Le développement, c’est aussi la sécurité pour toutes

ONU Développement
Nov 26 · 9 min read

Comment les ODD s’attaquent à la violence à l’égard des femmes et des filles

Photo: PNUD Cameroun

La violence à l’encontre des femmes — perpetuée dans la plupart des cas par des hommes — est une des plus grandes violations des droits de l’Homme et l’un des plus grands obstacles à l’achèvement des 17 Objectifs de développement durable (ODD).

Une femme sur trois fait face à ces violences à un moment dans sa vie. Certaines avant même de voir le jour. L’économiste Amartya Sen (en anglais) estimait en 1990 que plus de 100 millions de femmes “manquaient”, en incluant les avortements en fonction du sexe, les infanticides, la négligence et la maltraitance infantile. En 2015, ce chiffre a été rehaussé à 136 millions.

Cette violence généralisée à l’encontre des femmes fait bien d’autres victimes. Elle détruit des familles, des économies et même la paix et la prospérité de certains pays.

Mais nous pouvons changer cette réalité. La violence envers les femmes et les filles peut être évitée si nous nous attaquons aux facteurs de risque et aux normes sociales négatives qui perpétuent et excusent la violence. Aussi, les auteurs de violence doivent assumer la responsabilité de leurs actes.

ODD 1 Pas de pauvreté

Plus de femmes que d’hommes vivent dans la pauvreté. Les femmes et les filles ont 4 % de probabilité en plus que les hommes et les garçons de vivre dans l’extrême pauvreté, et ce risque s’élève à 25 % (en anglais) pour les femmes âgées de 25 à 34 ans.

Ces femmes et ces filles peuvent être forcés de vivre dans des conditions dangereuses et sont donc plus vulnérables aux violences sexistes. Par ailleurs, c’est la société dans son ensemble qui s’appauvrit sous l’effet de la violence sexiste. Des recherches (en anglais) indiquent que le coût de ces violences pourrait s’élever à environ 2 % du produit intérieur brut (PIB) mondial par an. Cela équivaut à 1,5 billions de dollars américains, soit à peu près la taille de l’économie du Canada.

ODD 2 Faim « zéro »

Des relations de pouvoirs inégales et la violences basée sur le genre dans les foyers, rendent les femmes plus vulnérables à l’insécurité alimentaire. En 2018, les femmes avaient un risque de 10 % plus haut que les hommes de souffrir de la faim.

L’insécurité alimentaire peut déclencher la violence sexiste. Par exemple, le nombre de mariages d’enfants peut augmenter à mesure que les familles luttent pour faire face à la faim.

ODD 3 Bonne santé et bien-être

Les conséquences sanitaires de la violence contre les femmes et les filles s’étendent à leurs enfants, qui peuvent être témoins de la violence et subir des traumatismes à long terme qui affectent leur développement physique, émotionnel et social.

Dans les 30 pays où les mutilations génitales féminines sont pratiquées, une fille sur trois âgée de 15 à 19 ans a été soumise à cette pratique néfaste en 2017.

SDG 4 Éducation de qualité

On estime à 246 millions le nombre de filles et de garçons qui subissent chaque année des violences liées à l’école et une fille sur quatre déclare ne jamais se sentir à l’aise d’utiliser les latrines scolaires, selon une enquête sur les jeunes menée dans quatre régions.

GDD 5 Égalité entre les sexes

Entre 38 et 50 % des meurtres de femmes sont commis par des partenaires intimes. Plus de 137 femmes sont tuées chaque jour par un membre de leur famille.
La discrimination à l’égard des femmes en termes d’absence de terres, de propriété et d’héritage, de crédit, de technologie et de services bancaires, et l’absence de travail décent, violent les droits fondamentaux des femmes et les rendent vulnérables à l’extrême pauvreté et à la violence sexiste dans tous les pays.

ODD 6 Eau propre et assainissement

ONU Femmes estime que les femmes et les filles vont chercher de l’eau dans 80 % des ménages qui n’ont pas l’eau courante. Cela signifie risquer leur sécurité en parcourant de longues distances.

Les femmes et les filles peuvent être harcelées lorsqu’elles vont aux toilettes et, lorsqu’elles attendent la tombée de la nuit, font face à un danger supplémentaire.

Là où il n’y a pas de toilettes, les femmes et les filles doivent se soulager en plein air, une situation qui met en danger leur intimité. On estime que 446 millions de femmes n’ont pas d’autre choix.

ODD 7 Énergie propre et d’un coût abordable

Si une famille n’a pas de bois de chauffage, ce sont généralement les filles qui vont le chercher. Là encore, elles risquent leur sécurité en parcourant de longues distances. Un éclairage fiable dans les villes induit donc plus de sécurité pour les femmes quand elles doivent sortir la nuit. (en anglais)

Des cuisinières propres et l’énergie solaire peuvent aussi apporter de nombreux avantages, notamment des taux plus faibles de violence domestique et une plus grande parité sur le lieu de travail.

