Les 7 étapes pour avoir une Licence Hôtelière en Thaïlande

NOUVELLE RÈGLES DE LA LOI THAÏLANDAISE SUR LES HÔTELS

PUGNATORIUS Ltd.
Mar 15, 2018 · 5 min read

The article ”Seven steps: The hotel business license in Thailand” with 9,000+ viewers has been translated by our friends in Koh Samui into French language. The translation is a little bit misleading, not reviewed by a lawyer and not up-to-date. Your should not rely on this French version too much. Copyright PUGNATORIUS Ltd.

Il y a quelques mois de ça, le Gouvernement thaïlandais a pris des mesures drastiques contre les Propriétaires d’Hôtels qui travaillent sans licence. Dorénavant, les fonctionnaires et la police peuvent surgir à tout moment dans un établissement pour vérifier si celui-ci travaille légalement et possède tous les papiers requis.

Si le Propriétaire ne peut pas prouver qu’il peut licitement travailler, il sera, aussitôt, amené au poste de police local et interrogé. Dans le cas où celui-ci ne posséderait aucune licence hôtelière, il pourra être accusé de gérer illégalement un Resort et être passible d’une amende de 20 000 Bahts et d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 1 an. Il pourra, également, être condamné à une amende de 10 000 THB par jour s’il continue à exploiter son entreprise hors de la légalité.

Aussi, compte tenu de la répression actuelle contre les entreprises hôtelières qui œuvrent sans ou avec une licence d’hôtel douteuse, il est conseillé d’agir rapidement afin de réactualiser les licences d’hôtels anciennes ou pour demander une licence d’hôtel. Il en va de même pour les appartements avec services, les “Poshtels” (auberges de jeunesse haut de gamme), les chambres d’hôtes ou même les bungalows sur la plage qui sont qualifiés d’hôtel.

Pour être titulaire d’une Licence Hôtelière, il faut remplir 7 conditions.

LICENCE D’HÔTELLERIE EN 7 ÉTAPES

ÉTAPE 1 : QU’EST-CE QU’UN HÔTEL ?

En vertu d’un règlement Ministériel, les Hôtels sont classés comme suit :

  • Type 1 : Hôtels n’offrant qu’un hébergement, le nombre de chambres n’excède pas 50, la taille de chaque chambre ne doit pas être inférieure à 8 m²,
  • Type 2 : Hôtels offrant des services d’hébergement et de restauration, la taille de chaque chambre ne doit pas être inférieure à 8 m²,
  • Type 3 : Hôtels offrant des services d’hébergement et de restauration, la superficie de chaque chambre ne doit pas être inférieure à 14 m². L’établissement doit comporter des salles de conférence ou des lieux de divertissement comme le stipule le “Place of Service Act” pour y implanter un bar, une discothèques ou un Spa,
  • Type 4 : Hôtels offrant des services d’hébergement et de restauration, des salles de conférence et des lieux de divertissement, la taille de chaque pièce ne doit pas être inférieure à 14 m².

Pour les Hôtels de Type “3” et “4”, aucun lieu de divertissement ne sera autorisé, à moins que ces hôtels ne disposent de plus de 80 chambres ou soient situés dans des zones de loisirs ou servent de la nourriture, de l’alcool ou des divertissements, uniquement, et ouvrent après Minuit.

ÉTAPE 2 : L’HÔTELLERIE

L’activité hôtelière peut être exercée par une société créée en vertu du Traité d’Amité des États-Unis. Cependant, une telle société de traité n’est pas autorisée à posséder les locaux de l’hôtel.

Les entreprises thaïlandaises de services de gestion hôtelière sont exclues des restrictions du “Foreign Business Act.

ÉTAPE 3 : STRUCTURE DU BÂTIMENT, PLANS D’ÉTAGE, ETC.

Le bâtiment de l’hôtel doit répondre à certaines normes de sécurité en fonction de son nombre d’étages. À titre d’exemple : s’il n’y a pas plus de 2 étages et moins de 10 chambres, le couloir doit mesurer plus d’un mètre de largeur et prévoir des extincteurs. Pour les bâtiments ayant plus de 2 étages et un grand nombre de chambres, le trottoir doit être encore plus large. Dans les bâtiments de plus de 4 étages, des escaliers d’évacuation d’urgence en matériau résistant au feu sont requis. Les extincteurs d’incendie, les détecteurs de fumée, les panneaux d’évacuation, l’éclairage d’urgence et d’autres exigences légales doivent également être respectés.

ÉTAPE 4 : LICENCES ET AUTORISATIONS

Il n’y a pas de nouvelle “Loi sur les Petits Hôtels”. Toutefois, pour faciliter la réintégration des entreprises hôtelières illégales existantes, un nouveau règlement ministériel est entré en vigueur le 19 août 2016, qui fixe pour une période intérimaire de 5 ans des exigences assouplies pour le reclassement des bâtiments existants en hôtels.

Pour l’immeuble, il est nécessaire d’obtenir un “Permis d’Occupation” en vertu de la Loi sur le Contrôle des Bâtiments. Si le bâtiment est situé à l’extérieur de la zone de contrôle des bâtiments, il faut faire la demande d’un “Certificat d’Inspection du Bâtiment”.

Pour éviter la prolifération d’hôtels illégaux, les dispositions de la “Loi sur l’Urbanisme”, la “Loi sur la Protection et la Réponse au Danger public”, la “Loi sur la Santé Publique” et la “Loi sur la Promotion et le Maintien de l’Environnement National” doivent être respectées. En outre, le projet doit se conformer aux dispositions du Règlement Ministériel concernant les “Opérations Commerciales Hôtelières”.

ÉTAPE 5 : ARRANGEMENTS CONTRACTUELS.

ÉTAPE 6 : QUALIFICATION DU DIRECTEUR DE L’HÔTEL.

ÉTAPE 7 : PROCESSUS DE DEMANDE.

Des licences supplémentaires peuvent être exigées en matière de nourriture, d’alcool, de divertissement et plus encore.

The article ”Seven steps: The hotel business license in Thailand” with 9,000+ viewers has been translated by our friends in Koh Samui into French language. The translation is a little bit misleading, not reviewed by a lawyer and not up-to-date. Your should not rely on this French version too much. Copyright PUGNATORIUS Ltd.

PUGNATORIUS Ltd.

Written by

Bangkok-based specialist provider of bespoke transactional legal and tax advice on foreign investments in Thailand.