Entretien avec Gene Khalyapin de Perfiqt

Phil Siarri s’adresse à Gene Khalyapin, fondateur et PDG de Perfiqt, une start-up de Montréal qui offre une application de finance avec une dose d’intelligence artificielle qui comprime les heures de planification financière avancée en quelques minutes de processus engageants pour aider les utilisateurs à prendre des décisions plus intelligentes.

Bonjour Gene, ravi de te rencontrer. Peux-tu nous raconter ton parcours ?

Après 10 ans dans la finance à New York, j’ai déménagé au Canada, j’ai obtenu mon MBA et me suis installé ici à Montréal. J’ai commencé plusieurs affaires aux États-Unis et au Canada avant de travailler sur Perfiqt. Un de mes principaux atouts est la faculté à saisir rapidement le cadre conceptuel des systèmes très complexes pour dénicher ce qui est important. Cela a été un grand atout pour analyser l’industrie de la finance personnelle.

Au Canada, nous avons conçu un très bon et puissant logiciel de finance pour les conseillers. À ma grande surprise, j’ai découvert que la plupart des conseillers étaient juste des vendeurs dans des compagnies de placement de fonds communs et d’assurance. Leurs conseils se résumait toujours à la même recommandation aveugle, « d’épargner davantage, épargner tôt, ne pas dépensez-investir ». C’est logique pour eux parce que c’est la façon dont ils se font de l’argent. Mais nous avons vu des milliers de personnes ruinées à cause de ce conseil en particulier.

J’avais de grands espoirs pour les robot-conseillers, mais ils ont utilisé les nouvelles technologies pour rationaliser juste la partie vente du travail des conseillers, et surtout insister sur « épargner davantage, sauf au début, et investir plus». Les grandes banques avaient un service de moins bonne (pire) qualité.

J’ai vu une image triste. L’industrie de la finance est conçue dans l’unique but de faire du profit au lieu de vous aider. Le domaine de la finance est complexe c’est pour ça qu’il vous est difficile de vous rendre compte que vous vous faites berné. Les histoires de ceux qui ont perdu leurs économies étaient très déchirantes.

Il était difficile de rester de marbre, nous avons donc eu une idée simple sur la manière de protéger des millions de personnes contre les abus financiers: au lieu de bon conseils, donner leur l’information. Un accès rapide et gratuit à des informations bénéfiques sur les actions est puissant. Quand vous le savez, vous êtes moins susceptible de vous faire abuser. Vous pouvez interroger votre conseiller, robot-conseiller ou banquier. Vous pouvez voir si vous êtes hors-sujet et commencer à faire des corrections plus tôt, si vous avez besoin d’épargner plus ou de dépenser plus (oui, pour certains c’est une meilleure option). Nous avons ouvert notre puissant logiciel financier aux consommateurs et il est devenu Perfiqt.

Pourrais-tu nous expliquer Perfiqt plus en détails?

Perfiqt est une intelligence artificielle qui utilise la gamification pour simplifier les finances. Après deux ans, nous avons trouvé un moyen de transformer ces heures de planification financière avancée en quelques minutes de plaisir et de processus engageant, ce qui est assez facile pour n’importe quel utilisateur, indépendamment de leurs connaissances financières.

Perfiqt peut aider des millions de personnes à répondre à toute question financière personnellement, pas de réponses «ça dépend», pas de conseils généraux ou de «règle de base» des conseils, pas d’annonces de vente. En fait, pour éviter les préjugés, nous ne donnons aucun conseil. Juste l’information.

Cela rend la planification financière traditionnelle à l’envers. Au lieu de construire un meilleur système de conseillers pour en savoir plus sur vous et votre vie, nous avons construit un système qui vous facilite les finances. Vous connaissez déjà votre vie mieux que quiconque. Combinez cette connaissance intime avec des informations financières clairement présentées et impartiales, et vous avez tout ce dont vous avez besoin pour commencer à prendre des décisions plus intelligentes vous-même. Acheter ou louer? Payer la dette plus tôt? Investir? Voyager plus? L’information est le meilleur bouclier contre les abus financiers, et c’est ce que Perfiqt donne aux gens.

