Sensibiliser les consommateurs aux produits financiers : entretien avec Idriss Bouhmouch

Phil Siarri s’est entretenu avec Idriss Bouhmouch, qui dirige les opérations et le développement commercial au Québec de RateHub.ca, un site internet qui compare les taux hypothécaires, les cartes de crédit et les taux d’intérêt afin de donner aux Canadiens les moyens de magasiner intelligemment et de faire des économies.

Bonjour Idriss, ravi de te rencontrer. Peux-tu nous parler de ton éducation et de ton expérience professionnelle ?

Je dispose d’une expérience en finance et j’ai obtenu un baccalauréat en commerce à l’Université Queen’s de Kingston, Ontario. J’ai grandi dans la région de Montréal. Mon projet a toujours été de revenir en ville et d’y travailler.

Après quelques mois passés à un poste d’analyste dans le secteur de la banque commerciale, j’ai assisté à un événement de réseautage organisé par Queen’s Young Alumni, une association d’anciens étudiants de mon université. J’y ai rencontré Alyssa, la co-fondatrice et PDG de RateHub. On n’aurait pas pu faire mieux niveau timing, car elle cherchait un associé bilingue pour pouvoir développer la présence de la société au Québec.

Quelle est l’histoire de RateHub.ca ?

RateHub a débuté en 2010 comme site de comparaison de taux hypothécaires. Le site est doté d’une plateforme facilement navigable et de calculatrices de taux sophistiquées qui permettent aux utilisateurs de comparer une grande variété de taux, et ce, en les rapprochant de courtiers en hypothèques, de coopératives de crédit et de banques. Ces calculatrices de taux hypothécaires sont uniques, et elles se démarquent de la concurrence car elles calculent le coût total de l’accès à la propriété. Tout, de l’assurance obligatoire de la Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL) en passant par les taxes de cession de terrain et les crédits alloués pour l’achat d’une première maison, est inclus à la fois dans la calculatrice de paiements mensuels et dans la calculatrice de capacité financière.

Cinq ans après son lancement, RateHub s’est diversifiée avec trois nouvelles lignes de produits financiers — les cartes de crédit, les Certificats de Placement Garanti (CPGs) et les comptes épargne — et a lancé cette année des pointages de crédit en ligne gratuits. Les calculatrices et les outils de comparaison de RateHub sont extrêmement compétitifs, car ils génèrent des recommandations personnalisées. Par exemple, notre outil gratuit de pointage de crédit, que nous avons lancé dernièrement, va nous permettre d’orienter nos utilisateurs vers des produits auxquels ils sont plus susceptibles d’avoir droit.

Quelle est votre stratégie de financement actuelle ?

Les fondateurs de RateHub ont lancé la société par leurs propres moyens et n’ont pas fait appel à de grands investissements de capitaux, ce qui n’est pas vraiment typique pour une startup. Nous nous sommes développés grâce à des réinvestissements de profits bien pensés, à des acquisitions d’entreprises et en diversifiant nos lignes de produits. Nous nous sommes également focalisés sur quelques-unes des formidables bourses mises à disposition par le gouvernement canadien et qui ont été mises en place pour soutenir l’innovation technologique au Canada, ainsi que sur d’autres bourses et crédits pour pouvoir soutenir notre niveau d’embauche de jeunes et d’individus issus du secteur des STIM.

Quel est votre modèle commercial ? Repose-t-il uniquement sur l’intermédiation ?

Nous nous focalisons sur la rentabilité de notre acquisition de clients par internet et pour des produits financiers. Nous fournissons à nos utilisateurs les meilleurs outils, calculatrices et contenus pédagogiques en ligne afin de les aider à prendre les meilleures décisions qui soient lorsqu’il s’agit de produits financiers. Nous offrons aux Canadiens l’opportunité de comparer des milliers de taux offerts par des centaines de fournisseurs en seulement quelques clics, depuis chez eux.

Le revers de la médaille est que nous fournissons des informations aux banques et autres fournisseurs, ce qui est particulièrement vital pour les petits fournisseurs ou les nouveaux arrivants qui essaient d’obtenir des parts de marché.

Peux-tu nous parler de quelque chose que RateHub sait bien faire lorsqu’il s’agit de sensibiliser les consommateurs aux différents produits financiers et produits d’assurance ?

Pour chaque ligne de produits sur RateHub.ca, nous possédons de solides centres d’éducation qui nous aident à développer les connaissances de nos utilisateurs à propos du produit financier en question. Ces centres d’éducation permettent aux Canadiens de se plonger un petit peu plus dans des sujets portant sur l’achat, le déménagement ou le refinancement d’une maison, ou, par exemple, aident à expliquer les différents types de cartes de crédit présentes sur le marché. Nous complémentons ce contenu éducatif impérissable avec des billets de blog quotidiens. C’est là que nous essayons de répondre à des questions plus spécifiques ou d’aborder certains sujets importants pour nos utilisateurs, ainsi que de traiter des dernières nouvelles et autres événements importants pour notre clientèle, curieuse d’en savoir davantage sur la finance. Nous sommes fiers de nos centres d’éducation et du contenu de notre blog, que nous mettons à jour quotidiennement.

Quelle est l’importance du marché québécois/francophone pour la société ?

Être sur place nous a permis de développer notre présence francophone et de nous associer à des prêteurs et des institutions financières basés au Québec. Nous sommes très enthousiastes de pouvoir travailler actuellement sur un certain nombre de nouvelles initiatives pour le marché francophone, et espérons pouvoir aider encore plus d’utilisateurs à prendre des décisions financières informées.

Quelle est la prochaine étape pour RateHub en 2017 ?

L’industrie de la finance se trouve au beau milieu d’une réforme majeure : les agences ferment et les grands acteurs investissent dans le numérique. Les entreprises de technologie financière continuent d’investir l’espace avec des produits innovants. Parallèlement à cela, le secteur de la comparaison de taux (pour les prêts hypothécaires et autres produits de services financiers) va continuer à se développer comme il l’a fait par le passé. Chaque année, toujours plus de Canadiens utilisent internet pour pouvoir obtenir des informations sur des produits financiers, et étant donné que de plus en plus de millenials deviennent propriétaires, leurs recherches débuteront toujours en ligne.

Avec, par exemple, les changements mis en place l’an dernier concernant les règles qui régissent les prêts hypothécaires au Canada, le marché hypothécaire du Canada continue à évoluer, et nous allons nous focaliser sur l’innovation et sur l’amélioration de l’expérience client de nos utilisateurs.

Il existe encore de formidables opportunités pour ce qui est de numériser et d’automatiser davantage bon nombre de procédures financières au Canada, et nos utilisateurs peuvent compter sur RateHub pour être un leader dans ce domaine.

Cet entretien est une traduction de la version originale anglaise : « Idriss Bouhmouch on educating consumers about financial products » sur BankNXT.

Ces opinions sont les miennes. Pour plus d’informations, visitez mes sites Web professionnels: kartlad.info et konttent.com.