Je ne vais pas faire l’éloge de l’imperfection mais… dans ce monde parfait si bien imaginé, le…
Chantal Tuzal
11

Mais il faut faire l’éloge de l’imperfection ! La perfection est le symbole de la pensée unique, de l’être “parfait”, ceux qui sont “sélectionnés”: le blé ! l’abeille, devenue vulnérable (cf. documentaire “More than honey!”) ! Et bientôt, l’humain ? Dans une humanité où la compétition est une règle de vie normale, alors que la loi de la jungle, c’est pour les animaux…

Nous en sommes toujours là, un animal savant, irrationnel, et collectivement tellement stupide. L’humanité n’en est qu’au stade évolutif d’un adolescent attardé… 8 Milliards de personnes, 1/4 ne mange pas à sa faim; 30 conflits armés, alors que “personne” (en gros) n’aime la guerre; Pourquoi ? Conflit d’intérêts, égocentrisme, spéculation et esprit de lucre…

Nous devons quitter le monde “Kill to Win” pour devenir “Share to Win” (Dixit Réginald Maitre, un de mes mentors):
Passer de l’Economie spéculative actuelle,
à une économie contributive.

Et pour ceux qui n’ont pas vu ‘bienvenue à Gattaca’, c’est un must:

Utopiste je suis ? Mais bien entendu ! Optimiste ? Pas tant que cela, je m’impliquerai moins, si je ne nous pensais pas, sur le fil d’un rasoir, ou l’inaction des derniers grains de riz, pourraient bien faire pencher la balance d’un avenir pour nos enfants, du mauvais côté !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Pascal Kotté’s story.