Qu’est-ce que l’inclusion inversée?

Permettre aux populations marginalisées par le système économique et le progrès technique, les laissés pour compte, d’avoir accès aux nouvelles technologies et d’acquérir connaissance et savoir-faire à travers un ou des programme (s) collaboratif (s) alimenté (s) par les recherches des Makers partagées sur la toile.

L’appropriation de la connaissance par les programmes DIY/DIT (Do It Yourself/DO IT TOGETHER) permettra de s’attaquer localement à ce qui est le plus cher à l’homme, sa santé, son environnement, son éducation, à coûts relativement faibles.

Ainsi, outre une diminution du fardeau de la pauvreté et leur dignité retrouvée, les participants auront la fierté d’être précurseurs et de transmettre leur connaissance et expérience autour d’eux et à travers le monde.

Projet Inclusion lab

Ouverture dans les quartiers difficiles en France et à travers le monde d’un réseau de Fablabs d’un nouveau genre. Dirigés par des personnes handicapées ou socialement laissées-pour-compte, ces Fablabs fabriquent directement leurs machines, recyclent leurs matières premières (plastiques, dans un premier temps), fabriquent la plupart des objets utiles et personnalisés pour améliorer leur quotidien. (notamment des prothèses). Conjointement, ils peuvent proposer la fabrication de produits et services originaux dans leurs quartiers. L’offre du Fablab est d’inciter par l’exemple la population proche autant que les visiteurs professionnels du privé et du public à devenir des consom’acteurs. Afin de créer ensemble les objets dont ils ont besoin.

Notre spécificité est l’inclusion inversée: Ceux qui sont habituellement exclus, deviennent ceux qui pratiquent l’inclusion technologique et philosophique du DIY (Do it yourself — Faite le vous-même), par l’exemple et le DIT (Do It Together -faites le ensemble) par le travail collaboratif. Ce savoir-faire peut être distribué et bénéficier à termes, à d’autres groupes de défavorisés, les nouveaux exclus économiques notamment.

A terme nous souhaitons métamorphoser le marché des services et artisanats locaux par l’inclusion dite inversée de personnes exclues par la rapide évolution de la société. Offrir aux populations fragiles une alternative valorisante à l’emploi. Découvrir la valeur du travail collaboratif et du partage. Participer à la métamorphose sociétale en donnant l’exemple avec fierté et dignité comme acteur et consom’acteur local avec la volonté d’être connecté à l’open source mondiale des Makers de la planète.

Nous avons mis au point une méthodologie pour qu’en particulier les personnes handicapées, quel que soit leur niveau de formation, puissent apprendre à utiliser des technologies telles que l’impression 3D pour la fabrication d’objets personnalisés dont ils ont besoin et d’autres articles qui pourraient bénéficier à la communauté locale et leur permettre d’étendre leur capacité de production à la conception, modélisation, impression de produits commercialisables permettant de subvenir à leurs besoins.
Fort de notre maîtrise, nous avons décidé, cette année, de changer l’activité pour un projet plus ambitieux qui veut s’inclure dans une évolution de la société qui semble inéluctable : Plusieurs études annoncent que l’exclusion du monde du travail, longtemps synonyme de marginalisation, risque de devenir un phénomène de masse pour cause d’inutilité. Le développement de l’intelligence artificielle et l’ubérisation des taches concernent non seulement le secteur manufacturier mais l’administration et les services (Taxis, bus, poids lourds, enseignants, pharmaciens, radiologues, médecins, ingénieurs, etc.). Dans les 10 à 50 prochaines années, des milliards de taches seront mieux effectuées et plus rapidement, avec un coût moindre par des machines. Nos fablabs visent à transférer les connaissances aux personnes qui en ont besoin. Ce projet nous l’avons appelé UtopíaMaker. Ce sont des laboratoires de recherche appliquée dans le domaine du social, de l’économie circulaire et collaborative, l’appropriation des services sociaux et de santé jusqu’à l’épanouissement éducatif pour tous et à volonté tout au long de la vie. Développement et vulgarisation des technologies émergentes avec le programme DIY/DIT.

Dans ces espaces UtopiaMaker, experts, médecins, ingénieurs, services sociaux, viennent et viendront de plus en plus y découvrir les besoins et les réalisations personnalisés des personnes handicapées en dehors d’un marché de solutions manufacturées.