Maison Gazelle, du mariage franco-marocain à la réussite d’un concept.

Aujourd’hui on découvre le portrait de Sara Boukhaled, issue de la seconde promotion de La Frégate (Janvier-Mars).

Sara Boukhaled, 25 ans, est la fondatrice de Maison Gazelle. 
Maison Gazelle existe officiellement depuis 6 mois, mais l’idée a germé il y a un an, lors d’un mariage franco-marocain. Elle s’est rendue compte qu’au moment du dessert, les pâtisseries marocaines et notamment les cornes de Gazelle étaient appréciées par tous !

Associée à sa passion pour l’amande et convaincue par l’idée qu’elle pourrait faire de la corne de gazelle un produit de luxe, au même rang que les macarons, elle décide de se lancer et de mettre en avant cette pâtisserie marocaine. Elle part donc au Maroc, son pays d’origine, pour aller chercher les meilleurs producteurs.

Issue d’une école de commerce, elle a ensuite travaillé pendant quelques temps chez un fournisseur de produits d’exception auprès de chefs. C’est pendant cette période qu’elle a pu se créer un réseau de chefs, auprès de qui elle se formera en pâtisserie et récupérera des feedbacks sur ses recettes.

Elle décide de rejoindre La Frégate pour être accompagnée notamment sur la partie financière de son business plan. Pendant les 3 mois de formation, son projet évolue, elle ne se focalise plus sur le monoproduit, mais veut étendre son offre au salon de thé et faire évoluer sa gamme de corne de Gazelle.

Elle trouve auprès de Mazars et de sa mentor un accompagnement spécifique sur les questions financières, elle créée un lien fort avec nos partenaires et continue aujourd’hui de travailler avec eux et c’est avec sa promotion qu’elle échange tous les tips & tricks d’entrepreneur.

En rejoignant La Frégate, Sara cherchait une dynamique de groupe, favorable à l’entraide et avec qui échanger sur des sujets liés à la création d’entreprise.
Maison Gazelle au Bon Marché

Après La Frégate, le projet de Sara prend de la hauteur ! 
Pendant plus d’un mois, Maison Gazelle était présente au Bon Marché Rive Gauche, ainsi qu’au restaurant Shirvan, place de l’Alma, pour un salon de thé éphémère, où elle est encore présente.

Afin de continuer le développement de Maison Gazelle, Sara est actuellement en levée de fonds privée, celle-ci se clôture mi-septembre, afin de financer son prochain salon de thé à Paris mais aussi sa commercialisation à l’international. Commercialisation qui a déjà démarré en Suisse, et qui courant de l’année va s’étendre aux Émirats Arabes Unies et aux États-Unis.

Vous l’aurez compris, Maison Gazelle a pour ambition de s’étendre à l’international ! Dans 3 à 5 ans, Sara espère avoir ouvert au moins 4 salons de thé dans 4 pays différents : France, Suisse, Émirats Arabes Unies et Angleterre ; mais aussi 2 corners associés à des épiceries. 
 
Venez déguster les cornes de Maison Gazelle cette semaine au restaurant Shirvan à l’occasion d’un Pop-up Tea time tous les après-midis de 15h30 à 18h30 ou sinon vous pouvez commander directement en ligne !