En 2014
La Nasa a prédit l’effondrement de notre monde. Ces 32 technologies peuvent (peut-être) le sauver
Mehdi Coly
32

En 1972, Le “rapport Meadows”, issu d’un groupe de jeunes scientifiques rassemblé par le “Club de Rome”, dont le Pr Meadows du MIT, avait calculé sur les systèmes numériques de l’époque: Les simulations World2, World3 et suivantes, dont HANDY est un des successeurs. Ils ont été les premiers surpris par un calcul d’effondrement, prévu entre 2020 et 2050 (de mémoire)… La diffusion d’un document largement diffusé et traduit, faisait grand bruit: “The limits of growth”. Puis il a été étouffé, nié, et ignoré, même par la NASA en 2014. Au moins Pablo Servigne en parle-t-il, un qui a une meilleure mémoire ! Toutefois, notre culture a conservé une certaine conscience et imprégnation: Le mot durable (sustainable) s’est développé depuis lors.

Ce Club de Rome avait calculé qu’il était possible d’éviter l’effondrement, sous réserve d’agir sur un grand nombre de facteurs en parallèle (populations, ressources, …). Mais cela, c’était si on agissait avant ! Maintenant, c’est trop tard ! L’effondrement il y aura, peut-être pour finalement construire un mieux, qui sait ? A nous de le gérer, car le passé, on ne peut plus le changer, mais le futur, tout est à construire, même si nous aurions pu mieux faire…