Qu’elle est votre stratégie de financement pour ce projet?

Nous avons été principalement autofinancés, mais nous avons également pris quelques investissements de vétérans du secteur financier qui servent de conseillers à Perfiqt. Nous venons juste de lancer des campagnes de financement pour un plus grand cycle de financement et de voir un très fort intérêt des investisseurs. Nous recherchons des investisseurs qui se rallient à notre mission et peuvent être de bons partenaires stratégiques.

Quelle est votre opinion sur les sites Web d’éducation financière? Dans quelle mesure sont-ils efficaces dans cette situation?

Fondamentalement, ils sont juste une alternative plus pratique à la lecture d’un livre ou d’un cours de finance. Bien qu’utiles pour certains, ils sont trop larges, trop impersonnels et prennent plus de temps et d’efforts que la plupart d’entre nous sont réellement prêts à fournir. Nous voulons optimiser nos finances pour vivre une vie plus satisfaisante, ne pas passer des heures à lire d’innombrables blogs, en essayant de séparer de bonnes informations de l’inondation de débats déguisés en «conseils d’experts».

Voulez-vous suivre un cours sur la mécanique automobile lorsque vous visitez un concessionnaire automobile? La plupart des gens ne le veulent pas — ils veulent juste une voiture. Il en est de même pour les finances: les gens veulent des avantages de produits financiers. Ils veulent voyager davantage, acheter une maison, élever des enfants et prendre leur retraite plus tôt. La plupart ne veulent pas passer des heures à apprendre la «valeur temporelle de l’argent», la volatilité, les budgets, les investissements, etc. Mais c’est ce que les sites Web d’éducation financière leur demandent de faire.

Même les sites très réussis qui apportent l’éducation financière à un créneau spécifique, tels que DailyWorth de Amanda Steinber, Ellevest de Sallie Rawcheck et LearnVest de Alexa Von Tobel — ils ont eux même une limite sur la façon dont ils peuvent être pertinent avec leur contenu généralisé, laissant des millions de personnes avec des questions sans réponse. Ainsi, l’éducation financière fournie par les sites Web peut être utile pour certains, mais elle n’est pas la meilleure solution ici.

Vous avez mentionné que vous n’aimiez pas la qualité des services offerts aujourd’hui. Vous positionnez-vous contre les banques, les conseillers et autres titulaires?

Non, nous ne luttons contre les banques ou conseillers — nous nous battons contre les abus dans le système. Les bons conseillers et les banques qui se soucient vraiment de leurs clients adoptent effectivement les outils qui fournissent plus d’informations et promouvoient la transparence. Nos missions sont alignées ici et nous ferons tout notre possible pour les soutenir dans leurs efforts pour servir les gens, qu’ils soient nos partenaires ou pas. Jetez un oeil à la section conseils de Desjardins, parexemple — j’aime beaucoup cette initiative étonnante par une grande banque

Si vous utilisez la peur, la confusion et si vous trouvé coupable par l’autorité, de vendre des produits qui vous profitent aux dépens de vos clients, Perfiqt peut être une menace directe pour vous. Nous donnons aux gens un accès libre et facile à de l’information impartiale pour leur permettre de se défendre. Une personne informée est beaucoup plus difficile à tromper.

Ou en êtes-vous dans le cycle de développement de produit pour le moment? Avez-vous défini une date de sortie bêta?

Le produit est en version bêta. Nous le testons par lots et nous pouvons restreindre l’accès pour certaines zones géographiques pour le moment.

Voyez-vous d’autres marchés pour Perfiqt en dehors du domaine du B2C ?

Notre mission est d’aider autant de personnes que possible, même s’ils ne font pas partir de nos clients. Nous sommes ouverts à travailler avec d’autres entreprises qui s’efforcent de mieux servir leurs clients. Ce serait un modèle de B2B2C pour nous. De nombreuses institutions financières s’intéressent énormément à nos idéaux. Nous testons ce modèle avec quelques sociétés financières déjà.

Les conseillers financiers existeront-ils toujours dans 15 ans?

