De quoi allons nous parler pendant la COP25 ?

ONU Développement
Dec 2 · 5 min read
En Zambie, des panneaux solaires fournissent de l’énergie propre aux centres de santé. PNUD Zambie/Karin Schermbrucker.

Représentants de gouvernements, experts, jeunes, activistes et acteurs du secteurs privés venant des quatre coins du monde se réunissent cette semaine à la conférence annuelle de l’ONU sur le changement climatique, appelée aussi COP25. L’objectif ? Faire progresser nos engagements dans l’Accord de Paris.

Avant même de commencer, la COP25 faisait les gros titres des journaux du monde entier.

La crise sociale et la vague de manifestations que connaît le Chili ont contraint le pays à renoncer à accueillir la COP25. L’Espagne a donc proposé de prendre le relai, tout en laissant le Chili présider. Après ces imprévus, la conférence prendra donc place ces deux premières semaines de décembre à Madrid.

La COP25 aura lieu à Madrid pendant les deux premières semaines de décembre. Jorge Fernandez Sala/Unsplash

La CCNUCC et la Conférence des Parties

CCNUCC, COP — que signifient ces acronymes ?

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, ou CCNUCC, a été établie en 1992 et ratifiée par 196 pays plus l’Union européenne. Elle permet d’établir des stratégies de coopération pour réduire les concentrations de gaz à effet de serre et prévenir ainsi les impacts dangereux du changement climatique.

Parc éolien à la périphérie de Nouakchott, Mauritanie. PNUD Mauritanie/Freya Morales

Le changement climatique est un problème complexe qui exige des réponses intégrées. Chaque année, la CCNUCC se réunit dans le cadre de ce qu’on appelle la Conférence des Parties, pour négocier un éventail de questions allant des efforts nationaux d’adaptation aux moyens de financer ces efforts. Elle permet également aux parties de partager leurs connaissances et leurs expériences.

Récapitulons : la COP21, l’Accord de Paris et les CND

En 2015, lors de la COP21 à Paris, 197 parties ont mis en place un instrument juridique capable de régir les efforts d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. C’est l’Accord de Paris. Il comprend des objectifs primordiaux visant à maintenir l’augmentation de la température mondiale en dessous de 2°C, avec des efforts pour limiter le réchauffement à 1,5°C. Il préconise également un financement suffisant pour atteindre ces objectifs.

Ces panneaux solaires fournissent une énergie moderne, abordable et durable à 40 000 personnes en Érythrée. PNUD Érythrée/ Elizabeth Mwaniki

Chaque pays définit exactement les actions qu’il peut mettre en place. Ces contributions sont connues sous le nom de contributions déterminées à l’échelle nationale, ou CDN (Nationally Determined Contributions- NDC en anglais).

Pourquoi la COP25 est-elle si importante ?

De nombreuses études scientifiques montrent que nous devons réduire de moitié les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2030 pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Cela nous donne moins de 11 ans pour effectuer des changements radicaux dans tous les secteurs et ce, à une échelle et à un rythme sans précédent.

La montée de l’activisme climatique dans le monde démontre que les citoyens exigent des mesures concrète de la part de leurs gouvernements. La COP25 peut apporter des contributions significatives et nécessaires à l’intensification de l’action climatique mondiale.

De nombreuses études scientifiques nous indiquent que nous devons réduire de moitié les émissions mondiales d’ici 2030 pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et limiter le réchauffement climatique.

L’un de ses principaux objectifs est de finaliser l’Accord de Paris et créer un ensemble de règles pour aider les gouvernements à mettre en œuvre leurs CDN et à atteindre leurs objectifs.

Bon nombre des lignes directrices de l’Accord de Paris ont été établies lors des négociations de l’année dernière, lors de la COP24, où le « paquet climat de Katowice » a été adopté. Mais il manque encore une pièce importante du puzzle : l’article 6 de l’Accord de Paris.

L’article 6 concerne les marchés internationaux de carbone qui permettent aux pays d’atteindre leurs objectifs de réduction d’émissions. Une régulation à l’utilisation de ces marchés est fondamentale pour préserver l’intégrité de l’Accord de Paris, en particulier pour éviter le “double comptage” des mêmes réductions d’émissions par plus d’un pays.

Des approches bien conçues et fondées sur le marché peuvent contribuer à réduire les coûts de la réduction des émissions et à générer du financement pour d’autres mesures climatiques et des efforts plus larges de développement durable. PNUD Sud-Soudan/Louis Fourmentin

Au-delà de la COP25

L’Accord de Paris encourage les pays à soumettre des versions actualisées et, idéalement, plus ambitieuses de leurs CDN d’ici la COP26, la prochaine conférence qui aura lieu en 2020.

Pour aller de l’avant, il est crucial de finale le règlement de l’Article 6 ce mois-ci à la COP25 et ainsi libérer les vastes opportunités offertes par le passage à des économies à faibles émissions ou neutres en carbone.

La ‘Promesse d’action’ du PNUD s’engage à aider plus de 100 pays à élargir leur CDN d’ici 2020. PNUD Pérou/Monica Suárez Galindo

En chiffres :

Depuis la ratification de l’Accord de Paris en 2015, les scientifiques ont envoyé des messages de plus en plus urgents : nous devons relever nos ambitions si nous voulons éviter une véritable catastrophe climatique. Les dernières données montrent que nous devons désormais réduire les émissions de moitié d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Selon « The Heat is On » (en anglais) un rapport du PNUD et de la CCNUCC, 75 pays représentant 37 % des émissions mondiales ont l’intention de mettre à jour leurs CDN d’ici 2020. Jusqu’à présent, 77 pays se sont engagés à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. La ‘Promesse d’action pour le climat’ du PNUD s’engage à aider plus de 100 pays à élargir leur CDN en ce sens d’ici 2020.

ONU Développement

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade