Devenir manager ? Non merci.

Rodolphe Dutel
Sep 26, 2018 · 4 min read
Ah bon ? T’es sûr(e) ?

Fais gaffe, tu pourrais un jour recevoir un e-mail qui dirait :

“C’est officiel, tu deviens manager : on te donne une équipe à gérer !”

Woah, ça serait une sacrée promotion !

Ton invitation pour rejoindre la conspiration des managers est là, juste devant toi.

Tu gagnerais bien entendu plus de responsabilités et plus d’argent.

Il faudrait être fou pour refuser, non ?


Les boîtes proposent systématiquement aux meilleurs employés de devenir manager.

Hé, attends deux minutes. J’ai une question, juste pour rigoler. Et si…

…Et si tu n’avais pas vraiment envie de devenir manager ?

Tout le monde ne rêve pas d’être manager.

Petit flashback. Je suis devenu manager en 2015, j’ai géré une équipe de quatre personnes.

Mes journées ont changé. Mon équipe était adorable, je découvrais ce métier.

Un an plus tard, je réalisais qu’être manager ne m’emballait pas.

Oh, ce n’était pas le bagne. C’était juste que manager ne correspondait pas à ce que je voulais faire de ma vie.

Je préfère justement FAIRE que MANAGER. Question de préférence.

Le problème, c’est les boîtes idolâtrent les managers. Après tout, je suis diplômé d’une école de management. On parlait Graduate Program et séminaire de leadership. Sur le papier, ça avait l’air chouette.

Peut-être est-ce ma faute si ça ne me plaît pas ?

Je pose la question :

Peut-on progresser en entreprise sans devenir manager ?

Les meilleurs employés sont souvent forcés à devenir managers.

Si tu traînes autour de la machine à café, tu entendra des phrases du style :

“Elle ? C’est notre meilleure vendeuse ! Elle fera une super manageuse…”

Bah non, Jean-Michel. Ça ne marche pas comme ça, c’est pas automatique.

Manager est un métier que la plupart des gens apprennent de zéro.

Certains excelleront, d’autres pas.


Je pose la question autrement :

Peux-tu progresser dans ta boîte sans devenir manager ?🤔

Certains en rêvent. Pas tous !

Tous managers ?

Pour qu’une boîte tourne, quelques managers gèrent des équipes.

Si on allait au bout de l’idée “succès = être manager”, tout le monde aspirerait à devenir manager.

Est-ce une conspiration ?

T’imagines ? La boîte ne tournerait plus. Ça ne serait plus qu’une farandole de réunions.

Manager porn

Aussi, les entreprises se pénalisent en ne proposant pas d’alternative aux postes de managers.

Pour elles, transformer les meilleurs en managers peut entrainer une double peine :

  1. Perdre la contribution d’un excellent élément.
  2. Se trimballer un manager nul puisque peu motivé / démotivé.

Voilà donc le drame du jour :

Devenir manager est souvent la seule option pour progresser.

Les entreprises crée la Conspiration des Managers, ce n’est pas de leur faute.

Beaucoup managent par défaut, récoltant plus d’argent et une carte de visite.

Trop souvent, manager est l’unique option pour avancer.

On assiste à un remarquable gaspillage de talent puisque beaucoup se forcent.

Certaines startups, telles que Buffer ou Comet, ont compris que l’apport d’un contributeur importe autant que la contribution de leurs managers. Chez Automattic, les managers ne sont pas mieux payés.

De plus en plus d’entreprises offrent deux voies distinctes : Soit les employés se spécialisent, soit ils deviennent manager, progressant dans les deux cas dans un système de “niveaux”.

La contribution des non-managers n’est pas inférieure à celle des managers.

Deux exemples :

  • Un vendeur peut avoir une rémunération plus importante que son manager. Il ramène plus d’argent, il touche plus d’argent.
  • Une développeuse peut avoir un impact plus important que son chef d’équipe. Un(e) expert(e) n’a pas toujours vocation à manager.

Que faire si tu ne souhaites pas devenir manager ?

Demande à ton manager :

“Comment puis-je progresser dans la boîte sans manager ?”

Bon, c’est un sujet complexe, il leur faudra peut-être du temps pour te répondre. En attendant :

PS : Si tu insistes sans recevoir de réponse satisfaisante, il sera peut être temps de démissionner. 🤷


Hey ! J’ai écrit un roman, “La vingt-cinquaine”, sur une alternative à la vie “métro, boulot, dodo.”📚

Il est disponible sur AMAZON!


(Article inspiré par le travail de Rand Fishkin, Gary Vaynerchuck et Seth Godin)

Thanks to Yann Person and Guillaume Lagorce

Rodolphe Dutel

Written by

Founder at @remotiveio | Prev. Director of Operations at @Buffer

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade