Un an après, SoundCloud existe-t-il toujours pour les podcasts ?

Il y a un an, je faisais l’état des lieux de l’hébergement des podcasts en France et dans d’autres pays pour vérifier une idée : est-ce que tout le monde avait abandonné SoundCloud, proche de la faillite et non innovant pour les podcasts ? Si cela vous intéresse, l’article est toujours ici.

Depuis, il s’est passé plusieurs événements dans le monde de l’hébergement :

  • Des acquisitions entre acteurs du marché ont eu lieu : Acast a acquis Pippa, Triton a acquis OnMyStudio.
  • Des nouveaux acteurs sont arrivés : Podcastics, Podcloud (qui avait déjà un service gratuit de génération de flux RSS), UseAntenna.
  • Des nouveaux bureaux pour certains compagnies : Acast a ouvert de nombreux bureaux en Europe, Voxnest a fait de même.
  • 3 normes différentes de mesures de l’audience sont en train de batailler en France : IAB v2, eStats (Médiamétrie) et celle de l’ACPM.

Comme l’année dernière, 4 axes vont être développés :

  1. Quels sont les hébergeurs des podcasts dans le top 200 iTunes France ?
  2. Quels sont les hébergeurs des podcasts recensés chez Podcastéo (permettant d’enlever les radios) pour les 750 recensés et pour le top 200 ?
  3. Quels sont les hébergeurs des podcasts dans les top 200 iTunes des pays francophones (France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, Tunisie, Algérie, Liban, Madagascar et Sénégal) ?
  4. Qu’en est-il aux États-Unis ? Et dans l’union Européenne ? (Dans un prochain article)

Note pour la compréhension des analyses, j’ai récupéré les flux RSS proposés dans les profils iTunes des podcasts. Puis de l’url de ce flux, il en a été déduit un fournisseur de services (hébergement de fichier ou générateur de flux RSS comme Feedburner ou Podcloud) ou un hébergement privé.

Les podcasts natifs de plus en plus présents dans le top 200 iTunes français

En 2019, seuls 2 labels (Choses à savoir et Arte Radio) avaient placé au moins deux podcasts dans le top 200 iTunes au moment de notre analyse. Cette année, on en dénombre dix.

Radio France reste intouchable avec plus du tiers de podcasts présents dans ce top. Mais les autres radios reculent, laissant parfois place à des podcasts venant d’autres médias comme Le Monde ou France Télévisions.

Maintenant, quand on rentre dans la technique, les solutions d’hébergement sont plus variées que l’année dernière.

Les solutions internes ont perdu 31%

La pluralité de l’offre technique, couplée à la baisse des replays radio dans le top 200 français a élargi le nombre d’acteurs représentés. Si la solution interne a 55% du top, elle a de moins en moins le vent en poupe.

Acast fait la plus belle progression, ayant (avec Pippa) un quart des podcasts présents. Art19, poussé par Nouvelles Ecoutes et son incubateur prend également une belle part. Soundcloud, ArteRadio et Ausha complètent le peloton de tête.

Ausha reste la première solution utilisée par les indépendants recensés dans la base Podcastéo

Comme vu sur le top 200 iTunes France, l’hébergement interne est moins utilisé que l’année dernière. Ausha conserve sa première place d’hébergeur privé chez les podcasts natifs, puis viennent sur le podium Acast et Soundcloud au coude à coude.

Le Français qui a changé sa grille tarifaire en cours d’année 2019, tout en maintenant son offre gratuite à vie pour les early-adopteurs, a su charmer de nombreux indépendants.

Autre point commun avec la population précédente, l’augmentation du nombre de partenaires différents (18 contre 24).

Acast reste la solution préférée des podcasts natifs les plus populaires

En restreignant la population aux 200 premiers du dernier classement publié, les positions changent. Acast (avec Pippa) reste le premier avec environ un quart des podcasts les plus populaires. Avec les nombreuses signatures effectuées cette année sur les principaux labels français (Binge Audio, Louie Media, Choses à Savoir, Qualiter), Acast a su placer ses pions.

Ausha et SoundCloud ferment le podium, comme en 2019, malgré une légère progression.

Concernant les baisses, Libsyn voit son nombre de podcasts nettement reculer (-9). Tous les autres fournisseurs de services sont stables. Et beaucoup d’acteurs placent un podcast dans ce classement.

La localisation de Wondery est gagnante

Pour rappel, voici les pays francophones ayant un top iTunes : France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, Tunisie, Algérie, Liban, Madagascar et Sénégal.

Comme en France, les radios ont toujours la part belle des classements iTunes. Toutefois, les labels et les autres médias gagnent du terrain. Wondery, le premier label américain à avoir localisé ses plus grands succès (Dr La Mort, Guerre de Business) voit son positionnement bondir en avant. Et la prochaine livraison avec Joe Exotic, le Tiger King devrait aider le label dans cette phase de développement.

Nouvelles Ecoutes et Choses à Savoir sont les seuls labels français à être présents au moins 10 fois parmi ces 10 classements iTunes. En 2019, il n’y en avait aucun.

Concernant les solutions d’hébergement, la solution interne est très loin devant toutes les autres. Acast fait la meilleure progression par rapport à 2019, Feedburner divise son nombre de podcasts par deux.

Peu de changement mais plus de diversité

En conclusion, concernant la France et les pays francophones, les conclusions de 2019 valent toujours pour 2020 :

  • Les radios sont toujours bien présentes dans les tops iTunes
  • Acast est toujours la solution pour les labels de podcasts natifs, Ausha pour les indépendants
  • SoundCloud est toujours utilisé par de nombreux podcasteurs

Les principales différences sont :

  • L’élargissement du choix pour une solution d’hébergement, avec des prix et des fonctionnalités bien différentes.
  • L’arrivée des autres médias dans le top 200 iTunes Podcasts (presse, télé)
  • La localisation des productions américaines qui fonctionne

Dans le prochain article, on ira du côté de l’UE et des US.

Julien Loisy, président de Podcastéo

La référence du podcast indépendant francophone

La référence du podcast indépendant francophone