Les filles des ménages qui utilisent des combustibles solides pour cuisiner passent en moyenne 18 heures par semaine à ramasser du combustible, contre cinq heures par semaine dans les ménages utilisant des combustibles propres. La collecte de carburant augmente le risque de blessures, d’attaques d’animaux et de violences physiques et sexuelles et empiète sur l’éducation et les loisirs des filles.

ODD 8 Travail décent et croissance économique

Le lieu de travail peut être aussi dangereux pour les femmes que la maison.
En 2018, 59 pays n’avaient pas de lois protégeant les femmes contre le harcèlement sexuel sur le lieu de travail. (en anglais)

Plus de 2,7 milliards de femmes sont légalement empêchées d’avoir le même choix d’emploi que les hommes, et dans 18 pays, les maris peuvent légalement empêcher leur femme de travailler.

ODD 9 Industrie, innovation et infrastructure

Qu’il s’agisse de courriels sexuellement explicites et non sollicités ou de remarques offensantes sur les réseaux sociaux, en Europe, une femme sur dix a été harcelée en ligne.

La “ fracture numérique “ est également plus grande pour les femmes que pour les hommes. Sur les 3,9 milliards de personnes qui n’ont pas les avantages d’être en ligne, la plupart sont susceptibles d’être des femmes et des filles moins instruites.

SDG 10 Réduction des inégalités

Des recherches ont montré que dans neuf des dix pays fragiles, les taux de mariages d’enfants sont les plus élevés.

ODD 1 Villes et communautés durables

Les gens sont attirés par les villes pour des emplois, l’innovation, la culture, la science et d’autres possibilités. Pour les femmes, elles peuvent aussi être des lieux de danger. Qu’il s’agisse de harcèlement, d’attouchements non désirés ou de viols, le harcèlement sexuel dans les lieux publics est un reel probleme.

L’ONU estime que d’ici 2030, cinq milliards de personnes vivront dans les villes. Des villes sécurisées pour les femmes auront des effets positifs sur leur santé et leur bien-être, leur liberté de se déplacer et de participer pleinement à la vie urbaine.

ODD 12 Consommation et production responsables

Les femmes sont surreprésentées dans les entreprises informelles et non réglementées, ce qui signifie qu’elles sont plus susceptibles d’êtres exposées à l’exploitation.
Les femmes qui travaillent dans l’industrie du textile doivent souvent endurer le harcèlement sexuel et verbal, de bas salaires, de longues heures de travail, un manque de protection syndicale et font souvent leur travail dans la peur ou l’incertitude.

ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

Lorsqu’elles se retrouvent forcées à fuir leur domicile, les femmes ont plus de chance de se retrouver dans les camps ou dans des établissements informels.

Lorsqu’elles quittent des régions durement touchées par les catastrophes naturelles et les changements climatiques, les femmes et les filles sont plus exposées à la violence sexiste, notamment aux agressions et au viol. (en anglais)

Au moins une femme réfugiée ou déplacée sur cinq subit des violences sexuelles.

ODD 14 Vie aquatique

Les femmes souffrent plus que les hommes des effets insidieux et généralisés de la surpêche, notamment du manque de ressources pour acheter l’équipement plus coûteux nécessaire pour aller plus loin en mer.
Ils travaillent souvent dans des conditions très dures et dangereuses et doivent également faire face au harcèlement et à d’autres formes d’abus.

ODD 15 Vie terrestre

La violence sexiste peut avoir de graves répercussions sur la santé mentale et physique et sur le bien-être, ce qui empêche les femmes de jouir de leurs droits sociaux, économiques et politiques.

ODD 16 Paix, justice et institution efficaces

Le PNUD aide ses partenaires nationaux à élaborer des lois pour lutter contre la violence sexuelle et sexiste. Il s’agit notamment d’améliorer l’accès à la justice pour les survivantes, de mettre fin à l’impunité des auteurs d’actes criminels et de fournir aux survivantes le soutien et les soins dont ils ont besoin. Nous soutenons les femmes qui défendent les droits de leurs communautés et leurs propres droits.

Dans 37 pays, les auteurs de viols ne sont pas poursuivis s’ils sont mariés à la victime ou s’ils l’épousent ultérieurement.

Il y a beaucoup de travail à faire. Au moins 144 pays ont adopté des lois sur la violence domestique et 154 sur le harcèlement sexuel. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles sont toujours conformes aux normes internationales ou qu’on y donne suite.

ODD 17 Partenariats pour la réalisation des objectifs

La violence à l’égard des femmes est un obstacle majeur à la réalisation des objectifs du développement durable et exige une action sur tous les fronts, de la part de tous. À cette fin, le PNUD travaille avec d’autres agences des Nations Unies, des gouvernements nationaux, des institutions publiques, des groupes de défense des droits des femmes et des chefs traditionnels, communautaires et religieux, et nous sommes un partenaire clé de l’Initiative Spotlight.

ONU Développement

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade