes qui désirent apprendre de mon expérience, quelques uns m’ont dit ces phrases que j’ai citées plus haut… et à mesure que j’avance, ça se répète…

#Bon

Lorsqu’un tronc de bois tombe dans une rivière, il se fait entrainer par son courant. Ce n’est pas l’intention de la rivière de l’entrainer, mais la rivière l’entrainera dans tous les cas, étant donné qu’elle doit continuer à couler.

Lorsque la rivière rencontre des éléments plus solides, mieux bâtis, des éléments sur lesquels on peut par exemple s’appuyer pour avancer, elle les contourne ou elle les entoure tout en continuant son trajet, et en faisant un tout harmonieux avec ceux-ci.

Terre à terre…

Je ne viens pas dans le but de casser, mais s’il y a des choses qui se cassent sur mon chemin c’est simplement qu’elles étaient vouées à être cassées, peu importe à quel point elles étaient adulées ou portées en triomphe, etc. etc.

Ne dit-on pas que la banane qui doit mûrir va toujours mûrir ?

Il est important que ceux qui étaient assis se relèvent pour se mettre à jour, et pas seulement pour se mettre à jour, mais aussi (et surtout) pour se remettre en question en revoyant leurs motifs et leurs bases.

Ceux qui n’accepteront pas de le faire seront bousculés et trébucheront tout simplement, car la vague qui arrive (et là je ne parle tout simplement pas de moi) est faite de personnes intègres, des jeunes qui n’ont pas peur de bousculer les codes, car les codes actuels ont besoin d’une sérieuse mise à jour, et qui n’ont pas honte d’avouer leurs limites pour mieux avancer.

Ils sont motivés, et ont un seul but : être d’un véritable apport pour la communauté.

Comme pour moi, il faudra tout simplement faire avec…

Je peux dire ce jour précis que je suis blogueur à temps plein (en plus de mon boulot naturel de tonton à temps plein depuis une quinzaine d’années, le meilleur job de tous les temps après celui de serviteur de Dieu et celui de papa^_^ ). Je ne peux donc pas me permettre de faire semblant ou de ne pas être clair, précis et franc dans mon travail, au point de perdre en crédibilité à un moment, par désir d’appartenance à une classe à laquelle je n’ai jamais appartenu…

La donne sera changée, et la donne change déjà… mais ce changement ne se fait pas à l’extérieur ou dans le regard que les autres portent sur nos métiers.

Non.

Il se fait à l’intérieur…