This post will be rather short, at least shorter than most of my previous ones.

Ce billet sera assez court, en tous cas plus court que la plupart de mes autres billets plus anciens.

This a sight of my bed, during my week long stay at the hospital last month. I’m fine, thank you, the reason why I’m writing about this is that, while there, I realized something : forget Whatsapp, Facebook messenger, Google hangout, Duo or Allo. The only app that was available (provided my smartphone was charged of course) was SMS.

Ceci est une vue de mon lit, pendant ma semaine à l’hôpital le mois dernier. Je vais bien, merci, la raison pour laquelle j’écris à propos de ça et que, pendant mon séjour, j’ai réalisé quelque chose : oubliez Whatsapp, Facebook messenger, Google Hangout, Duo ou Allo. La seule application qui était disponible (pourvu que mon smartphone soit chargé bien sûr) était les SMS.

Oddly enough the possibility to actually connect to the net via Wifi existed, it’s just that nobody I asked was able to tell me how to proceed.

Ce qui est surprenant c’est qu’il était pourtant possible to se connecter à l’internet via Wifi, seulement personne de ceux à qui j’ai posé la question était capable de me dire comment procéder.

There is also another factor that makes me believe that days of SMS are not over : I needed to contact my boss, my family, friends, etc. all of whom are either on one social media or another… sometimes none. It doesn’t bother me all that much to juggle between several medias since I am systematically notified.

Il y a aussi un autre facteur qui me fait penser que les jours du SMS sont loin d’être comptés : J’avais besoin de contacter mon chef, ma famille, des amis, etc. qui sont tous soit sur une plateforme sociale ou une autre… parfois aucune. Ça ne me gêne pas plus que ça de jongler entre différents médias étant donné que je suis systématiquement notifié.

No internet at hand remained SMS. All my acquaintances¹, close or remote, have a least one thing in common with me : a smartphone.

Sans internet sous la main il restait le SMS. Toutes mes connaissances, proches ou lointaine, ont au moins une chose en commun avec moi : un smartphone.

Truth be told, I could (and I did) use 4G though. Only, the service package I subscribed to doesn’t allow me to use more than 750Mo of data monthly which takes only days to consummate.

Pour dire la vérité, je pouvais cependant (et je l’ai fait) utiliser la 4G. Seulement, le forfait auquel j’ai souscrit ne me permet pas d’aller au delà de 750 Mo de données ce qui ne prend que quelques jours à consommer.

However that limit might not exist much longer, will SMS survive then ?

Cependant cette limite pourrait ne plus exister dans peu de temps, est-ce que le SMS survivra alors ?

I told you the post would be short, didn’t I ? / Je vous ai bien dit que le billet serait court, n’est-ce pas ?

¹ : my mother excepted / à l’exception de ma mère

Originally published on Wordpress