I will hold your back…

Yes…

We need this.

We need this assurance.

We need this certainty.


We want people to tell us those words.

We want people to act accordingly.

We want them to be our keywords.

We want them to be faithful…endlessly.


A qui faire confiance ?

A qui accorder cette place ?

Pour qui laisser de côté la méfiance ?

Quel être ne pas considérer comme une menace ?


L’Homme sait être si fourbe,

Peu importe l’angle sous lequel on le regarde.

Du jour au lendemain sans crier gare,

C’est son ami qu’il embourbe.


Bien à malin malin et demi,

Tel est pris qui croyait prendre.

Le souci c’est que cher ami

Bien souvent j’ai dû me méprendre.

Je n’ai pas pu ajouter le demi

Qui m’aurait permis de le prendre.

Au contraire, de moi il a bien ri

Quand il a cru me voir me pendre…


Meanwhile, we need that insecurity

That one that will strenghten our certainty.

The one that will make us let go

And open the door to what is called hope.


Au final, je n’ai pas peur d’avoir peur.

J’ai juste peur de n’avoir que peur.

Alors je me laisse aller.

Je me prends à rêver.


Je me prends à croire.

I will hold your back.

Que je ne serai plus la bonne poire.

Until the Christ comes back.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.