Contribution#10 — l’innovation juridique, c’est quoi ?

Parc Montsouris, jeudi 21 mars 2019

La vie est pleine de surprises, en réalisant cette contribution sur l’innovation juridique, un homme s’est invité dans la vidéo pour méditer.

J’ai trouvé que l’image était belle et qu’à sa manière, elle exprimait une forme d’innovation juridique. Dans nos professions dites “intellectuelles”, prendre un peu de recul par rapport à toute la technologie qui nous entoure et que nous ne pouvons pas ou plus ignorer est essentiel.

Prenez donc deux minutes de votre temps pour regarder et écouter cette vidéo tournée jeudi 21 mars à 8 heures au parc Montsouris.

Vous entendrez les oiseaux chanter et verrez cet homme s’intégrer dans la vidéo et méditer … Il y a une forme de poésie moderne.

Sur le fond du sujet, il faut reconnaître que nous ne réalisons plus nos missions de praticiens du Droit de la même manière que nous ne le faisions il y a 10 ans.

Plus que jamais, le praticien du Droit se doit d’être pédagogue et à l’écoute des autres et du marché. Il doit être “trilingue”, c’est à dire capable de comprendre et intervenir non seulement dans le domaine du Droit, mais aussi dans les domaines techniques et opérationnels.

Le praticien du Droit se doit d’être désormais, c’est l’ambition de TOLTEC, un accélérateur de conformité, au sens de la “compliance”. Il n’est pas en charge de la conformité, mais il l’accompagne et la sécurise.

En 2019, le praticien du Droit a besoin de davantage de connaissances, car il se retrouve “challengé” par des personnes qui ont menées leurs propres investigations sur internet, de nombreuses informations juridiques étant désormais en accès libre.

Le praticien du Droit se doit de parfaitemeny connaitre son marché et ses clients internes et externes. Il va co-construire les solutions avec ses clients, il ne doit pas comme on dit maintenant être “hors sols”. La solution proposée n’aura de valeur, que dans le cas où les interlocuteurs techniques et opérationnels se l’approprient. Pour cela, il devra inspirer la confiance, la créativité et la réactivité.

Pour réussir ce tour de force, il doit être un juriste “augmenté”, c’est à dire disposer des meilleurs outils, proposés notamment par les “Legaltechs” et les autorités (CNIL, INPI, …), savoir utiliser les réseaux sociaux riches en informations et bien paramétrer et sécuriser postes de travail et téléphones, voire autres objets connectés (montres, enceintes, …)

Le client étant de plus en plus exigeant et impatient, il faut être en mesure de faire face dans les meilleurs conditions.

L’innovation juridique a donc un prix : des outils de travail sains, surs et durables, qui seront l’assurance de la valeur et permettront au praticien du Droit d’affronter les tempêtes.

Quelques conseils pratiques, dans le cadre de votre “nettoyage de printemps”

  • Nettoyer vos disques durs
  • Installer les mises à jour de vos applications sensibles
  • Sauvegarder vos données clés et mettez les en redondance
  • Vérifier que vos adresses e-mail ne sont pas corrompues, en allant sur le site https://haveibeenpwned.com/
  • Optimiser et nettoyer votre téléphone, avec des outils du type “speed cleaner”.

Retrouvez toutes nos contributions, en cliquant ci-dessous :

Pour plus de précisions, contacter : philippe.gabillault@toltecdc.com.