Interfaces conversationnelles (chatbots) : exploration, expérimentation et réflexions
Christian Roy
52

Intéressant Christian, le problème des chatbots en générale est de mémoriser la conversation jusqu’a présent.

Dans le genre:

Moi: Qui est Elon Musk?

Bot: Elon Musk is ….

Moi: A combien s’élève ca fortune?

Bot: Bill Gates à la plus grosse fortune du monde…

Ou encore:

Bot: Merci pour votre commande, êtes-vous satisfait?

Moi: Oui sauf quel est arrive 1 semaine en retard.

Bot: D’accord comment pourrions-nous améliorer notre processus de commande..

Moi: En livrant dans le délais prévu.

Bot: Est-ce que votre commande est arrivé à temps?

Moi: Stupid bot.

Bref google semble avoir fait de grand pas en avant dans ce domaine à leur présentation de google I/O cette année, mais bon c’est toujours ‘stager’. Mais pour l’instant c’est atroce. On sait toujours qu’on parle a un bot et qu’on doit le guider pour avoir la réponse qu’on veut.

Mais bon j’ai l’intuition moi aussi que leurs place sera de plus en plus grande dans les interfaces, surtout avec l’amélioration de la reconnaissance vocale, ca devient très intéressant.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.