Ceux qui distribuent des produits financiers… tout simplement pas. Ils ajoutent peu de valeur à un prix très élevés donc ils auront disparu. La plupart des conseillers appartiennent à ce groupe. Les conseillers financiers qui fournissent des conseils — ils vont survivre et prospérer dans de petites niches, étant donné que plus de conseils peuvent être automatisés. Leur succès dépendra de leur capacité à évoluer technologiquement pour gagner en efficacité.

Quelle est votre opinion sur l’IA et l’attention qu’elle obtient des médias ?

Il y a beaucoup de buzz autour de l’IA (intelligence artificielle), et souvent, les gens changent la signification de ce terme pour s’adapter à une histoire spécifique. Malheureusement, nous voyons beaucoup d’exemples quand « AI » est ajouté juste pour avoir une meilleure image auprès des investisseurs et de la presse. Pour Perfiqt, notre pièce majeure est notre algorithme financier ultra-puissant. Pensez à cette question: «Dois-je acheter ou louer?» Quel ensemble minimal de variables faudrait-il pour y répondre? Pourquoi? Que feriez-vous exactement avec? Perfiqt peut facilement répondre à cela et des centaines de questions supplémentaires. Notre algorithme financier peut traiter des milliers de variables, construire de nouveaux ensembles de données et trouver des idées pertinentes pour chaque utilisateur personnellement. Nous pouvons faire ce que personne d’autre ne peut faire pour le moment (vous pouvez lire les grands influenceurs Michael Kitces, Bill Winterberg et Daily Fintech pour en savoir plus). Cela donne Perfiqt un énorme avantage sur la concurrence.

Quel sont les futurs plans de Perfiqt?

Eh bien, il n’a jamais été possible d’échelonner la planification financière avancée avant — c’est tout simplement trop complexe et prend beaucoup de temps, même pour les professionnels de la finance. Maintenant que nous avons la solution, ça ouvre beaucoup d’opportunités. Une “Personal Virtual Banking Branch” qui est personnalisée par vous, pour vous, en quelques minutes, est l’une de ces possibilités.

Avec Perfiqt, vous pouvez rapidement construire votre propre passerelle en ligne vers le monde de l’argent et des finances: vous pouvez visualiser votre vie et planifier des événements de la vie; Apprendre sur les finances; obtenir une information impartiale comme munition de finance prédatrice des « experts » ; voir où vous en êtes financièrement, décider où vous voulez être et quelles mesures ou produits financiers pourraient vous aider à y arriver plus rapidement. Tout cela est très facile, amusant et prend seulement quelques minutes. C’est la fonctionnalité que nous avons déjà aujourd’hui. Et la meilleure partie est que cette «branche bancaire virtuelle» personnelle peut facilement s’intégrer dans votre poche!

Puis, Perfiqt peut faire plus pour vous aider à exécuter votre propre stratégie. Il peut vous aider à acheter des produits et trouver des spécialistes, dont l’objectif est de vous aider sur le chemin, et non pas juste à vendre. Vous pouvez lire leurs commentaires et évaluations avant d’en choisir un et si jamais vous avez un problème — nous serons là pour vous aider.

Des millions de personnes en ont besoin. Huit sur dix millénaires ont au moins une question financière urgente. C’est 60 millions de personnes en Amérique du Nord. C’est la première raison pour laquelle les gens visitent une filiale ou consultent un conseiller. Et bientôt, ils auront une alternative beaucoup plus pratique: leur succursale bancaire personnelle entièrement virtuelle. C’est Perfiqt!

Notre mission est d’aider les utilisateurs, afin qu’ils aient un mot à dire dans les services qu’offre Perfiqt. Pour l’instant, c’est ce qu’ils demandent, alors restez à l’écoute. Perfiqt arrive!

Ce texte en français est une adaptation de la version originale anglaise “Interview with Gene Khalyapin from Perfiqt” publiée sur BankNXT, le 6 février 2017.

Ces opinions sont les miennes. Pour plus d’informations, visitez mes sites Web professionnels: kartlad.info et konttent.com.