Pionnières de la démocratie locale et de l’égalité des sexes au Myanmar

Dans l’État de Rakhine, les administratrices de village championnent la planification participative

ONU Développement
Dec 17, 2018 · 4 min read
Le PNUD et ONU Femmes s’efforcent de relever les défis de développement dans l’État de Rakhine au Myanmar, en particulier les inégalités auxquelles les femmes sont confrontées. Photo: PNUD Myanmar/Raul de Mora Jimenez

Bien qu’elles ne soient jamais rencontrées, Daw Saw Yee et Daw Ohn Shwe ont beaucoup de choses en commun. Toutes deux font partie du très petit nombre de femmes élues aux postes d'administrateurs de district et de quartier - seulement 101 sur 16 829 — aux élections locales de janvier 2018.

Si les femmes sont sous-représentées sur la scène politique dans la plupart des pays en développement, au Myanmar la situation est particulièrement alarmante. C’est pourquoi le PNUD travaille depuis quelques années avec des femmes qui, comme Daw Saw Yee et Daw Ohn Shwe, tentent de franchir les obstacles à leur participation à la gouvernance locale.

Lors des dernières élections au Myanmar, en janvier 2018, seules 101 femmes sur 16 829 avaient été élues administratrices de district et de quartier. Photo: PNUD Myanmar/Nyi Nyi Thit

Étant donné les arrangements institutionnels du Myanmar, il n’est pas facile d’ouvrir des voies de participation citoyenne. La décentralisation en est aux balbutiements, chaque ministère gère ses propres services publics et l’allocation des ressources se fait depuis le sommet, sans véritable planification inclusive. En conséquence, les représentants des communautés ont rarement leur mot à dire sur la manière de répondre aux besoins les plus pressants.

Les femmes sont sous-représentées sur la scène politique dans la plupart des pays, mais au Myanmar, la situation est particulièrement alarmante.

Renforcer la démocratie locale

Dans cet objectif, une initiative du PNUD financée par le gouvernement japonais dans le cadre d'un programme commun avec ONU Femmes vise à relever les défis de développement dans l'État de Rakhine, en particulier les inégalités rencontrées par les femmes.

Un système de dépenses publiques responsable et transparent est au cœur des relations démocratiques entre les citoyens et l’État. En fournissant des subventions discrétionnaires, le PNUD aide les municipalités à mettre en place une administration locale réactive qui fournit efficacement des services de base à sa population de manière inclusive, responsable et transparente.

Des systèmes de dépenses publiques inclusifs et transparents peuvent renforcer les relations entre les citoyens et l’État. Photo: Anki Dellnas / PNUD

« Les ateliers participatifs sur la planification municipale réunissent des représentants des départements municipaux, des autorités, de la société civile et des membres de la législature, afin d’identifier les lacunes dans les services publics et les besoins des communautés », explique Daw Ohh Shwe. « Dans notre commune, cela a généré un investissement d’environ 450 000 USD pour le développement local au cours de l’exercice 2018/2019. »

L’expérience de Daw Saw Yee est similaire. Elle insiste sur le fait que « discuter ouvertement avec les fonctionnaires du canton était une expérience et un exercice très utiles. » À la suite de ce processus ouvert, les participants ont décidé d’utiliser leur subvention pour construire pont et routes, et rénover un bassin d’eau. La communauté de Daw Saw Yee sera ainsi mieux connectée aux services publics essentiels tels que centres de santé et écoles tout en améliorerant son accès à l’eau.

Grâce à la planification participative des municipalités, les communautés peuvent établir des priorités et allouer des ressources aux infrastructures clés, telles que les ponts, les routes et les étangs.

Ce qu’un dollar par habitant peut rapporter

Anki Dellnas, conseiller technique principal du PNUD pour la gouvernance locale, explique: « Il ne s'agit pas simplement d'un projet de développement communautaire, mais plutôt d'un projet qui développe la capacité des autorités locales à faire ce qu'elles doivent faire: fournir des services publics à la population, de manière inclusive, efficace, transparente et responsable. Il s’agit de changer les mentalités des responsables gouvernementaux pour placer les besoins de la population au centre de tout ce qu’ils font. »

Depuis 2016, le PNUD travaille avec ce modèle de développement local à travers le Myanmar, en commençant par Mon State et la région de Bago. Cette approche rassemble les principaux acteurs de la gouvernance locale dans le cycle annuel de planification et de budgétisation des municipalités : chefs de départements sectoriels, administrateurs élus, membres du parlement, représentants de la société civile et autres. En moyenne, une subvention d’1 dollar par habitant est versée aux communes participantes selon une formule d'allocation basée sur les besoins.

Le gouvernement de l’État de Rakhine veut intensifier l’initiative de planification participative pour couvrir davantage de cantons. Photo: PNUD Myanmar / Nyi Nyi Thit

Dans l’État de Rakhine, ces subventions sont reflétées dans le budget et deviennent de facto des ressources publiques pour les habitants. La méthodologie s’est révélée très appropriée, comme en témoigne l’engagement du gouvernement de l’État de Rakhine à intensifier et à dupliquer les efforts du PNUD en matière de planification participative. Le PNUD continuera de fournir une assistance technique et le gouvernement de l’État de Rakhine utilisera ses propres ressources pour les subventions au développement des townships dans un avenir proche.

Daw Saw Yee et Daw Ohn Shwe savent que la tâche qui les attend n'est pas sans problèmes. Mais dans quelques années, quand leurs communautés se pencheront sur le passé, elles souhaiteraient qu'on se souvienne d’elles comme des femmes qui ont été les pionnières de la participation et de l'inclusion en représentant les voix de leurs communautés et de véritables pionnières de l'égalité des sexes et de la démocratie locale dans l’Etat de Rakhine.

Le point de vue à Sittwe, Rakhine, donne sur la baie du Bengale. Photo: PNUD Myanmar/Raul de Mora Jimenez

Histoire et photos : PNUD Myanmar.

ONU Développement

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade