Les algues : une solution de développement ?

ONU Développement
Apr 6 · 4 min read
Plusieurs équipes des Accelerator Labs du PNUD étudient les utilisations et les effets des algues comme solution de développement durable. Photo: Unsplash

Les algues ont le vent en poupe. En Europe et en Amérique du Nord, elles sont la nouvelle « tendance 2020 » et font leur apparition partout, dans nos produits cosmétiques, nos médicaments et nos boissons.

En tant que denrée, les algues sont déjà monnaie courante de nombreuses régions dans le monde, surtout en Asie orientale. Leur essor tient à leur richesse en nutriments essentiels et leurs propriétés gélifiantes, filtrantes et émulsifiantes qui en font un additif versatile. On les trouve aussi en abondance : selon le Département de biodiversité et de biologie de conversation de l’Université du Cap, la Terre compterait neuf fois plus d’algues que de plantes terrestres !

Compte tenu de cet engouement mondial, il n’est pas étonnant que, sur nos 60 Accelerator Labs dans 78 pays, plusieurs se soient consacrés à l’étude des algues dans le cadre de leur recherche de solutions de développement innovantes.

Une aide inopinée

En Namibie, l’équipe du Lab a identifié NamKelp, une solution locale qui transforme les algues issues des vastes littoraux du pays en alimentation riche en nutriments pour la volaille et fournit des suppléments alimentaires aux agriculteurs à un prix abordable. Les sécheresses étant synonymes d’incertitudes pour l’agriculture, cette solution à faible coût pourrait avoir d’énormes impacts sur les moyens de subsistance en Namibie.

En Afrique du Sud, c’est Afrikelp qui démontre comment les algues peuvent être vues comme une matière première à grande échelle. Le lab sud-africain commencera par revaloriser les connaissances indigènes sur l’utilisation des algues, et s’attaquera aux obstacles à l’utilisation de cette ressource précieuse et largement disponible auprès des communautés côtières. Comprendre les avantages de ces solutions d’ores et déjà efficaces en Afrique du Sud et Namibie peut inspirer nos autres équipes présentes le long des 30 000 km de littoral africain. Selon la FAO, le continent représenterait actuellement moins d’1 % de la production d’aquaculture mondiale.

Alors qu’il est prévu qu’en 2024 l’industrie mondiale de l‘algue atteindra une valeur de 22 milliards de dollars, les Accelerator Labs se positionnent pour avoir leur mot à dire dans le partage de ce nouveau marché.

Le revers de la médaille

Paradoxalement, les attributs les plus précieux des algues peuvent vite devenir une menace. Leur forte concentration en nutriments implique qu’elles dégagent aussi de fortes quantités de méthane, d’azote et de phosphore qui, une fois libérées dans les écosystèmes, ont des effets catastrophiques sur les récifs, les animaux et les êtres humains.

Les sargasses, par exemple, se répandent à une vitesse inédite et s’accumulent sur les plages avec des répercussions importantes pour le tourisme. Face au problème, certains Accelerator Labs examinent ce type d’algues et cherchent à savoir ce qu’on pourrait en tirer.

Les algues sargasses, ici à terre, sont à l’origine de problèmes écologiques et sanitaires et ont un impact sur le tourisme dans plusieurs pays du monde. Photo: Unsplash

Dans les Caraïbes, l’Accelerator Lab du PNUD collabore avec Oasis Laboratory pour déterminer si les sargasses pourraient remplacer le plastique à usage unique. Quant à lui, le Blue Lab adopte une approche différente pour aider les petits États Insulaires en développement à mettre en évidence des solutions durables pour le secteur économique marin.

Au Mexique, l’équipe du Lab s’est concentrée dès le début sur la question des sargasses, à l’origine d’une chute de 35% dans le secteur touristique, soit 8,7 % du PIB.

Soutenu par le Fonds pour l’environnement mondial, Lab mexicain se penche sur des solutions et initiatives innovantes et locales, de préférence portées par des femmes.

Au-delà de la mer

Mais la menace des algues va au-delà des littoraux avec des espèces envahissantes qui en viennent à perturber les écosystèmes des fleuves dans des pays enclavés. C’est le cas de la Mimosa Pigra (voir photo ci-dessous) dont l’introduction sur le fleuve Kafue en Zambie a dégradé la qualité de l’eau et de l’environnement naturel du fleuve et a eu des effets sur la pêche et le tourisme.

L’algue envahissante Mimosa Pigra menace l’écosystème de la rivière Kafue en Zambie, mais pourrait être récoltée par les communautés locales et transformée en briquettes énergétiques respectueuses de l’environnement.

En collaboration avec ses partenaires nationaux, notre Lab zambien envisage d’apporter une valeur ajoutée à ces espèces envahissantes. À terme, les membres des communautés locales pourront cultiver l’algue et la vendre en vue de la fabrication de briquettes écologiques combustibles. L’idée est qu’un tel commerce soit exploité par des groupes vulnérables tels que les femmes et les personnes vivant avec un handicap.

La production de ces briquettes « vertes » répondrait à une préoccupation majeure du pays, la crise énergétique. Dépendante de sa production d’énergie hydro-électrique, la Zambie subit de plein fouet les changements climatiques. Empirant la situation, l’utilisation domestique de charbon de bois qui découle de la demande de solutions énergétiques à faible coût nuit aux forêts et à l’environnement. La création d’un marché pour ces briquettes durables permettrait de répondre à la demande énergétique, offrirait une alternative aux importations et diminuerait les pressions sur l’écosystème du fleuve Kafue.

Des connaissances traditionnelles au service du progrès ?

Les algues et les plantes aquatiques sont déjà omniprésentes dans la vie des communautés littorales et riveraines des fleuves. Leurs usages multiples ont été exploités par les populations autochtones bien avant aujourd’hui.

C’est en cela que l’approche systémique du réseau des Labs joue un rôle clé. Elle valorise les connaissances locales et traditionnelles et privilégie les solutions issues du terrain pour le développement.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store