Tous les euros ne naissent pas libres et égaux

Est-ce que vous dépenseriez de la même manière un euro que vous avez gagné en travaillant et un euro que vous avez gagné au loto ?


Pour répondre à cette question, il faut faire appel à ce que les chercheurs appellent la comptabilité mentale.

Imaginez que vous ayez acheté un ticket pour assister à un merveilleux spectacle de Noël à la meilleure place. 100 euros dépensés. Lorsque vous arrivez au spectacle, vous vous rendez compte que vous avez perdu votre ticket. Est-ce que vous en achetez un autre ? Prenez quelque secondes pour répondre intérieurement. Prenez-les.

Imaginez maintenant que vous vous rendez à ce merveilleux spectacle pour acheter une place à 100 euros. En arrivant, vous vous apercevez que vous avez perdu 100 euros quelque part en route. Vous avez cependant encore suffisamment dans votre portefeuille pour acheter le ticket. Le faites-vous ?

Une part importante de personnes réponde non à la première question et oui à la seconde.

Le scenario est le même sur un point : une perte de 100 euros. Mais d’un côté, il s’agit de la perte d’un ticket et de l’autre la perte de billets de banque. Or, pour certains d’entre nous, perdre 100 euros sous forme d’argent et 100 euros sous forme de ticket peut être mentalement deux choses différentes.


De manière plus générale, nous avons tendance à séparer notre argent dans des comptes mentaux différents et ce sans en avoir forcément conscience. L’argent qui vient du salaire ne sera pas forcément traiter de la même manière que celui qui vient des primes qui ne sera pas forcément traité de la même manière que l’argent qui viendrait d’un héritage qui ne sera pas forcément traité de la même manière que l’argent qui vient d’un extra.


On voit l’existence des comptes mentaux jusque dans la publicité. Au moment où j’écris ce billet, le site internet de location de logement Airbnb explique dans de grandes affiches du métro parisien que nous pouvons louer une partie de notre logement pour financer notre passion, que celle-ci soit les voyages, la technologie…

Son message est clair : faites-vous de l’argent supplémentaire pour financer votre passion, faites-vous de l’argent supplémentaire pour financer ce qui est le plus important pour votre plaisir. Or cet argent pourrait être utilisé aussi à épargner ou rembourser de manière anticipée un prêt. Mais Airbnb vous propose un compte mental : faites un extra pour vous faire plaisir.


Dans nos têtes, tous les euros ne sont pas égaux.

Renaud Gaucher, auteur de « La finance du bonheur »



One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.