Les métiers du web sont-ils trop cloisonnés ?

Des profils différents pour un objectif commun

Chef de projets webmarketing puis chef de projets SEO dans deux agences différentes, j’ai côtoyé de nombreux métiers du web : chef de projets web, chefs de projets webmarketing (SEO, SEA…), UX, directeur artistique, rédacteur, développeur, intégrateur etc.

Des profils différents avec des enjeux différents qui sont amenés à travailler ensemble pour atteindre un seul et même objectif : créer un site web performant sur tous les plans. Cela étant, il arrive que ces métiers ne soient pas toujours capables de travailler ensemble.

En cause ? Des objectifs différents et des problématiques de rentabilité. Mais aussi et surtout des problèmes de communication et de compréhension nés (à mon sens) d’une mauvaise connaissance des métiers des uns et des autres.

Le métier de SEO version honnête par Novazeo

Des profils de plus en plus spécialisés

Le web évolue à une vitesse folle, les technologies progressent, les critères de performance également. Cela demande une adaptation continue et des profils de plus en plus spécialisés face à des clients de plus en plus compétents et formés. Le revers de médaille de cette spécialisation ? Les métiers que nous côtoyons au quotidien nous sont inconnus.

Alors non, cette méconnaissance n’est pas forcément volontaire. Travailler en agence implique forcément de travailler sur plusieurs projets simultanément et à choisir, le client passera toujours avant l’auto-formation. Cela étant, je pense sincèrement que les écoles, les événements et les salons autour du web devraient proposer plus de cours, d’ateliers et de conférences “inter-compétences”.

Quel est l’intérêt de créer un site avec une expérience utilisateur optimale si aucun internaute ne le trouve sur Google ? Comment un rédacteur web peut-il rédiger les contenus pour un site sans avoir de connaissances SEO ? Comment un intégrateur doit-il intégrer une maquette qu’il n’a pas validé ?

Ces exemples sont caricaturaux mais la performance d’un site, et j’entends par là sa capacité à se référencer, à charger rapidement, à convertir, proviendra avant tout de la bonne collaboration entre tous les corps de métiers.

Oui, c’est impossible d’être polyvalent, d’apprendre en détails chaque métier, mais connaître les bases permet de mieux communiquer, de comprendre les points de blocage et de trouver des compromis.

Giphy

Trouver des solutions pour mieux s’informer

Cette vision est un peu naïve mais pour en avoir discuté autour de moi, il y a une vraie envie dans les agences de connaître les bases du SEO, de l’UX, du HTML 5 etc. Mais souvent un manque de temps !

Les écoles et formations

L’une des premières solutions pour palier à cela : valoriser une approche multi-métiers dans les études supérieures et formations. Les UX, les développeurs et intégrateurs avec lesquels j’ai travaillé et je travaille actuellement ont acquis des connaissances SEO en autodidactes. Leur formation n’incluait pas du tout d’initiation aux bases du SEO. Ce qu’ils savent, ils l’ont appris seuls en se renseignant sur le web ou au contact de référenceurs.

Giphy

Nos métiers sont des métiers très récents et les formations adaptées n’existaient peut-être pas quand nous étions étudiants et c’est pourquoi je pense que les salons et évènements web (et il y en a beaucoup) peuvent avoir un grand rôle à jouer !

Les salons et événements

Cette année, j’ai réalisé une veille sur les salons SEO et j’ai également regardé du côté des salons liés à la technique, ayant envie de progresser dans ce domaine. Et j’ai remarqué que peu de salons propose des conférences “inter-métiers” et c’est bien dommage ! Comme disait Aude, une amie Community Manager, “Le web est fait d’une multitude de connexions”, nous parlons sans arrêt de collaboration entre agence technique, SEO, rédacteur, UX, designer. Montrons cette coopération dans les salons ! Mettons sur scène un développeur et un SEO, un UX et un SEO, chacun avec leur vision métier.

Bien évidemment, je parle avant tout de ce que je vois depuis ma fenêtre de SEO. Après 5 ans en agence, je me considère encore comme un bébé dans la sphère du web et je n’ai pas la prétention de faire une généralité, je constate juste une envie de connaître les métiers des autres, une soif de connaissance qui n’est pas assouvie et à laquelle les écoles, les salons et événements web pourraient apporter une vraie réponse. Ecoles, organisateurs de salons, si vous m’entendez ! :)

Giphy