Pourquoi le monde a besoin d’une « bonne » identité numérique

En passe de devenir une solution pour plus d’inclusion, elle peut aussi être utilisée à mauvais escient.

ONU Développement
Jul 9 · 3 min read
©Rost9/Shutterstock.com

Toute avancée technologique a ses inconvénients. Le GPS, par exemple. Grâce à cet outil de navigation, il est devenu difficile de se perdre. Mais la localisation et la surveillance constantes qui en découlent soulèvent de sérieuses inquiétudes quant au respect de la vie privée.

L’identité numérique, la version numérisée d’une identité légale, ne fait pas exception. Érigée en solution pour une plus grande inclusion économique, sociale et politique, elle ouvre la porte à des possibilités considérables mais également aux risques d’abus. Par exemple, un État pourrait l’utiliser à des fins de contrôle social et politique, tandis qu’une entreprise du secteur privé pourrait influencer les consommateurs d’une manière qu’ils ne comprennent ou ne souhaitent pas.

L’identité numérique est aujourd’hui une réalité. En Inde, le programme Aadhaar a permis d’en attribuer une à plus d’un milliard de personnes. Les Estoniens disposent d’une carte d’identité digitale qui leur donne accès à des services publics et privés en ligne. Et d’autres pays expérimentent avec des programmes similaires.

Avec la baisse continue des prix des smartphones et des scanners, une meilleure couverture internet dans les pays émergents et la propagation des services en ligne, une identification numérique sécurisée devient plus importante que jamais.

Au McKinsey Global Institute, nous avons mené des études sur ce qu’est une « bonne » identité numérique, notamment en quantifiant ses retombées positives pour les particuliers, les entreprises et les États. Et ce que nous avons découvert est surprenant…


Tout d’abord, comment fonctionne cette identité numérique ? Contrairement à une pièce d’identité imprimée, comme un permis de conduire ou un passeport, l’identité numérique peut être vérifiée à distance, et souvent à moindre coût. Créée et utilisée avec le consentement de son titulaire, elle favorise aussi la confiance et la protection de la vie privée.

Bien conçue, elle pourrait permettre d’offrir des services financiers aux plus d’1,7 milliard de personnes qui, selon la Banque mondiale, n’auraient pas accès aux banques. Elle pourrait également permettre d’économiser environ 110 milliards d’heures de travail via des services administratifs en ligne simplifiés. Et enfin, elle permettrait aux personnes de participer plus pleinement à la vie économique et sociale en tant que consommateurs, travailleurs et citoyens.

Pour faire la somme de ces avantages, nous avons analysé une centaine d’usages possibles de l’identité numérique dans sept pays aux caractéristiques diverses, à savoir le Brésil, la Chine, les États-Unis, l’Éthiopie, l’Inde, le Nigéria et le Royaume-Uni. Nous avons constaté que les économies émergentes pourraient réaliser un gain équivalant à 6 % du PIB en 2030, tandis que les économies avancées pourraient engranger l’équivalent d’approximativement 3 % — en supposant, dans les deux cas, des niveaux élevés d’adoption de l’identité numérique accompagnés de l’infrastructure correspondante.

Par ailleurs, les risques associés au recueil à grande échelle de données personnelles et à l’exclusion systématique sont symptomatiques d’une technologie à double tranchant. Tout comme l’énergie nucléaire et le GPS, elle peut être conçue pour une bonne cause, mais aussi exploitée à mauvais escient.

À mesure que les programmes d’identification numérique prennent de l’ampleur, les décideurs, les chefs d’entreprise et les organisations internationales devront travailler de concert afin de mieux cerner les risques, élaborer des normes et mettre en place un dispositif de gouvernance.

Cette entreprise peut sembler laborieuse, mais elle vaut son pesant d’or. Après tout, il se peut que l’identité numérique soit la prochaine frontière d’une croissance inclusive mondiale.


Olivia White est associée chez McKinsey & Company à San Francisco. Anu Madgavkar est associée au McKinsey Global Institute à Mumbai.

ONU Développement

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade